undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
12
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 juin 2011
J'ai passé un très bon moment en compagnie de Bill Bryson, je ressors avec l'impression d'avoir parcouru les Etats-Unis avec lui, à bord de sa vieille guinde poussiéreuse, d'avoir fréquenté les mêmes motels, d'avoir croisé les mêmes personnages anonymes, à la fois attachants et pathétiques, d'avoir vu les mêmes paysages, les mêmes patelins, d'être devenu cinglé et épuisé sur les mêmes routes perdues au milieu de nulle part, passant de territoires aussi bien majestueux qu'ennuyeux, pittoresques que profondément laids, passant de déserts arides aux prairies, de villages côtiers aux régions des Grands Lacs. Son récit est truffé d'anecdotes personnelles ou historiques pas forcément passionnantes mais qui suscitent ou bien le rire (voire le fou rire !) ou bien l'étonnement. C'est plein de fraîcheur et d'humour (noir), les américains sont gentiment tournés en dérision, c'est très décalé, et puis on apprend plein de petites choses intéressantes tant sur le plan culturel que géographique, c'est très instructif. L'auteur évoque aussi certains des aspects les plus sordides de l'Amérique, avec l'extrême pauvreté ravageant certaines de ses villes (Philadelphie par exemple) ou encore avec le racisme ambiant et bien connu de certains états, ceux du sud en particulier. D'autres passages sont plus nostalgiques et rappellent la perte d'une certaine Amérique, celle des tendres années 50 et 60, avec ses objets, ses émissions de télé, ses films de science-fiction aux décors et aux ambiances que Bill Bryson cherche d'ailleurs à (re)découvrir à travers son voyage, qui n'est pas une quête personnelle mais plutôt un désir de se confronter au temps passé (l'enfance et les voyages en famille) et par là même retrouver certaines sensations oubliées. Et puis le côté mystérieux, sinistres ou envoûtant de certaines routes américaines - sacrées, maudites, perdues - ressort bien aussi, on découvre quelques détails surprenant à leur sujet, nous rappelant à quel point les Etats-Unis sont démesurément vastes et à quel point ses régions peuvent se révéler inquiétantes ou grandioses - les régions du Montana, du Wyoming, pour ne citer qu'elles. On ne s'y attarde pas pour autant, parce que tout va vite dans ce livre, on roule, on s'arrête, on contemple, on observe et on écoute, on partage, et tout ça sur un ton très léger. Un beau voyage donc, avec au final un sentiment de réelle découverte.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2013
Livre que l'on lit avec une très grande fluidité, où l'on retrouve ce type d'humour propre à Bryson, on ne sourit pas quand on lit Bryson, on rit. Ce livre est fait pour ceux qui ont toujours voulu aller aux Etats-Unis car il nous fait sortir des sentiers battus tout en nous décrivant l'Amérique et les Américains tels qu'ils sont vraiment, du moins c'est l'impression que l'on en a, car les récits de Bryson restent empreint de subjectivité. Mais c'est cette subjectivité et cette prise de position qui rendent cet ouvrage si vivant et si rythmé. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde pendant la lecture de ce livre, et, mine de rien, on a l'impression de mieux cerner l'Amérique après avoir refermé ce livre, on a vraiment l'impression d'apprendre quelque chose tout en prenant beaucoup de plaisir. A découvrir !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
Motel blues est un de ces livres que l'on peut relire plusieurs fois sans jamais se lasser. Les anecdotes vécues par l'auteur sont autant de souvenirs que l'on arrive à faire siens, pour peu que l'on ai visité au moins une fois les états unis. Les personnages hauts en couleurs décrits par Bill sont truculents et la narration est fluide, ce qui en fait un pur moment de plaisir. A savourer sans plus attendre !!!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2012
une fois de plus, Bill se livre à son activité favorite, l'auto dérision.
Cette fois ci, c'est au cours d'un long pèlerinage touristique, qu'il va nous parler de son Amérique.
Et il ne le fait pas avec le dos de la cuillère, au point que l'on se demande si depuis la publication du livre, il a pu retourner dans certaines villes....
Reste un livre attachant, une envie profonde de repartir avec lui, et un dégoût marqué pour la nourriture du nouveau monde.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2015
Bill Bryson est un écrivain reconnu pour ses récits de voyage et son humour décapant, et "Motel Blues" ne déroge pas à la règle. Au volant de sa vieille Buick, il sillonne les Etats-Unis, plus précisément "l'Amérique profonde". On est alors le témoin d'une série de rencontres fugaces: toute une galerie de portraits "folkloriques" . Bryson porte sur les Américains et l'Amérique en général un regard à la fois tendre et ironique, amusé et lucide mais jamais méchant. "Motel Blues" est sans conteste le récit de voyage le plus hilarant que j'aie jamais lu jusqu'à présent. Du même auteur, je peux citer "American rigolos"; "Nos voisins du dessous" et "Promenons-nous dans les bois" dont les lectures sont tout aussi intéressantes et pleines d'humour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2014
Ce livre est le troisième du même auteur que je lis, après American Rigolo et Nos voisins du dessous. Le ton y est plus mélancolique puisqu'il s'agit pour l'auteur de revenir après la mort de son père sur les routes de ces vacances d'enfant. Il a des moments de ravissements, de déception, voire de tristesse, mais sans perdre un sens de l'humour, ou de la dérision, qui le fait continuer jusqu'à l'étape suivante. On a l'impression de voyager avec lui, de partager ses impressions. Et on rit tout de même, même si la description, souvent affligée, qu'il fait de son pays d'origine, de ce qu'en font [certains de] ses habitants et de quelques spécimens d'Homo americanus ne sont pas de nature à donner une vision optimiste de l'avenir...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2011
beaucoup d'humour pour cette promenade/découverte des Etats Unis, vu par un oeil Américain, ou presque. Juste et direct, rapide et drôle, souvent moqueur, une belle ballade marrante dans un grand pays;
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2011
Merci Mr Bill quel plaisir de lire un Amércain qui connait son pays forcément ET l'Europe ce qui n'est pas si fréquent en plus il est impartial voire dur avec ses compatriotes. A LIRE
JC
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2015
Un des premiers livres de Bryson mais son style humoristique n'est pas encore établi comme dans les livres suivants beaucoup plus drôles.
Mais surtout, c'est la traduction en français qui est particulièrement mauvaise et qui gâche un peu la lecture.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2015
Original mais comme nous n'avons pas le même humour que nos amis anglo-saxons, cela ne m'a guère plu.
a vous de voir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)