undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
8
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 décembre 2006
Dans ce livre, Joyce Carol Oates fait se rencontrer deux mondes que tout semble opposer.

Tout d'abord, Alma Busch, 27 ans, qui a grandi dans l'enfer misérable de l'Akron valley, au cœur d'une cité minière devenue sinistrée. Alma est en adéquation avec son milieu viscéralement antisémite. Son éducation a été incontestablement influencée par une vive hostilité aux propriétaires banquiers (tous de confession juive) prétendument responsables de la déconfiture des exploitations dans le seul but de transferts financiers, au détriment de ses ouvriers.

Depuis quelques années, sans aucun bagage culturel et social, elle erre de galères en galères, touchant les milieux de la drogue et de la prostitution (ceux-là même qui l'ont marquée de ces disgracieux tatouages), jusqu'à être embauchée comme assistante chez Joshua Seigl.

Lui, proche de la quarantaine, est un auteur renommé, héritier d'une riche famille juive. Il habite seul à Mount Carmel se consacrant pleinement et presque exclusivement à la littérature. Aussi, requiert-il les services d'une assistante pour l'aider dans son quotidien entravé par une maladie nerveuse dégénérative.

Leurs vies s'entrecroisent donc dans un concept d'employé-employeur.

Alors qu'Alma a tout d'un légume social, sans scrupule ni ambition, mue d'un vif esprit haineux et vengeur, ses conceptions vont très sensiblement migrer de la haine à la complaisance. Mais c'est parce qu'avant tout elle a besoin qu'on l'aime et pour y parvenir elle est prête à toutes les abnégations, soumissions et humiliations comme dans sa vie d'avant.

Elle veut pourtant, et cela pas toujours consciemment, venger sa condition sociale rendant responsable, voire coupable, le sémitisme de son employeur. Elle déverse ainsi sa haine exacerbée au quotidien et derrière son dos car, en apparence, la fille tatouée se présente d'une docilité innocente, d'un dévouement respectable.

Dans cet ouvrage, l'auteure emploie toute la noirceur de sa plume pour dépeindre l'aversion maladive et sournoise qui habite Alma dans sa plus abjecte implacabilité. Elle pointe crûment un antisémitisme né de l'obscurantisme flirtant bien souvent aussi avec le déni de l'histoire. Il est peut-être bon de souligner que Joyce Carol Oates dédie ce livre à Philip Roth ce qui en dit long sur son contenu.

Plus je lis les ouvrages de cette auteure et plus je suis conquise par les qualités de son écriture capable de traiter avec précision des sujets aussi exigeants.

Un bon roman, cruel à force de justesse.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Joshua Seigl est écrivain et vit dans une propriété, antre du savoir et de la culture. Il a une quarantaine d'années, il est reconnu, riche, bel homme, mais il est malade. Sa maladie le contraint à embaucher un assistant.
Cet assistant sera en fait une assistante : Alma, une fille étrangement tatouée, fruste et analphabète.
Seigl prend Alma sous sa coupe, persuadé de lui offrir un avenir meilleur - probablement meilleur que n'a été son passé. Et Alma pénètre violemment dans le sanctuaire que s'est créé Seigl, acceptant sa tâche d'assistante et abordant le rôle qu'elle tient dans la relation « maître et servante » d'une façon tout à fait saisissante.
Cela pourrait être l'histoire d'un homme riche certain de valoir plus qu'une femme pauvre, certain d'être plus fort que cette dernière... La culture face à l'ignorance, l'élite face aux exclus et aux marginaux de la société, les certitudes...

Avec « la fille tatouée », Joyce Caroll Oates nous offre encore une fois un portrait acerbe de l'Amérique, le tout mâtiné d'érotisme.
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2009
Premier livre que je découvre de cette auteure, j'ai adoré, bien écrit, bien ficellé, chaque chapitre est le reflet de ce que vit et pense l'un des 2 protagonistes. Ils se renvoient leur propres impréssions. On a hâte de connaitre ce que sera le prochain chapitre.
Les 2 personnages sont attachants, d'une façon diférente pour chacun.
Il faut une bonne dose d'ouverture d'esprit et d'anticonformisme pour apprécier ce roman.
Je vais poursuive mon escapade dans le monde de Joyce Carol Oates et vous conseille cette lecture qui bien que située en Amérique, la transposition en Europe peut également se faire.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2013
Je continue ma découverte de l'œuvre de Joyce Carol Oates avec toujours le même plaisir.
La fille tatouée n'est sans doute pas livre majeur mais on y retrouve l'analyse de la société nord-américaine dans laquelle cet auteur excelle.
Impatiente de savoir où cela allait me mener j'ai dévoré ce livre en appréciant l'écriture toujours limpide et les descriptions acérées.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2014
L'œuvre de Joyce Carol Oates est monumentale
J'aime assez ce qu'elle fait , mais là, je n'ai pas aimé du tout : trop cliché, trop maitre-serviteur, trop tu as tort , j'ai raison.

Peut-être moi même mal lunée , l'intrigue m' a laissée indifférente ,et je me suis ennuyée !

Désolée pour cette auteur américaine de qualité ....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2014
La note pour la rapidité de réception.
Le livre m'a été recommandé par une lectrice.
Le sujet est captivant, l'écriture est fluide, enlevée, quelquefois osée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2014
Note moyenne, présentation des personnages un peu longue avant d entrer dans le vif du sujet.
Écriture alerte et un peu osée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2010
Rencontre de 2 personnages issus de classes sociales très différentes, personnages à la psychologie fouillée, dans un quasi huit-clos jamais manichéen
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,90 €
6,20 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici