undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
19
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:4,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 janvier 2003
Un roman inoubliable et bouleversant dont je n'arrive pas encore à me séparer physiquement aujourd'hui (impossible de preter mon exemplaire à quelqu'un, malgré l'envie dévorante de le faire découvrir à ceux que j'aime) : un syndrome de manque qui evoque une drogue dure ! La fusion avec le texte est telle qu'il fait presque partie de moi. L'ecriture est d'une finesse rare, touchante, drole, incroyablement originale ; l'hommage est poignant, à la mesure de l'amour qui se dégage de ce roman. Les innombrables relectures ne ternissent rien de ce joyau. N'hésitez plus !!!
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il est difficile de laisser un commentaire à propos de ce livre sans prendre le risque de trahir la pensée de l'auteur. Le contenu est très fort. Déjà il s'agit d'une autobiographie et non d'un roman. Didier Van Cauwelaert a réellement été ce talentueux garçonnet qui voulait être publié pour sauver son père bien-aimé, et il a bien fait de persévérer puisqu'il a eu la carrière qu'on lui connait. La belle Cheyenne à l'enfance brisée, a vraiment existé elle aussi. Et ce texte poignant dégage une telle véracité qu'on ne peut nier que le narrateur est bien l'auteur.

Didier Van Cauwelaert nous raconte avec beaucoup d'émotion, de générosité et d'authenticité, l'une des plus grandes histoires d'amour de sa vie, qui durera 20 ans, avec de brèves, inattendues, et passionnées rencontres ou retrouvailles, et sans jamais cesser de penser à l'autre entre ces rencontres. Un tel amour est tout simplement poignant, ça vous prend aux tripes. Cheyenne s'est trouvée sur le chemin de l'auteur à chaque fois que quelque chose de magique se passait dans la vie ce dernier (la guérison de son père, la publication du premier livre). Quant à lui, il a été je pense un rayon de soleil, un pilier avec son amour si fort, dans la vie de cette jeune femme blessée par la vie et parfois paumée.
C'est un bel hommage d'amour que Didier Van Cauwelaert rend à cette femme. A lire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2003
Un superbe roman, de la rencontre avec Cheyenne alors qu'il n'était encore qu'un enfant à la désillusion de l'âge adulte... Un très bon livre, très émouvant, qui jongle entre passé et présent. Une histoire d'amour pas banale. A découvrir !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2007
Une belle histoire, romantique et surprenante. Le narrateur explique sa rencontre avec Cheyenne ou plus exactement ses rencontres. Tout commence à l'âge de 10 ans, mais elle en à 20. Peut-on être amoureux d'une hôtesse de l'air à 10 ans et ne plus jamais l'oublier ? Et bien oui !

L'écriture de D Van Cauwelaert est très subtile et donne au lecteur plaisir à le lire.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2009
A ce jour pour moi le meilleur de l'auteur ! Un livre qui le lit à plusieurs reprises, une histoire d'une beauté sans nom mais aussi, et c'est là comme toujours, d'une cruauté terrible... Comme si à chaque fois l'un ne va pas sans l'autre.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2002
Quelle histoire captivante, de la première à la dernière page... J'ai vraiment adoré se livre et merci à l'auteur pour ses moments magique qu'il m'a donné avec son roman. Préparez vos mouchoires!!
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2014
J'ai lu pas mal de livres de van Cauwelaert j'aime son style d'écriture, celui-ci a dépassé les autres. L'écrivain à l'art de nous faire entrer dans les pensées les plus profondes de ses personnages, dans Cheyenne, le point de vue ne varie pas d'un personnage à l'autre comme dans ses autres récits. J'ai lu ce roman en une soirée, étonnée j'étais comme ça sonnait vrai, comme du vécu, et pour cela encore plus passionnant. Je n'essaierai pas de donner quelques détails sur l'intrigue qui vous donnerait envie de le lire, mais c'est comme pour un bon film, ça ne se raconte pas. Je suis une femme, et je pense qu'un homme appréciera encore davantage l'histoire. C'est un peu l'amour impossible, et cependant, l'Amour grand A, le premier que l'on n'oublie pas.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2013
l'auteur didier van de cauwelaert a mis beaucoup de lui dans ce livre qui nous émeut . c'est sincère , un coup de foudre et un retour dix ans après ------ trés d'actualité . la suite en le lisant .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2014
L'histoire de ce jeune garcon de 10 ans avec cette jeune fille est touchante, les réactions du garconnet parfois troublantes, droles, touchantes. Et cette jeune femme dont on connait finalement les déboires durant sa petite adolescence explique ses étranges comportements avec les homems en générale et sans doute avec ce petit garcon .... La fin m'a semblée un peu pénible sans doute parce que trop touchante pour ma sensibilité ...... bravo ! je l'ai lu en 2 fois
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Didier van Cauwelaert sait jouer du sentiment, le saisissant dans son désir, sa naissance, ses promenades enténébrées sur soi, crainte de l'autre, par amour déficient de soi, toujours en retour sur soi, sombre jeu d'opposition de miroirs déformés. L'écrivain s'exprimant à la première personne sans nul doute mêle des souvenirs personnels du jeune enfant écrivain exprimant son affirmation d'être d'autant plus fortement qu'elle est fragile vraiment, à la création littéraire. Le "je" est trompeur dans ses allusions qui savent si bien, par fausse pudeur et faiblesse, vous manipuler. Les limites du récit de "Cheyenne" sont bien ici à mon sens, entre la rage romantique éprouvée par deux êtres dont la construction de soi n'est pas un thème de vie, donnant tout du poulpe à la dérive de souvenirs blessant les amours propres passés, usant l'autre comme de soi, dans un regard introspectif ne remontant pas plus haut que le nombril, aimant, pour soi, juste ce qui s'y trouve en dessous.

Pourtant je me suis pris au jeu de l'écriture vive en partageant certaine cicatrices de fol amour, jamais indolores. Le livre terminé, un parfum de bile vous remonte à la gorge.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,60 €
6,60 €
6,60 €