undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
13
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 juin 2003
Bukowski,avec ses chroniques autobiographiques,s'est vite révélé comme le cauchemar de toutes les belles-mères,des femmes en général et des éléments puritains et bourgeois de la société américaine.Rien ne pouvait lui faire plus plaisir...ou le laisser plus indifférent! Bukowski nous raconte des histoires non seulement affreuses et vraies, mais drôles.Comme il est jubilatoire de lire des "horreurs" dont on peut en rire!Bukowski ne cherchait pas à se faire aimer,mais ceux qui ont le sens de l'humour le trouveront sympathique,lucide,intelligent et plutôt juste.Voilà un homme,curieux du genre humain, qui n'est pas aussi vulgaire que ses détracteurs frileux ont pu le prétendre.On appréciera le fond comme la forme des textes de ce véritable poète maudit qui demeurera unique en son genre.Inégalable!
0Commentaire| 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2014
Du Bukowski pur cru, comme on l'aime. Une plume aiguisée et trempée dans le vieux malt, naviguant entre les odeurs de ferraille, de bière, de pisse et de crasse. L'amour n'est jamais loin, mais les galères l'emportent toujours, malheureusement !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2010
...mais en même temps, un Bukowski confinant à la perfection ne serait-il pas paradoxal...

Initié à cet auteur avec les "Contes de la folie ordinaire", j'ai jeté mon dévolu sur cet ouvrage afin de savoir ce qu'un vieux dégueulasse pouvait avoir à raconter...

Cet recueil de textes provient des écrits de Bukowski dans "Open City", un journal anticonformiste, publié de 67 à 69, et dont le fondateur, John Bryan, a eu le courage de laisser carte blanche à Buk pour une chronique quotidienne (?).

Bukowski raconte donc des anecdotes personnelles (et vraies ?) concernant tout et rien auxquelles se mêlent des réflexions philosophiques sur la vie et son utilité, la société et son hypocrisie etc etc... le tout sur fond d'alcool, de sexe et de galères et marinant dans un joyeux bordel... Ca n'a parfois ni queue ni tête, certaines nouvelles ne doivent être compréhensibles qu'avec un degré conséquent d'alcool dans le sang, c'est très inégal, c'est Bukowski en sommes... Un auteur pressé de coucher sur papier des impressions vierges de toutes manipulation dont la seule spontanéité justifie leur existence... et puis parfois, on tombe sur des chefs d'oeuvres... Entre deux infâmes descriptions glauques, se cache une pépite émotionnelle : "l'Homme frigorifié"... Bukowski se dévoile, se raconte, mais sous un regard différent de la clochardise dans laquelle il baigne en permanence... Dans "l'homme frigorifié", Buk décrit son enfance et les évènements majeurs qui l'ont fait donnant au spectateur impuissant une lecture profonde et déchirante...

C'est toujours comme ça avec Bukowski, il nous perfore au moment où on s'y attend le moins et alors qu'on avait réussi à commencer à le détester, on écrase une larme et on n'en prend à nous même d'autant de sévérité, de n'avoir pu imaginer l'essence de cette crasse et de ce qui n'est en fait que du désespoir et de l'attente d'une libération...
11 commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2014
Pour un premier essai de cet auteur je suis très satisfaite! Drôle, gras,sale et irrésistiblement humain! Je le recommande !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2012
Un recueil de chroniques truculent. Il y a une poésie certaine dans l'écriture de Bukowski, malgré les apparences. Bien entendu on y retrouve aussi la misère, le sexe et le tapin, l'alcool, le désespoir, la vulgarité, une certaine désacralisation de la vie...
Non, assurément, il n'y a pas que de la poésie chez Buko : au bout de sa plume, il y a nos vices.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2010
Déposé sur le pas de la porte, cet ouvrage paraitra, pour les intégristes de la bonne morale, comme une mauvaise blague engendrée par une bande de garnements boutonneux. L'étron fumant d'un chat caché sous la une d'un journal froissé auquel ils auraient mis le feu. Bigotes, bonnes mères de familles et vieillards encapuchonnés portant une large croix de bois autour du cou risquent la crise cardiaque devant tant de rots, de pets, de sang et de sperme. Bukowski, c'est un peu de ça mais tellement d'autres choses aussi. Derrière ce personnage atypique que certains on vite relégué comme l'un des grands pontes de la "beat generation", Buck révèle ici et là ses faiblesses, ses rancœurs, ses amour et ses haines. Nombreuses sont ces dernières. Le constat qu'il fait de la société dont vit cet immigré originaire d'Allemagne fait froid dans le dos. Tout le monde en prend pour son grade. Comme un adolescent il couche sur papier ce que d'autres expriment par le geste ou la pensée. Lui use de ce talent immense dont il sait alors faire preuve en écrivant. Il ne mâche pas ses mots. N'use d'aucun détour. File droit dans le mur. Une pute est une pute. La merde avec lui ne sent jamais la rose.

Bukowski était un écrivain, un poète, un marginal, un alcoolique. Il aimait les femmes et savait leur rendre hommage. Il aimait aussi beaucoup l'alcool. Il a su nous le prouver à tous un soir, à la télé, devant les invités éberlués de Bernard Pivot. Il n'avait sans doute pas plus de tabous que de quoi vivre comme ces auteurs qu'on ne cesse jamais d'encenser mais qui n'ont pas le dixième de son talent. "Le Journal d'un vieux dégueulasse", c'est la naissance d'un écrivain. D'un mythe. Qui s'est éteint mais dont l'œuvre toute entière restera à jamais comme l'une des expériences littéraires les plus marquantes.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2010
Je conseille ce livre à tous les inconditionnels de Bukowsky. On y retrouve tout ce qui fait la légende de cet auteur américain. Cependant, je le conseillerai seulement à ceux qui sont déjà ses fidèles, car pour moi, bien que très réussi, il ne possède pas la force de ses chefs d'oeuvre tels que "les contes de la folie ordinaire" par exemple.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2015
Livraison plutôt rapide. Bon état du livre à réception. Il ne me reste plus qu'à me replonger dans l'univers de cet auteur brutal, indifférent au scandale mais surtout vrai et étincelant
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2009
je découvre bukowski avec cet ouvrage et immédiatement, je suis fan...
tout ce que j'aime...rebellion, brutalité, provocation, marginalité, sexe et désillusion...
un livre rock and roll...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2011
"Souvenirs d'un pas grand-chose" avaient été une lecture intéressante. Mais la lecture de ce recueil de souvenirs sans queue ni tête et rapportés sans souci de cohérence, aurait peut-être dû, pour être appréciée, être faite par un lecteur aussi imbibée que Bukowski. Malheureusement, j'étais sobre "au moment des faits", ce qui m'a valu de passer à côté de la "puissance évocatrice" de cette oeuvre.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,30 €
6,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici