undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
12
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Yasunari Kawabata est l'un des deux auteurs japonais à avoir obtenu le prix Nobel de Littérature en 1968 (avec Kenzaburô Ôe en 1994).
Son roman Pays de Neige a été publié au Japon dans les années 30 et traduit en France en 1960.
Kawabata décrit la vie simple d'un village de montagne, à quelques heures de train de Tôkyô, où ceux de la grande ville viennent parfois skier.
Des montagnes recouvertes de neige immaculée tout l'hiver.
Une sorte de paradis tranquille, idéalisé par les yeux d'un citadin qui cherche à se ressourcer, à la recherche d'un éden perdu.
Un riche oisif de Tôkyô y vient régulièrement en villégiature et fait la connaissance de deux femmes dont une geisha.
On a presque tout dit car il ne se passe pas grand chose dans ce roman qui enchaine les rencontres entre cet homme et ces deux femmes.
Mais c'est précisément ce qui en fait tout le charme : les rencontres inabouties, les dialogues inachevés, les passés et les sentiments à peine entrevus, les amours qui ne se disent pas vraiment, ...
On y retrouve donc une part de l'atmosphère qu'on avait déjà appréciée à la lecture des Années douces de Hirowi Kawakami.
Pour le lecteur, comme pour le personnage principal, ce livre est une douce parenthèse à ouvrir.
0Commentaire| 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Yasunari Kawabata atteint, dans ce livre, une perfection formelle que Flaubert désirait ardemment."Je voudrais écrire un roman qui ne se tienne que par le style" disait-il.

Ce livre est celui d'un écrivain qui peint. Jamais,je n'avais lu de texte où l'écriture construit, en touches aussi multiples, aussi fluides aussi belles une histoire si éclatante de couleurs en à -plats posés "comme cela" (blanc, vert, roux), si remplies de variations sur la monochromie du blanc et traversée d'éclairs brutaux, éclairs inondant l'oeil de silhouettes saisies dans leur vie fugace d'une seconde déjà écoulée ("Le visage de Yoko refleté dans la vitre du train).

Cet homme raconte aussi une passion amoureuse extraordinaire de non-dits, d'intensité sensuelle et de délicatesse. Ni chair, au sens physique, ni flots de fureur et de déchaînements, au sens romantique, ni froide démarche, au sens libertin. Juste une voie impossible. La fin, abrupte, signe la présence de la Mort, convive inattendu peut-être désirée ?

Ce livre est un des très grands textes de la Grande Littérature.
0Commentaire| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2008
Le roman s'épanouit autour de cette relation triangulaire pleine d'on-dits et de non-dits, la blancheur et la pureté de la neige où est nettoyé le linge se reflétant sur le visage de ces deux jeunes femmes, comme la vitre du train les yeux magnifiques de Yôko (qui constitue mon passage préféré). Il se consumera dans un dénouement dramatique tout aussi ambigu que cette relation qui semble totalement dépasser cet homme vivant uniquement le moment présent. La poésie qui se dégage de ce paysage à la blancheur éclatante au sein duquel se blottit le village, se protégeant du froid, la subtilité avec laquelle sont exprimés les sentiments des personnages, quelques ellipses laissant imaginer plus sûrement leurs pensées, ne parviennent pourtant pas à me laisser l'image forte que j'ai conservée de "Tristesse et beauté".
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2010
C'est le deuxieme livre de Kawabata que je lis et je trouve que cet auteur a l art de vous faire voyager... "Pays de neige" raconte l histoire d'un citadin qui vient se ressourcer dans la montagne japonaise, dans une petite auberge ou il rencontre une geisha dont il tombe amoureux... C'est tres bien ecrit et les descriptions sont tres detaillees... Si vous etes amateurs du Japon, vous aimerez... Si vous aimez l'action, dans ce cas, vous pourrez etre un peu decu car tout est tres lent et il ne se passe pas grand chose...
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2015
La rencontre entre un dilettante tokyoite passionné de ballet occidental avec une jeune apprentie geisha, dans une station de ski à la montagne. Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse d'une rencontre amoureuse, d'ailleurs le mot amour a en Japonais une signification très différente de son acception occidentale (sur ce sujet, voir l'Ethique samouraï de Mishima), mais la dynamique des sentiments que les personnages ressentent les uns pour les autres est intéressante, que ce soit l'affection entre les "sex friends" Shimamura et Komako (l'aubergiste lui facture avec finesse les soirées de Komako, mais pas les nuits, considérées comme du temps libre), la mystérieuse rivalité entre Yoko et Komako ou la curiosité sensuelle que Shimamura éprouve pour Yoko, sentiments rendus encore plus énigmatiques par la discrétion toute japonaise des personnages, et par la pudeur de l'auteur en ce qui concerne le sexe, qui est pourtant une donnée déterminante de l'intrigue. Portrait intéressant de la vie des onsen-geisha, et des relations entre les hommes et les femmes au Japon.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
D'une matière introspective, à travers Shimamura le rentier, Kawabata fait visiter au lecteur l'univers des geishas traditionnelles. Le rendu du livre en français est agréablement lent, la langue de Kawabata, est pleine de sous-entendus, jamais vulgaire. Retrouve-t-on dans les mots l'érotisme sophistiqué des japonais?
Autrement, le roman est sans histoire, même s'il s'anime lorsqu'il se termine, et plaira à ceux qu'une belle et lente monotonie fascine.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2013
La neige n 'est pas la nôtre!La culture, la relation homme-femme, non plus.
Les situations ne sont pas décrites, mais évoquées, poétisées par le décor, les températures, les descriptions d' une paire de cils!Bref,un autre univers, sensuel, sexuel, jamais décrit, évoqué au travers de situations, de relations, avec la complicité d' un moyen de transport:le train.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2002
C'est une histoire d'un homme perdu, qui n'aime pas vraiment sa femme et qui tombe amoureux...
C'est une belle histoire romantique, non, je dirai plutôt mélancolique. Un livre profond qui vous fait réfléchir sur le sens d'existence sur cette terre. A lire.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2013
Libraire extrêmement professionnel. Le roman en lui-même est déroutant. Il n'est pas toujours simple d'entrer dans la psychologie des personnages
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2016
pour les fans du japon, offert pour mon chéri donc....à vous de voir ................. ........ ....... ...... ..... .... .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,20 €
7,60 €
5,60 €
5,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici