undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
13
3,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Sorti juste avant les élections présidentielles de 2007, cet ouvrage vise à nous faire découvrir l'un des acteurs favoris de la compétition. De son enfance aux derniers mois précédant l''élection. Les événements sont retracés avec une plume alerte par une journaliste clairement intéressée et compétente en terme de politique intérieure française. Dont acte.

Mais on est loin d''avoir devant nous une biographie de la qualité de celles produites par Franz Olivier Gisbert sur les présidents Mitterrand ou Chirac. Ouvrage de commande de l''éditeur ? Ouvrage de circonstance ? On a entre les mains un ouvrage extrêmement positif pour son sujet : un Bonaparte passionné par la chose publique, par le pouvoir, d'une grande capacité de travail, longtemps incompris, laissé sur la touche trop souvent pour ses trop grands talents (qu'il a sans nul doute). Bref, 30 ans pour arriver au sommet, on a l''impression que c''est à la fois normal et qu'il était temps quant on sait que Bonaparte le fut' à 30 ans ! Bon maintenant, c'est fait !

Alors biographique ou hagiographique ? Clairement hagiographique... Mais cet ouvrage se laisse lire avec plaisir. On attendra encore quelques années pour avoir la vraie biographie de ce personnage qui aura sans conteste sa place dans l'Histoire de France...
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2007
Que l'on aime ou que l'on déteste Nicolas Sarkozy, que l'on ai cru à une fulgurance atypique ou que l'on fasse le constat d'une obstination perdurante, il est toujours opportun d'élargir ses jugements.
Méfions nous des raccourçis dévastateurs que seul le sot s'en fait évangile.
Par celà la biographie est un révélateur éfficace pour peu qu'elle soit dans la consentance.
Le livre de Catherine Nay procède certainement de l'empathie qu'elle a pour Nicolas Sarkozy. Reconnaissons lui cependant son intégrité. Cet homme est un séducteur qui a besoin de reconnaissance et surtout d'être aimé.
C'est la trajectoire d'un homme dévorant la politique, un ogre, un boulimique. Un excité du pouvoir. Une énergie hors du commun, trépidante, usante pour ses collaborateurs. Surrégime constant.
La révèlation dans son adolescence du phénomène Chirac lui fera pousser la porte de la permanence de l'UDR qui le ménera place Bauveau en passant par la mairie de Neuilly et ensuite la captation de l'UMP. Sa vie privé, public, c'est la politique. Sa fixation: réformer la France. Tel est l'homme.
Catherine Nay nous entraine avec ardeur, bonheur dans une "saga" passionnante.
Son livre n'a pas pour but de convaincre mais d'éclairer. Alors ouvrons la fenêtre de notre lanterne.
Appropriez vous cette lecture, vous ne serez pas déçu.
77 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2008
Le livre de Catherine Nay, publié juste avant le début de la campagne présidentielle, s'annonce en couverture comme une "biographie".
En fait, c'est une simple chronique des événement-clés dans la vie de Nicolas Sarkzoy, assortie de plusieurs tonnes d'anecdotes plus ou moins intéressantes.

A aucun moment Catherine Nay ne se donne la peine d'interpréter son propos, ni de le nuancer. A moins que ce ne soit en ajoutant, en fin de paragraphe:
"Impopularité assurée."
"Ambiance..."

L'érudition de l'écrivain, là aussi, ne semble pas s'étendre au-delà de ce qui en transparaît dans les deux phrases suivantes :

"Nicolas et Cécilia : la ballade des gens heureux. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des couples."

Et puis on ne compte pas les points d'exclamation, et les phrases telles que :

"S'il n'y avait que cela !"

Pas de documentation, pas d'index, pas de notes, pas de bibliographie.

Tout au plus le livre est un rappel commode du parcours de Sarkozy. Mais ce n'est nullement une biographie : pour cela, il aurait fallu que Catherine Nay se montrât capable d'apporter des jugements. Son livre en est singulièrement dépourvu.

Très décevant, du début jusqu'à la fin.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2007
vivant comme un roman, fouillé comme un reportage ; traite de l'homme Sarko certes, mais aussi du pouvoir et du microcosme. L'auteur semble sous le charme, mais sans complaisance avérée semble t-il. Très bon livre.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2007
Petite précision qui s'impose avant tout commentaire, l'auteur(e) du livre est Catherine Nay (et non Ney)...

Voilà une biographie certainement passionnante, bien écrite, agréable à lire, style limpide, mais assez réduite. On remarquera le côté "people" de Nicolas Sarkozy (qu'on lui connait). Pour autant, je regrette de ne pas en avoir appris davantage sur Nicolas Sarkozy, homme politique; surtout sur ses nombreuses ruptures politiques (à la mairie de Neuilly avec Charles Pasqua, au sein du parti avec Jacques Chirac par exemple). On retrouve souvent son caractère "revanchard" sur la vie, et fait selon l'auteur du travail son point d'honneur ... thèmes souvent chers à sa campagne politique (si çà marche pour lui pourquoi pas pour les autres).

Je recommande cette biographie à tous ceux qui veulent en savoir plus sur Nicolas Sarkozy.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sorti juste avant les élections présidentielles de 2007, cet ouvrage vise à nous faire découvrir l'un des acteurs favoris de la compétition. De son enfance aux derniers mois précédant l''élection. Les événements sont retracés avec une plume alerte par une journaliste clairement intéressée et compétente en terme de politique intérieure française. Dont acte.

Mais on est loin d''avoir devant nous une biographie de la qualité de celles produites par Franz Olivier Gisbert sur les présidents Mitterrand ou Chirac. Ouvrage de commande de l''éditeur ? Ouvrage de circonstance ? On a entre les mains un ouvrage extrêmement positif pour son sujet : un Bonaparte passionné par la chose publique, par le pouvoir, d'une grande capacité de travail, longtemps incompris, laissé sur la touche trop souvent pour ses trop grands talents (qu'il a sans nul doute). Bref, 30 ans pour arriver au sommet, on a l''impression que c''est à la fois normal et qu'il était temps quant on sait que Bonaparte le fut' à 30 ans ! Bon maintenant, c'est fait !

Alors biographique ou hagiographique ? Clairement hagiographique... Mais cet ouvrage se laisse lire avec plaisir. On attendra encore quelques années pour avoir la vraie biographie de ce personnage qui aura sans conteste sa place dans l'Histoire de France...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2007
Un style parfois assez lourd et un livre un peu long. Mais un livre qui traîte de la vie politique de ces dernières années, de la place qu'y a occupé Nicolas Sarkozy. Un très bon travail d'archives.

Si l'auteur semble sous le charme, le ton reste assez neutre et n'ensence pas le personnage. Je n'étais pas une adepte de Nicolas Sarkozy avant de le lire, je ne le suis toujours pas, simplement je comprends mieux le personnage.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2014
Catherine NAY est une grande spécialiste de la vie politique et ses investigations vont bien au-delà du journalisme. Elle sait nous faire partager comme personne le destin et la personnalité des hommes de pouvoir ! Ces livres sont de vrais livres d'histoire et je les recommande à tous ceux qui s'intéressent aux personnalités qui tiennent ou ont tenu le destin de la France entre leurs mains...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2007
Catherine Nay, dans ce livre fait de Nicolas Sarkozy un être attachant car profondément humain et trés éloigné de l'image d'un politique poussé uniquement par l'ambition.

Ambitieux,il l'est certes mais il a surtout besoin de mettre en valeur ses incontestables qualités d'homme d'état.

Humain, il l'est par un incontestable besoin d'être aimé et reconnu .

Il a connu diverses sortes de souffrances mais chez lui,l'action est aussi un moyen de les surmonter.

On sent chez l'auteur une grande sympathie pour son sujet d'étude et cela donne une lecture rafraichissante et reposante .
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2007
Je voulais confronter l'idée que j'avais du personnage avec le livre de C.Ney. N.S. a parlé de la "génétique" du délinquant, marqué à la naissance du fatum de la déviation !! faisant l'impasse, il me semble, sur toute la socialisation et le "growing process" de l'individu avec son libre arbitre. Une sorte de génération spontanée du "bacille délinquance"- qu'avait en son temps, pour d'autres germes, combattu Louis Pasteur. Le personnage ne peut être différent de son père : la saga familiale des S. est, à n'en pas douter, la preuve que l'individu, à moins d'avoir une énergie et une lucidité incroyables avec l'aide d'un adulte clairvoyant et secourable, ne peut se soustraire à l'histoire de la névrose familiale qui évidemment chemine toujours avec l'Histoire et ses aléas. Démonstration par la biographie que N.S. ne peut agir autrement qu'il n'agit et que la génétique n'a pas grand chose à voir dans la répétition des mêmes shemas transgénérationnels (divorces, désordres narcissiques, ego demesuré, absence du tiers séparateur) que l'inconscient familial charrie. Son mal-être s'explique mais n'excuse pas son attitude brutale, ses propos blessants, son mépris de l'humain et de ses faiblesses, sa "carrière" en politique comme autant de compensations à son impuissance et à sa souffrance d'enfant, non reconnues. Il n'en finit pas de se battre.. avec lui-même...
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici