Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NYNY18 Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici B075S63QSH Jeux Vidéo



le 25 avril 2015
lire Ni d'Eve ni d'Adam et voir le film Tokyo fiancé au retour d'un voyage au Japon est un pure délice !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 28 août 2007
Ceux qui aiment la littérature d'Amélie Nothomb ne seront pas déçu. Les fans d'"Hygiène de l'assassin" risquent de l'être un peu plus. Dans la même veine que "Stupeur et tremblement" Nothomb reste Nothomb
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 9 septembre 2007
Il fut un temps ou Amélie Nothomb me plaisait ,son ecriture et ses histoires d'un genre décalé était il est vrai trés plaisantes,notement stupeur et tremblement ou la métaphysique des tubes par exemple...
Mais depuis ce succès, beaucoup de livres ont été ecrits à la va vite;Ni Eve ni d'Adam n'est pas trop mal,mais ce livre fait rapidement est purement commerciale.On se demande si Amélie prend encore du plaisir à ecrire.Qui se souviendra de ce livre dans 10 ans?Les ecrivains d'aujourd'hui ecrivent t-ils encore par amour,la litterature c'est la culture ,je souhaite de tout mon coeur que les oeuvres de demain soient plus riches et plus fortes que ce genre de bouquin sans trés grand intêret il me semble.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 14 septembre 2007
Un très bon livre, comme tout ceux qui sont autobiographiques de sa part.
Intéressant pour ceux qui ont lu "Stupeur et tremblement" puisque ça se passe à la même époque, mais si vous ne l'avez pas lu pas de panique puisque ça ne traite pas du tout du même sujet.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 10 août 2008
on retrouve la verve de nothomb telle qu'elle l'avait dans "stupeur et tremblements". Un bon livre, qui nous éloigne enfin des livres précédents plus violent et plus glauque.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 15 août 2008
J'ai toujours eu un problème avec Amélie Nothomb, ou plutôt avec ses livres. Le mode de la littérature francophone peut s'enorgueillir d'avoir trouvé une écrivaine des plus prolixe, un auteur de génie que je classerais parmi les dix meilleurs de ce vingt et unième siècle. Or, malgré cela, je ne sais que penser d'elle'
J'ai l'habitude de dire qu'elle écrit de jolies phrases mais de mauvais romans. Mis à part 'Biographie de la faim' que j'ai dévoré (mon Dieu, ce que je suis drôle'), à chaque fois que j'ai eu fini un de ses livres, j'ai eu l'impression d'avoir lu du 'rien'. J'avais certes passé un bon moment, mais c'est tout. Tout cela me gène, donc' Surtout que j'ai la chance de la rencontrer à maintes reprises et qu'elle a (pratiquement) toujours été très agréable avec moi même si son 'personnage' surjoué m'irrite quelques fois.
Bon, tout ça pour dire que 'Ni d'Eve, ni d'Adam' m'a réconciliée avec son écriture. C'est frais, drôle, burlesque et pour une fois, il y a une 'vraie' histoire et une 'vraie' fin. J'ai particulièrement aimé les moments durant lesquels elle essayait d'expliquer de quel pays elle provenait, la Belgique apparaissant comme un pays aux contours flous, voire imaginaire pour ses amis étrangers. Quant à sa description de son ascension du Mont Fudji, tel Zarathoustra (non pas que Zarathoustra ait un jour gravi le Fudji Yama!), elle m'a donnée une force incroyable (le pouvoir des mots! ;)).
'Ni d'Eve, ni d'Adam' est en fait inspiré de la vie d'Amélie Nothomb et a pour cadre le Japon, pays où elle vécut durant son enfance. Le livre narre l'histoire amoureuse qu'a connue l'auteur avec un jeune Japonais de bonne famille. Rencontré initialement dans le cadre de ses cours particuliers de français, Rinri va s'éprendre de la jeune Amélie, alors âgée de 21 ans, qu'avec maladresse il commence par nommer « ma maîtresse ».
De son propre aveu, Amélie Nothomb n'a jamais autant écrit sur le sentiment amoureux.
'Le moyen le plus efficace d'apprendre le japonais me parut d'enseigner le français. Au supermarché, je laissai une petite annonce: « Cours particuliers de français, prix intéressant ». Le téléphone sonna le soir même. Rendez-vous fut pris pour le lendemain, dans un café d'Omote-Sando. Je ne compris rien à son nom, lui non plus au mien. En raccrochant, je me rendis compte que je ne savais pas à quoi je le reconnaîtrais, lui non plus. Et comme je n'avais pas eu la présence d'esprit de lui demander son numéro, cela n'allait pas s'arranger. « Il me rappellera peut-être pour ce motif », pensai-je. Il ne me rappela pas. La voix m'avait semblé jeune. Cela ne m'aiderait pas beaucoup. La jeunesse ne manquait pas à Tokyo, en 1989. A plus forte raison dans ce café d'Omote-Sando, le 26 janvier, vers quinze heures.Je n'étais pas la seule étrangère, loin s'en fallait. Pourtant, il marcha vers moi sans hésiter.'

'Stupeur et tremblements pourrait donner l'impression qu'au Japon, à l'âge adulte, j'ai seulement été la plus désastreuse des employés. Ni d'Ève ni d'Adam révélera qu'à la même époque et dans le même lieu, j'ai aussi été la fiancée d'un Tokyoïte très singulier.'
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 9 octobre 2007
Comment ne pas adorer l'écriture de madame Nothomb ? Son style est différent de tous, son imagination (encore qu'ici on pourrait croire à une part biographique) est d'une créativité redoutable.
Les promoteurs qui ont déposé leurs avis sur Amazon l'ont assez dit: ce livre est un délice.
Par contre, au risque de m'attirer les foudres des imprimeurs, je dois avouer que j'estime le prix de ce livre proprement scandaleux par rapport aux prix habituellement pratiqués.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 9 novembre 2009
J'adore son style, sa manière de raconter, son humour, malgré un debit de parution
intense (un livre par an) Nothomb ne lasse pas
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 9 octobre 2007
Je m'étais pourtant jurer de ne plus me laisser prendre. Et puis si..Je ne sais pourquoi..Je l'achête. Je lis. Je m'ennuie, je m'ennuie, je m'ennuie. Aucune passion,la platitude totale, des banalités japon-belge la marque de l'auteure mais qui n'amuse plus. La pauvre fille se fiance on ne sait pourquoi à un japonais qu'elle n'aime pas ; elle couche sans plaisir ; enfin, elle rentre en Belgique ; elle le revoie 20 asn après sans rien ressentir. Nous non plus on ne ressent rien, sauf de l'ennui poli.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 6 septembre 2007
Parmi les romans d'Amélie Nothomb, j'ai toujours préféré ses autobiographies romancées. Peut-être est-ce du à notre amour commun du Japon et du Kansaï ? En tout cas, je n'ai pas été déçu de "Ni d'Eve ni d'Adam". Son français gourmand et ingénieux est toujours là, ses tribulations nippones très bien décrites, atmosphère comprise. Pour quelqu'un qui y a vécu, on s'y croirait, les fans du pays du soleil levant y trouveront leur compte, les autres pourront découvrir une vision occidentale du Japon réaliste et sans stéréotype. Mon préféré depuis "Stupeurs et tremblement" !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Les Catilinaires
5,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici