Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. Des centaines d'ebooks inclus dans Amazon Prime Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_markdown cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 18 janvier 2018
Un magnifique ouvrage de Philippe CLAUDEL dont on ne ressort pas indemne. Il décrit le parcours d'un réfugié vietnamien ayant quitté le Vietnam, son pays, en ayant tout perdu suite à un bombardement. Il dresse le portrait tout en finesse d'un homme simple, rustique, vrai qui découvre un univers qui lui est totalement étranger, dont il se sent totalement étranger. Loin de ses racines, de sa culture. Isolé de tout y compris de par la langue qu'il ne comprend. Mais c'est cet isolement qui lui permettra de développer sa sensibilité et à pouvoir établir une relation unique avec un homme auquel il se lie peu à peu de par la perception de la sincérité du regard, des gestes et des attitudes.

Dans ce roman, j'ai retrouvé nombre de traits de caractère de Vietnamiens que j'ai connu lorsqu'ils arrivaient en France en 1975. Même traumatisme, même isolement mais également même capacité à aimer, à se donner, à offrir, à ceux qui les accueillent. En toute discrétion afin de ne pas perturber l'équilibre de la société qui les reçoit. Même si les plaies intérieures ne guérissent jamais.

J'ai tout simplement adoré cet ouvrage d'une rare sensibilité. A lire.
6 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 7 mai 2016
Un magnifique roman qui nous raconte la poignante histoire d'un rescapé de violents bombardements en Asie. Ce rescapé s'enfuit en Amérique avec sa petite-fille dans les bras. Là-bas, il se liera d'amitié avec quelqu'un que rien n'aurait dû le faire rencontrer, si ce n'est leur solitude respective.
Ce récit nous fait vivre le profond désespoir de cet homme qui a tout perdu, même son esprit qui vacille, et se raccroche à la vie uniquement pour sauver sa petite-fille.
6 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 15 août 2014
Ce livre est un bijou...
Il parle d'un réfugié, des réfugiés, DU réfugié... Un vieil homme qui a tout perdu là-bas, dans son pays aux mille parfums, à cause de la guerre, et qui se retrouve sans rien ni personne dans un pays froid dont il ne parle pas la langue. Solitude, isolement, souvenirs, nostalgie, deuil, tristesse infinie mais jamais désespoir. Car l'espoir est là: il est obligatoire! Pour sa petite-fille.
Tous ces thèmes sont abordés et nous submergent, mais pourtant, à peine effleurés du bout des doigts, allusions, indices subtils en filigrane..
Ce livre est intemporel, suspendu dans le temps et dans l'espace. Ni dates, ni lieux. A la manière d'un conte.
Deux personnages réunis par un même passé de douleur, par une même solitude, qui vont se comprendre et s'aimer à travers la barrière des langues et des cultures, simplement par le langage non verbal et l'échange d'émotions.
On sort de ce bouquin les yeux rouges, le coeur gonflé et on pose sur le monde un autre regard. Trop beau!!!
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 15 février 2018
Une histoire qu'on lit d'une seule traite. L'écriture est délicate et parfaitement fluide. Je recommande vivement ce livre très subtil et immensément humain.
J'ai mis quatre étoiles mais ce livre en mériterait cinq. Je me suis imposée cette note pour tous les livres que je trouve excellents, car si un jour je tombe sur un Balzac ou un Saint Exupery il ne me sera pas possible de marquer mon enthousiasme.
Très bonne lecture cependant !
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 10 juin 2014
Voilà en résumé ce que j'ai ressenti, comme indiqué dans le titre de ce commentaire.

Bouleversant par l'histoire elle-même, sentiment accentué de plus par l'âge du protagoniste qui le rend encore plus fragile face à la tragédie qu'il traverse, bouleversant aussi et encore plus par la sobriété de l'écriture qui laisse libre cours, sans influence outrancière lexicale ou stylistique, à notre émotion.

Je vais vous faire un aveu: j'ai pleuré du début à la fin.
Le héros principal m'a profondément touchée, son ami de hasard presque autant. Quant au final, même si certains détails nous alertaient au sujet de la petite fille, il n'en est pas moins déchirant, sinon même plus encore car il montre combien l'humain est fragile, combien il peut être destructeur( par exemple dans ce livre,la guerre, l'indifférence, la cruauté morale ou physique,le flot ininterrompu des voitures.....) combien il peut être le meilleur aussi ( amitié, empathie, compassion, dévouement, amour indéfectible, sens moral à toute épreuve....).

Il est un hommage à ceux qui ont tout perdu ou presque et qui luttent pour survivre. Il est donc salutaire de lire ce livre car on a sans doute tendance à oublier les "damnés de la terre" ou à faire un peu vite leur procès. Sans malgré tout tomber dans l'angélisme : en effet l'auteur nous montre le comportement odieux envers leur vieux compatriote d'une autre famille de réfugiés, laquelle devrait être la plus à même pourtant d'empathie. Ce qui confirme bien qu'il n'y a pas "les gentils" d'un côté, et "les méchants" de l'autre mais des "humains trop humains" partout.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 19 juillet 2010
Voici un petit roman passionnant et différent. Qui vous emporte et vous transporte: Monsieur Linh vient de très loin même s'il nous est très proche, mais on ne le voit pas. Monsieur Linh vit dans notre monde, mais surtout dans "son monde à lui".
Monsieur Linh sait ce que signifie Aimer et sait se faire aimer...d'un gros monsieur aussi invraisemblable que lui, qui partagera le même banc, la même attente...qui connaît le même langage du coeur sans partager la même langue. Qui aime par-dessus tout sa petite-fille. Une jolie petite-fille, un amour de bébé, qui donne envie à Monsieur Linh aux pieds et à l'âme usés, d'avancer pour la nourrir et la faire grandir, dans ce monde où tout va trop vite et trop fort. Le déracinement,l'exil, la solitude forcée, l'attente de l'"Autre", comme "horizon d'attente"...l'Amour et l'Amitié, la vieillesse et l'innocence...et parfois la cruauté. La vieillesse et la place qu'elle pourrait occuper si on ne voulait pas à tout prix l'"effacer", la cacher, l'enfermer...pour l'accélérer.
Le vieux Monsieur Linh est un personnage affable, un homme de fable fabuleux.
Vous l'aimerez sans doute comme sa petite-fille, "extra-ordinaire" dans le sens littéral du terme (ah! cette fin!). La poésie de P.Claudel traverse tout le roman,l'envole "ailleurs" et lui donne une portée presque magique et philosophique...avec des mots simples et puissants, avec des personnages plus complexes qu'ils ne paraissent et fragiles... c'est magnifique et vibrant.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 15 septembre 2017
J'ai été déçue par ce roman car l'histoire est racontée de manière très lente et répétitive. La folie du personnage aurait pu être évoquée de manière différente. Sujet malgré tout intéressant.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 31 mars 2016
Un petit bijou ! On suit avec grand intérêt le quotidien de M. Linh et de sa petite-fille après le décès brutal de son fils et sa belle-fille en Chine ; le récit est empreint de pathos et de poésie et on est stupéfait par la chute imprévisible... On a ensuite envie de le relire pour détecter les indices qui auraient dû nous la faire deviner !
Un très beau récit sur un drame à échelle humaine, à lire !
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 26 septembre 2013
Un ami me l'avait conseillé après lecture de ma bio, l'histoire de Mr Linh ressemble à celle de mes parents eux-mêmes expatriés. J'ai toujours eu de l'admiration et beaucoup de respect pour mes parents qui ont perdu leurs frères, leurs pères durant la guerre avant d'être séparés de leurs mères, de leur pays pour que mon frère et moi ayons une vie meilleure.
Ce livre m'a profondément émue...J'y reconnais la pudeur dans la souffrance et l'expression sous toutes ses formes de l'amour, de l'amitié et de l'espoir.
L'écriture simple et sans fioritures dépeint avec justesse et intensité les émotions, les failles, les bonheurs simples de deux amis qui se sont trouvés, l'amour profond et l'attachement d'un grand-père à sa petite fille.
Je ne pourrais vous en dire plus, il faut le lire pour le ressentir
|0Commentaire|Signaler un abus
le 30 septembre 2017
Un livre plein de délicatesse, nous emplissant d'amour pour ce monsieur Li immigré perdu dans ce nouveau pays où tout lui est hostile. Beaucoup d'émotions et de poésie.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus