undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
93
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je dois vous l'avouer de moi même je ne l'aurais pas acheté. Et j'ai eu tord. Ce livre est vraiment savoureux. Chaque chapitre met en avant un personnage invité à un mariage : la demoiselle d'honneur, le prêtre, la grand mère, le marié et j'en passe. Les histoires finissent par se recouper les unes aux autres pour former l'histoire de la famille réunie pour ce grand jour. Avec les commentaires de chacun sur les autres invités, comment décortiquer une famille avec humour, désinvolure, passion et regret! et petits secrets. A lire sans modération, on finit même par se retrouver dans certaines pages. Belle tranche de vie.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Une pièce montée" est le premier roman de Blandine Le Callet; née en 1966 nous apprend la quatrième de couverture.

Ayant apprécié, moyennement, le film éponyme, je fus surpris d'entendre que ce dernier avait défiguré le roman. Le défi de la lecture m'était posé. Au livre !

Le constat est clair. Le roman est d'une plus grande subtilité que le film qui invente la situation amoureuse du prêtre avec la grand-mère Madeleine, passant à côté d'une conclusion d'une grande force.

Blandine Le Callet décrit un mariage bourgeois dans ces deux temps : la cérémonie religieuse puis la réception au Moulin.

L'originalité est que ce mariage est décrit du point de vue de plusieurs personnages y oeuvrant, assistant, agissant. Chacun ressent différemment les événements suivant son histoire personnelle, son expérience dans la vie, ses intérêts.

Pauline, Bertrand, Madeleine, Hélène, Marie, Jean-Philippe, Vincent, Damien puis Bérengère se succèdent dans la retranscription de leur journée.

Le style est alerte. De nombreux passages sont hilarants. Le roman est intelligent et se lit dans la détente en quelques heures.
1111 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2007
Bérangère et Vincent se marient dans le respect des grandes traditions mondaines revenues très à la mode, paraît-il : longue robe blanche, cortège d''honneur, messe nuptiale, liste de mariage, banquet au moulin, véhicule de prestige avec chauffeur et tout le tralala.

« Ça doit être le plus beau jour de notre vie. C''est comme un spectacle, tu comprends ? Une pièce de théâtre. Nous sommes les personnages principaux, et les invités sont à la fois figurants et spectateurs. »

S''ensuit une parade de costumes, robes colorées et chatoyantes, chapeaux en tous genres.

Comme bien des mariages, celui-ci est l''occasion privilégiée de réunir des personnages qui en temps ordinaire n''auraient eu que très peu de chance de se rencontrer. Il fait se côtoyer, voire se confronter, des personnalités fort différentes animées pour certaines soit de bons sentiments qui dégoulinent surtout ce jour-là, soit de rancœurs familiales lointaines ou animosités filiales qui se réveillent pour l'occasion.

Alors, toutes ces existences qui s'entrecroisent Blandine Le Callet en a fait un livre, une fiction où le déroulement de l''événement est relaté suivant le point de vue de neuf de ses participants. Ainsi les chapitres se succèdent à l''instar de ces montages en parallèle cinématographiques où le même événement est présenté subjectivement derrière l''épaule de plusieurs protagonistes sans pour autant qu''il y ait redite ou répétition.

L''auteure, dans un style extrêmement précis et fluide, n''en est pas moins acerbe pointant au passage quelques comportements acrimonieux face au handicap, à l''homosexualité, à la marginalité. Parce que cet événement souvent fantasmé est d''une grande portée symbolique pour beaucoup, il touche un vécu que chacun de nous a déjà plus ou moins connu et l''ouvrage se lit avec allégresse.

Un petit livre idéal à « caser » dans ces moments où l''esprit est fort occupé par ailleurs et a besoin de détente vite abordable.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2006
un mariage à raconter....rien de plus classique...si ce n'est que ce mariage nous est raconté à chaque chapitre par un protagoniste différent, et c'est ce qui fait toute l'originalité de ce livre.on commence par le regard d'une petite fille qui ne comprend pas pourquoi la petite fille d'honneur "différente" n'est pas sur le photos de famille jusqu'au chapitre final où on apprend l'ultime révélation.de personnages en personnages l'ecrivain nous tisse un portrait de famille où chacun a ses secrets.Etonnant!:!!
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2011
Ce roman a pour toile de fond un mariage à la campagne dans la bourgeoisie de Province et se déroule le temps d'une journée, le jour du mariage de Bérengère et de Vincent.
Chaque chapitre est centré sur un des personnages de la fête qui raconte à sa façon sa vision de ce jour et ses impressions :

- Pauline âgée de 8 ans, nièce de la future mariée qui n'est pas née de la dernière pluie et se rend compte que ses parents se disputent sans arrêt, que son père a des soucis, qu'il est de plus en plus souvent absent de la maison.
Mais pour elle, ce jour n'est pas un jour comme les autres car pour la première fois elle va être demoiselle d'honneur avec Clémence et hadrien, ses frère et soeur et tous les autres cousins.
Mais tout prêt du but, papa se trompe de route, hadrien vomit sur son beau costume et clémence hurle.

- Bertrand, le prêtre qui assure la célébration du mariage traverse une période de doute et de trouble.
Une présence maléfique rôde autour de lui qui l'épuise,le stresse, et ce dernier n'est pas loin de pêter les plombs.
Il récite mécaniquement les formules rituelles et va même jusqu'à se tromper dans le prénom du marié.
Serait-ce un mauvais présage ?

- Lucie, la petite mongolienne qui n'a pas le droit d'être au premier rang sur la photo, mais à l'arrière plan bien cachée derrière les plus grands.

- Hélène, la belle soeur, l'épouse d'Alexandre, la maman de Pauline, Clémence et Hadrien qui a tout pour être heureuse et pourtant qui est très mal dans sa peau auprès de son mari si fier de sa luxueue 806 de fonction, de ses weston et de son costume à deux mille euros ..................

- Marie, la soeur de la mariée qui n'est toujours pas " casée " bien qu"elle soit plus âgée et à qui l'on a recommandé pour ce grand jour d'avoir un plus d'élégance dans sa tenue vestimentaire et surtout de porter un chapeau comme cela se doit.
Certes, elle ne l'a pas oublié le chapeau, mais alors quel chapeau !!!!!
Et de plus, sa soeur voulant à toute fin lui faire découvrir l'âme soeur l'a placée à une table où il n'y a que des célibataires.
Quelle erreur, Bérangère a t elle commise en faisant le plan de cette table !!!!

- Damien, le dragueur de service qui, à tous les mariages cherche une nouvelle proie à mettre à son tableau de chasse et qui fait un concours avec son copain yann, concours dont les règles est de séduire la plus laide de l'assemblée .......

- La mariée soucieuse de la perfection de la cérémonie , s'énerve et se trouve à la limite de la crise de nerfs .

- Le marié qui se trouve soudain pris d'une terrible angoisse existentielle et qui ne se reconnait pas dans ce couple ridicule en plastique posé au sommet de la pièce montée qu'il doit cependant découper avec bérengère, son épouse.

- La grand'mère acariâtre, spécialiste des remarques acerbes et provocatrices que ses enfants vouvoient.

Une véritable galerie de portraits en forme de puzzle narratif, beaucoup de cocasseries et beaucoup de grincements de dents, beaucoup de rires et entre confidences, convenances et surprises, un secret de famille jusqu'alors bien gardé et qui va éclater comme les bulles du champagne......
Un roman écrit avec beaucoup de finesse, de vérité, signé d'une plume acérée, qui est aussi maitrisé que troublant. dans lequel l'auteur pointe des comportements très hypocrites.

Un roman que j'ai lu en passant sans cesse du rire aux larmes.
Un roman pour les vacances à mettre dans les valises, détente assurée ...................
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2007
Bérangère et Vincent se marient dans le respect des grandes traditions mondaines revenues très à la mode, paraît-il : longue robe blanche, cortège d''honneur, messe nuptiale, liste de mariage, banquet au moulin, véhicule de prestige avec chauffeur et tout le tralala.

« Ça doit être le plus beau jour de notre vie. C''est comme un spectacle, tu comprends ? Une pièce de théâtre. Nous sommes les personnages principaux, et les invités sont à la fois figurants et spectateurs. »

S''ensuit une parade de costumes, robes colorées et chatoyantes, chapeaux en tous genres.

Comme bien des mariages, celui-ci est l''occasion privilégiée de réunir des personnages qui en temps ordinaire n''auraient eu que très peu de chance de se rencontrer. Il fait se côtoyer, voire se confronter, des personnalités fort différentes animées pour certaines soit de bons sentiments qui dégoulinent surtout ce jour-là, soit de rancœurs familiales lointaines ou animosités filiales qui se réveillent pour l'occasion.

Alors, toutes ces existences qui s'entrecroisent Blandine Le Callet en a fait un livre, une fiction où le déroulement de l''événement est relaté suivant le point de vue de neuf de ses participants. Ainsi les chapitres se succèdent à l''instar de ces montages en parallèle cinématographiques où le même événement est présenté subjectivement derrière l''épaule de plusieurs protagonistes sans pour autant qu''il y ait redite ou répétition.

L''auteure, dans un style extrêmement précis et fluide, n''en est pas moins acerbe pointant au passage quelques comportements acrimonieux face au handicap, à l''homosexualité, à la marginalité. Parce que cet événement souvent fantasmé est d''une grande portée symbolique pour beaucoup, il touche un vécu que chacun de nous a déjà plus ou moins connu et l''ouvrage se lit avec allégresse.

Un petit livre idéal à « caser » dans ces moments où l''esprit est fort occupé par ailleurs et a besoin de détente vite abordable.
11 commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2008
bouleversée par ce livre que je viens de finir!! si finement dépeinte la journée de mariage ou sous le superficiel éphémère (qu'est-ce qu'une journée dans toute une vie???) pointent les doutes,les fellures,les coups-bas, les angoisses??? et l'amour qui cherche sa place... se sentir seuls au milieu de la foule ,joyeuse de surcroit!!!
c'est terriblement bien décrit; on EST chaque invité de cette noce joyeuse et dessespérée!!
oui on n'est jamais aussi seul qu'au milieu de la foule!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2007
Un mariage. Plusieurs voix le racontent, celles des invités, amis, famille, qui viennent par plaisir, ou par obligation. Des tranches de vies , une description des liens familaux tissés ou distendus, et des sentiments exacerbés qui, en ce jour particulier, font que chacun se rappelle ou se projette dans son propre mariage et éclaire à sa façon cette journée particulière.

Roman agréable et facile à lire, sans prétention. Un bon bouquin de plage.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un roman très bien écrit, avec un style léger.

j'ai adoré l'humour grinçant de l'auteur. On y croise une petite fille qui ne comprend pas pourquoi on pousse une enfant trisomique en dehors de la photo, un curé pas très concentré ou trop envahi, la mère de famille nombreuse quadra qui observe son mari obnubilé par la propreté de sa voiture, la grand-mère qui ne supporte plus d'être infantilisée, la vieille fille qu'on essaie de caser, la soeur qui fait tâche dans la famille, etc...
Chacun a son point de vue sur ce mariage et nous livre "en direct" le fond de ses pensées... qui ont parfois été les nôtres dans les mêmes conditions lol

Le final est certes original, il m'a surprise, et c'est un final intéressant, mais j'ai trouvé qu'il ne cadrait pas forcément avec le reste. Un flot d'émotions sur le dernier chapitre, alors que le reste du roman est plutôt léger.

Une belle pièce montée.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je serais anglaise, je dirais que ce bouquin est "juicy"...en français, je dirais que c'est une peinture gentiement acide de la bourgeoisie française, à travers un mariage en grande pompe.

Ce mariage est vu à travers différents yeux, sous différents angles: le marié, la petite mémé, la fillette qui est dans le cortège, le vieil oncle, etc. Même le prêtre y passe!

Ce qui est bien, c'est qu'il n'y a pas d'effet de lassitude: on ne revoit pas indéfiniment les MEMES événements, mais finalement tout le déroulement du mariage, avec ses dessous...le trajet pour y arriver, la messe, etc. Et des tas de flashbacks rendent ce livre vraiment dynamique et vivant.

On découvre des vérités sur les personnages, on comprend mieux les relations entre eux, petit à petit on entre dans leur intimité et la famille est gentiement écorchée.

Un vrai moment de plaisir...j'ai adoré ce bouquin.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici