Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici WBD Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici Acheter Fire En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
241
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 novembre 2001
Deuxième incursion dans le monde de Tolkien. Après le Silmarillion, c'est à Bilbo le Hobbit, qu'on peut classer comme le second opus de la grande épopée de l'Anneau Unique, que je me suis attaquée.
Bilbo Baggins (également connu sous le nom de Bilbon Sacquet selon la traduction) coule des jours paisibles dans son petit trou de hobbit. Sa quiétude va être troublée par la venue du magicien Gandalf, accompagné de treize nains à la tête desquels Thorïn Oakenshield soi-même, descendant de rois nains très puissants. Bilbo se retrouve alors entraîné bien malgré lui dans une folle expédition à travers les Terres du Milieu dont le but est d'aller arracher à l'emprise du dragon Smaug le trésor des ancêtres de Thorïn, précieusement gardé par son horrible cerbère dans la Montagne Solitaire. Rien que ça...
¤~¤ Le récit et les personnages ¤~¤
On est bien loin ici des récits à caractère historique du Silmarillion. On a affaire dans Bilbo à un récit d'aventures fantastique pur et dur. Les quinze compagnons affronteront bien des dangers, rencontreront des trolls, des gobelins et autres créatures malfaisantes, mais aussi des personnages amicaux comme les Elfes de la maison d'Elrond, Beorn, les aigles, etc. qui leur apporteront leur soutien dans cette quête périlleuse, traverseront de nombreuses régions inhospitalières avant de toucher enfin à leur but. Le récit est alors plein de rebondissements ; on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'humour est également très présent dans l'histoire.
Pour Bilbo, ces aventures font figure de parcours initiatique. Lui qui était si peureux, si casanier, si attaché à son confort va se trouver profondément changé par ces péripéties. Elles lui permettront d'acquérir sagesse, hardiesse et lui ouvriront de nouveaux horizons.
Gandalf (qui jouera un rôle d'importance dans le Seigneur des Anneaux) est un personnage énigmatique, sans âge, qui apparaît, disparaît en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Il apportera son soutien à la compagnie formée par Bilbo et les nains à diverses reprises au cours du récit et bien souvent de manière inattendue.
Les nains sont plutôt effacés de manière individuelle. Ils n'échappent pas aux caractéristiques de leur race avec leur goût pour les richesses (qui les poussent d'ailleurs à entreprendre cette expédition), mais aussi leur grand courage lorsqu'il s'agit d'affronter des ennemis.
L'histoire comporte également nombre de personnages hauts en couleur, attachants ou répugnants, mais qui ne laissent certainement pas indifférent.
¤~¤ A qui s'adresse Bilbo ? ¤~¤
Par sa caractéristique de récits d'aventures qui n'offre finalement que peu de matière à réflexion, Bilbo s'adresse à mon avis essentiellement à un lectorat jeune. Il n'est pas très difficile à lire, et est si captivant qu'il se lit extrêmement vite. Il fait partie de ces romans privilégiés qui peuvent donner goût à la littérature à un enfant. Les plus âgés ne sont cependant pas en reste : Bilbo offre un agréable moment de détente, sans prise de tête, rien que du plaisir.
C'est aussi l'occasion d'apprendre comment l'Anneau Unique s'est retrouvé dans les mains de Bilbo, Anneau qui lui servira à maintes reprises dans ses aventures et qu'il remettra plus tard à son neveu Frodo (ou Frodon selon la traduction) afin qu'il soit détruit dans la Montagne du Destin, en Mordor, le fief de l'infâme Sauron. Mais ceci est une autre histoire...
33 commentaires| 74 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2001
Ce livre FAIT partie des plus grands chefs-d'oeuvre de l'heroïc fantasy. Il l'a créée! Non seulement par la richesse de son inspiration, melting pot fabuleux des mythes indo-européens, mais également par sa poésie et son pouvoir évocateur inépuisable. Ce qui semble avoir échappé à Karim :o) c'est que les aventures de Bilbo PRECEDENT la trilogie! C'est indiscutablement le livre à posséder (dans tous les sens du terme) avant d'aborder le Seigneur des Anneaux; non l'inverse! Le Silmarillon constitue d'avantage un "glossaire", utile à la compréhension du reste de l'oeuvre. On peut ne pas être sensible à la magie de cet ouvrage -comme Karim- mais c'est alors une grande tristesse, tant cette histoire peut marquer celles et ceux qui s'en sont laissés pénétrer. Qu'on puisse passer à côté me peine, pour le lecteur; pour ma part, ces livres (l'oeuvre de Tolkien), ont emplis ma vie d'images et de mots indélébiles.
Merci monsieur Tolkien.
0Commentaire| 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2010
Illustré par le grand Alan Lee, voici le plus bel écrin dont pouvait rêver tout amateur de beaux livres en général et de l'œuvre de J.R.R. Tolkien en particulier.

Premier roman de son auteur, imaginé très jeune et écrit en 1937 (soit presque 20 ans avant la parution du "Seigneur Des Anneaux", son œuvre maîtresse). "Bilbo le Hobbit" est également la pierre fondatrice de la mythologie de la "Terre du Milieu", que l'écrivain va développer tout au long de sa vie.
A la différence de ses œuvres futures, Tolkien imagine un conte pour enfant qu'il pourrait écrire pour les siens. Philologue de métier (étude d'une langue à partir de l'analyse critique des textes), il est également spécialiste des langues anciennes et des mythologies germaniques et anglo-saxonnes. Et c'est toute une existence vouée à l'étude de ses recherches qu'il va faire fructifier en créant sa propre mythologie et en l'adaptant sous forme de romans, nouvelles et poèmes.

"Bilbo le Hobbit" peut être considéré comme sa seconde œuvre en célébrité après "Le Seigneur des Anneaux" (bien qu'elle la précède en chronologie). Son personnage-titre figure d'ailleurs en bonne place dans la suite prestigieuse qu'il écrira des années après, puisque "Bilbo" est l'oncle de "Frodo", le héros du "Seigneur des Anneaux" ! Certains personnages phares de la "terre du milieu" apparaissent également dans "Le Hobbit", tels le demi elfe "Elrond" et l'incroyable "Gollum". Mais c'est surtout la présence de "Gandalf", l'un des personnages les plus charismatiques de l'histoire de la littérature fantastique, qui marque les esprits.
Bien plus court que les autres recueils issus de la "Terre du Milieu", le présent livre se consomme comme une friandise, délicieuse douceur qui peut se lire d'une traite. Il est beaucoup plus léger et inoffensif que ne le seront les autres parties de l'univers étendu et cohérent que Tolkien développera à travers quatre époques et plusieurs milliers d'années (voir également Le Silmarillion et les trois tomes des Contes et légendes inachevées) !
Il n'en est pas moins d'une richesse thématique impressionnante, certes rendue palpable par les innombrables connaissances mythologiques que Tolkien régurgite généreusement, tant et si bien que toutes les bases de son univers, d'une richesse et d'une densité foisonnante, sont déjà présentes. Ainsi, cette apparente petite histoire d'une bande de nains qui veulent reprendre leur royaume et leur trésor à l'affreux dragon, pourra être réévaluée à la hausse à la lecture de ses suites.

Comme dit plus haut, cette édition nous offre le privilège de contempler les illustrations du grand Alan Lee. Qu'elles apparaissent éthérées sous la forme de peintures ressemblant davantage à un rêve éveillé qu'à une enluminure, ou bien qu'elles prennent la forme de crayonnés d'une précision inouïe, elles marqueront durablement toute rétine. Elles nous rappellent pourquoi cet artiste possède la réputation d'être né pour illustrer la "Terre du milieu" (Rien que ça !). Peter Jackson s'en souviendra puisqu'il le nommera directeur artistique sur son adaptation cinématographique. Et grand bien lui en a pris !
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2002
Cette histoire est celle d'un être sans prétentions , Bilbo, qui a force de courage va s'illustrer dans une grande aventure fantastique comme Tolkien sait si bien les écrire.
Dans l'ordre chronologique, cette histoire est à situer juste avant la trilogie du "seigneur des anneaux" où l'on retrouvera Bilbo sous le nom de Bilbon.
Ce livre est à conseiller à tous les amateurs d'épopées fantastiques petits ou grands.
Il est vraiment idéal pour les enfants qui ne voient dans la lecture qu'une corvée, une fois commencé, on ne peut plus s'arreter. Les enfants qui s'y plongent en gardent toujours de très bons souvenirs (je le conseillerai à partir de dix ans)
Du grand Tolkien
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2001
Ce livre est un conte magnifique, aux multiples péripéties qui enchanteront le lecteur...
Il est aussi bon de préciser que si Tolkien l'a écrit en priorité pour ses enfants, ce conte ne s'adresse pas uniquement à un jeune public... Il est en fait destiné à des lecteurs de tous âges, car chacun y trouvera quelque chose de différent...
Ce n'est en rien une oeuvre "puérile" comme on peut parfois l'entendre... C'est un conte plein d'humour aux personnages attachants, comme par exemple les hobbits, les nains ou Gollum...
Dommage cependant que la traduction française soit aussi médiocre... passages coupés, noms de lieux extrêmement mal traduits... Bref, un chef-d'oeuvre gâché par une mauvaise traduction... Pour ceux qui n'ont pas de gros problèmes en anglais, je vous conseille de lire la version originale... Vous ne l'apprécierez que davantage!!!
A lire et relire sans aucune modération, et bon voyage en Terre du Milieu!!!
11 commentaire| 51 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bilbo le Hobbit est le deuxième ouvrage publié de J.R.R. Tolkien, mais il s'agit de son premier roman avant Le Seigneur des anneaux ; il en est l'introduction, ce qui le rend intéressant à la fois pour les futurs lecteurs de la trilogie mais aussi pour ceux qui préfèrent se contenter de la gentille histoire de Bilbo Baggins. Je suis davantage intéressée par les œuvres moins populaires de Tolkien (nouvelles, contes, recueils de poèmes..) mais Le Hobbit est l'exception qui confirme la règle.

Dans ce roman, l'auteur manie la plume aussi bien que l'humour (par exemple dans le passage sur l'invention du jeu de golf par le hobbit Bullroarer), ce qui est surprenant et en même temps révélateur de la volonté de Tolkien d'en faire d'abord une lecture divertissante pour ses enfants ; et c'est avec plaisir l'on devient à notre tour le confident privilégié d'un narrateur pétillant de drôlerie et d'érudition, qui nous conte si bien la fantastique histoire de ce hobbit casanier parti malgré lui à l'aventure en compagnie d'un magicien et de treize nains.. Avec l'âge viendra sans doute la véritable compréhension de ce texte, beaucoup plus complexe et profond qu'il n'y paraît. Il ne me semble d'ailleurs accessible qu'à partir de la fin du collège car l'univers de la Terre du Milieu est foisonnant et le vocabulaire parfois ardu pour les très jeunes.
Quant au coffret, il répond à l'exigence de Tolkien qui était de fournir les Cartes de Thror et des Terres Sauvages, mais en noir et rouge et non en violet comme ici ; elles sont présentées sous forme de marque-page dépliant et reproduites au début et à la fin du livre. Les runes magiques sont imprimées sur la Carte de Thror - mais toujours pas visibles uniquement en transparence ! En revanche la bonne idée de cette édition est d'avoir intégré en bas des pages un folioscope nous permettant, en les feuilletant rapidement, de voir le dragon Smaug voler et cracher du feu ! Enfin, si l'esthétique du coffret cartonné bleu nuit et or est exquise, sa solidité est moins enthousiasmante.
La traduction est de Francis Ledoux qui est la référence française tandis que les illustrations sont de John Howe et auraient dû selon moi, pour cette édition collector, être celles de Tolkien lui-même..

Dans l'ensemble, ce Livre de Poche de collection est une bonne pioche et pour seulement huit euros ! Bilbo le Hobbit est un classique de la littérature Fantasy, adulte et enfantine, qui mérite amplement sa place dans toutes les bibliothèques familiales.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2012
Coffret Bilbo le Hobbit.
S'il y'a une chose qui est absolument honteuse lorsqu'on achète un livre qui plus est, une belle et célèbre histoire comme celle-ci et surtout un "coffret", c'est se retrouver avec moultes erreurs de syntaxe et d'écriture. De l'oubli d'un mot jusqu'à (carrément !) des erreurs de terminaisons er/é c'est se moquer franchement du monde. Comme l'a signalé un commentaire précédent ce n'est certes pas à toutes les pages mais suffisant pour par moment bloquer sur une phrase à l'allure étrange.
Rien à dire sur le coffret et la qualité du livre en lui même, mais impossible pour moi de pouvoir conseiller un livre avec des fautes d'écriture aussi grotesques, notamment pour un livre qui, et de loin, n'en est pas à sa première édition.
11 commentaire| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2002
Ce livre est à lire impérativement pour comprendre certains passages du "Seigneur des Anneaux", l'oeuvre magistrale. C'est en effet dans ce roman que l'on apprends comment l'anneau revient entre les mains de Bilbo Saquet; de plus, l'aventure est tout aussi fabuleuse que celle des "Compagnons de l'anneau". Ecrit à la base pour les enfants, Bilbo le Hobbit est LE point de départ de l'oeuvre de Tolkien... Le côté narratif est bien sûr exceptionnel, et la foule de détails sur les lieux et les personnes ouvre la porte d'un monde imaginaire incroyablement riche en détails: celui de la Terre du Milieu. A LIRE ET A RELIRE ;-)
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2001
Salut tout le monde. Je suis un gars de 14 ans qui vien de lire "Bilbo le Hobbit" et qui commence "Le seigneur des anneaux". Quelques mots pour dire que c'est le meilleur roman que j'ai lu jusqu'à maintenant. Et comme je suis en train de le constater, cette suite est aussi palpitante, intéressante et remplit d'aventure. Le remercie sincèrement M. Tolkien qui nous a fait vivre des aventures aussi palpitante dans ces livres!
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
S'il n'y avait qu'un conte ce serait celui là. Tout y est ! Rêve, poêsie, aventure et émotion sur fond de quête initiatique.

Comme il est écrit dans le livre c'est "l'histoire d'un aller et d'un retour" mais en vérité une part de nous même restera à jamais sur les Terres du milieu ... Merci infiniment à Maitre Tolkien d'avoir ouvert cette porte sur son monde et de nous avoir permis qu'il devienne un peu le notre.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,00 €
6,95 €
9,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici