undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici nav_WSHT16 Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Upton Sinclair ne fait pas dans la dentelle dans ce roman réaliste de l'Amérique du début du XXème siècle, décrivant la course au pétrole, sur fond de guerre mondiale et difficultés sociales. Les sympathies de l'auteur aux idées communistes datent ce livre mais n'empêchent pas d'attirer toute l'attention du lecteur sur les difficultés sociales de l'époque. C'est d'ailleurs tout l'intérêt, ainsi que celui de montrer de l'intérieur les affaires dans ce monde industriel naissant de l'or noir.

J'avoue avoir eu du mal à poursuivre ce livre au-delà de la moitié. Il est touffu, se perd parfois dans des détails mineurs. On reste attaché à la personnalité de Bunny, grand témoin du livre qui, par son indécision et sa capacité à subir les influences, se fait balader d'un côté et de l'autre. On reste aussi assez attaché à la personnalité du père du Bunny qui ne vit que pour son travail, et rien que pour lui, étant pied et poings liés face aux représentants des syndicats professionnels, pris en otage dans une situation qu'il maîtrise de moins en moins.

Un roman de l'Amérique réelle, loin des clichés des conquérants du Nouveau monde.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2011
Ce livre est un pur bonheur, aussi bien d'un point de vue historique (naissance de l'industrie pétrolière aux Etats-Unis) que par le style de l'auteur et le scénario. On y retrouve un mélange de valorisation du self-made man - le père de Bunny qui a créé son empire de ses mains -, de critique des dérives du capitalisme - les syndicats de compagnies pétrolières qui font la loi sur leur marché puis dans le pays -, et le touchant portrait d'un fils à papa qui se cherche, entre entreprenariat, vie mondaine et activisme politique.
Un livre indispensable pour comprendre et se rappeler, tout en plaisir, comment les USA sont ce qu'ils sont et comment la première moitié du 20ème siècle s'est construite.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2012
Prof d'histoire, j'ai parlé d'Upton Sinclair à mes élèves et j'ai commandé un de ces livres que j'avais vu précédemment en librairie. J'ai pris le temps de le lire et ai été fasciné par sa description du capitalisme et de la gestion d'une affaire de pétrole, avant et après la première guerre mondiale. Je ne peux que recommander la lecture de cet excellent livre, fresque de personnages, qui sonnent "vrai". Il y a à certains égards un côté balzacien chez Upton Sinclair, comme par exemple la bonne dame qui épouse le père de Bunny à Paris et capte l'héritage de celui-ci. Curieusement le père est victime d'une bronchopneumonie 2 semaines après et Bunny ruiné, continue quand même son chemin, porté heureusement par des valeurs d'entreprise et de travail, héritées de son père, même si ce n'est plus dans le domaine des affaires. Magnifique fresque de cette Amérique de ~1910 à 1927. Belle prémonition de Sinclair vis à vis de la croisade antisoviétique et ses millions de morts qui se prépare. Un grand livre qui a dû demander d'innombrables heures, jours et mois de travail. Bravo!!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2012
Une fresque d’une densité impressionnante dont l’écriture (1927) et l'intrigue restent pourtant d’une modernité éclatante. La puissance du récit contraste avec la naïveté touchante de Bunny, héros attachant du roman. Édifiant d’un point de vue historique, les 992 pages se dévorent aussi grâce à de nombreux personnages hauts en couleur. A lire pour pouvoir aussi comparer avec l’adaptation ciné « there will be blood » dont Paul Thomas Anderson signe une version décentrée par rapport au personnage principal du livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
tres beau roman bıen ecrıt et quı nous tıent en haleıne jusqu au bout !!!
on decouvre l amerıque du debut du xxeme sıecle maıs on comprend mıeux aussı le monde capıtalısme d aujourd huı et ça faıt peur!!! comment s en sortır???
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €
7,60 €
14,00 €
14,20 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici