undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles
31
3,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:4,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 octobre 2006
J'ai lu La Secte des Egoïstes une première fois. Intéressé, amusé, parfois, mais sans plus. Et puis, au détour d'une discussion sur Dieu, la raison, la matière, j'ai compris le propos du livre. Illustrer les artifices de la raison, ses limites, la nécessité d'éviter que la raison ne fonctionne en vase clos. Comprendre que la raison aussi peut conduire à la folie.

En le relisant, je découvre de nombreux petits détails, des formules, qui m'avaient totalement échappées à la première lecture. Ainsi de "ce doute qui vide le réel de sa réalité", ou les limites du Doute Tout-Puissant...

Enthousiasmant
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2007
meme si on a une impression de déjà vu ou plutot de deja lu,on se laisse tres vite emporter par ce roman et par la remise en cause de tous nos fondements.
pour tous ceux qui aiment les histoires qui nous conduisent vers une autre realite....
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2007
Ce très court roman se lit d'une traite. C'est son principal défaut, je l'ai trouvé trop court, ave une impression d'inachevé, mais le propos est éternel, la chute amusante, et l'ensemble rempli de phrases que je regrette de ne pas avoir notées au fur et à mesure de ma lecture. C'est drôle, intelligent, mais trop court.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2005
Un chercheur part sur les traces d'un certain Gaspart Languenhaert. un philosophe qui a soi-disant éxisté au XVIIIe siècle et qui a soutenu la pholosphie égoïste: une théorie qui postule que le monde où nous vivons n'existe pas en soi. qu'il n'est que le produit de notre pensée. Ainsi la matière n'existe pas, tout est dans nos esprits. Appliqué à chacun , la théorie de Gaspard revient à dire que chacun est l'auteur du monde qu'il perçoit, donc chacun est Dieu ?, Gaspard étant naturellement le premier a avoir soutenu cette idée.
Au fur et à mesure que le roman progresse, l'existence de ce Gaspard se fait de plus en plus floue mais comment un homme qui nie la réalité aurait - il pu laisser des traces de son existence? E-E-S nous emmène dans une véritable enquête, dont les questionnements sur la perception du monde conduiront notre chercheur jusqu'à la folie.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La secte des égoïstes/Eric Emmanuel Schmitt
Le narrateur chercheur philosophe découvre incidemment la trace d’un certain Gaspard Langenhaert à la Bibliothèque Nationale, homme excentrique du XVIIIé siècle qui soutint la philosophie égoïste, laquelle affirme que le monde extérieur n’a aucune réalité. La vie n’est qu’un songe fruit de l’imagination.
Cela rappelle un peu l’allégorie de la caverne de Platon exposé dans le livre VII de La République et qui suggère que la réalité n’est pas celle qu’on croit ; elle n’est qu’une illusion des sens.
Notre chercheur part alors à la découverte de la vie de ce Gaspard.
Mais cela ne se fait pas sans mal car il semble que tout ait été fait pour effacer sa trace. Pour quelle raison ?
Peu à peu il découvre que Gaspard va se battre pour faire admettre ses idées, fréquenter les salons littéraires, et même faire une rencontre fatale dans un cirque : l’amour. L’amour d’une Bohémienne diseuse de bonne aventure.
Ce court roman presque policier est une belle réussite, un petit bijou : une langue simple, un style léger, un rythme constant pour tenir en haleine le lecteur.
Eric Emmanuel Schmitt une fois encore nous régale et nous fait réfléchir à notre perception du monde extérieur.
L’humour est toujours présent ce qui n’empêche pas le sérieux de la démarche de l’auteur ; le narrateur se jugeant :
« Un chercheur est un animal capable d’attachement et se révèle parfois même un agréable compagnon. »
Gaspard fréquentait les salons littéraires du XVIIIé siècle : « L’époque acceptait bien qu’on dît n’importe quoi - c’est la définition même du salon littéraire. »
Un très bon moment de lecture. Bravo M.Schmitt !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2015
"La secte des égoïstes" était le 5ème roman d'Eric-Emmanuel Schmitt que je lisais. J'étais curieuse car, grande fan de ses écrits (nouvelles et pièces de théâtre comprises) j'avais très envie de découvrir son premier roman.
J'ai été très vite emballée par ce mystère dans lequel on plonge avec le narrateur, ce Gaspard Languenhaert dont il va tenter de reconstituer le parcours avec les bribes dont il dispose.

Le livre est bien écrit, ce n'est pas son meilleur mais pour un premier roman c'était prometteur ! Il est court, nous embarque très vite et nous pousse à réfléchir. Je trouve qu'il y a une réflexion intéressante derrière chaque roman de M.Schmitt, c'est ce qui me pousse à vouloir en lire d'autres et à ne jamais me lasser de cet auteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2005
Comment expliquer la satisfaction que m'a procuré le plaisir de lire ce livre. De suivre ce "rat de Bibliothèque" et de découvrir cette pensée égo!iste. Voici un livre qui remue les méninges et qui provoque la discussion, voire même le débat. Car au delà du personnage principal qui est obsédé par la recherche d'un personnage qui a ou n'a pas existé, il y a toute la philosophie de Descartes sur l'importance de la matière et l'exprit.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2012
S'il y en a parmi vous qui aiment les histoires bien "tordues", je vous recommande le petit livre d'Eric-Emmanuel Schmitt, "La secte des égoïstes".
Il raconte la vie d'un gentilhomme du XVIIIème siècle, adepte de la philosophie "égoïste", persuadé qu'il est seul au monde et que tout ce qu'il voit autour de lui n'est qu'illusion... Le monde entier ne serait, selon lui, qu'un songe, créé par son esprit et entièrement adapté à sa seule personne. Cette histoire s'imbrique astucieusement dans une autre histoire, celle d'un chercheur essayant de percer l'énigme de cet homme du passé. Le récit devient vite vertigineux et la chute du roman, bouleversante d'humanité...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2012
Si ce livre est excellent, mais je ne lui attribue que 3 etoiles... parce que ce que j apprecie le plus chez EES, c est qu il apporte de themes complexes dans des romans simples et accessibles a tous.
Or, ce livre est sans doute l un des moins abordable d EES. J ai du le relire une deuxieme fois pour comprendre la ou voulait nous emmener l auteur.
L histoire est un peu etrange, et le lecteur se questionne sur l approche solipsiste d un personnage principal plus qu intriguant...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2009
Parodique mise en roman d'une prétendue philosophie du 18e, la Secte des égoïstes pourfend l'Homme dans toute son incroyable vanité lorsqu'il surgit à se prendre pour Dieu dans un face à face terrible et refuse de se reconnaître comme un jour prêt à mourir. Ludique et dramatique tout à la fois.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,10 €
8,10 €
7,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici