Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
50
3,9 sur 5 étoiles
Sac d'os
Format: Poche|Modifier
Prix:8,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


le 4 mai 2015
D'un ennui profond, de la première à la dernière page! Avec de telles critiques et venant d'un écrivain de la trempe de SKing, je reste sidérée par l'expression du vide que me laisse la lecture de ce livre. C'était le premier.....Ça ne donne pas envie de renouveler l'expérience.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2012
Au secours...Monsieur King nous a habitué à tellement mieux.....J'ai eu beaucoup de mal à lire cette histoire fleuve...autour d'un lac...!Beaucoup trop de pages pour raconter d'une manière confuse, une histoire tirée par les cheveux. moi qui dévore tous les livres de King, j'ai vraiment fait une indigestion de ce gros pavé qui dure...qui dure....ouf, c'est fini et je passe à autre chose.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2015
Ce roman n'est pas le meilleur du Maître incontesté. L'histoire tarde à se mettre en place, les longueurs peuvent rebuter certains.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2009
Cela faisait plusieurs années que je n'avais pas lu un livre de Stephen King, enfin, pour être honnête, j'avais bien lu "Cellulaire" en 2007, mais avant ce dernier, cela devait faire 15 ans que je m'étais éloigné d'un des auteurs préférés de mon adolescence.
J'ai lu "Cujo" durant l'été séparant ma 6ème de ma 5ème: un de mes plus grands souvenirs de lecture; avec le recul, je conseillerais quand même à tout jeune lecteur désirant lire du King d'attendre quelques années de plus, 14-15 ans me paraît un âge plus approprié pour attaquer un roman de cet auteur.

Lorsque j'ai saisi "Sac d'os" (écrit en 1998) sur mon étagère pour en lire les premiers paragraphes (chacun sa technique pour voir si le bon moment pour lire un livre est arrivé), les poils de mes avant-bras se sont dressés alors que je n'étais pas arrivé au bas de la 1ère page. Mon choix de lecture était fait pour ce mois d'août 2009.

Pour moi, les 2 grandes qualités de ce livre sont sa sincérité et son efficacité.

L'efficacité, King nous y a habitué par le passé bien sûr; parvenir à faire peur avec des thématiques aussi souvent abordées dans la littérature et le cinéma que les fantômes et les maisons hantées, n'est pas donné à tout le monde. Beaucoup d'auteurs s'en sortent bien quand il s'agit de créer un suspens, une ambiance oppressante, mais là où l'auteur d'exception se reconnaît, c'est dans sa capacité à réussir les scènes paroxystiques de son roman sans les faire basculer dans le ridicule. De l'horreur au grand guignol, il y a un pas que beaucoup d'auteurs franchissent sans s'en rendre compte, mais que King ne franchit jamais.
Quand les personnages de King creusent dans la boue sous le déluge, on creuse avec eux.
Par son talent, King efface les distances entre son personnage principal et le lecteur ; les visions de Mike Noonan (le héros principal de "Sac d'os", écrivain à succès de son état) deviennent les nôtres en tant que lecteur (d'ailleurs, ne lis-t-on pas pour avoir des visions ?)

La clé de cette efficacité, la sincérité sans aucun doute. Quand un auteur se spécialise dans l'art de faire peur, je suis persuadé qu'il doit puiser encore plus fortement que pour tout autre sujet, dans son réservoir de peurs personnelles et intimes : deuil, blocage de l'écrivain face à la page blanche, peur de la perte d'un être cher, dans le cas de "Sac d'os".
Tout ces thèmes se voient mis en abîme entre les visions d'un écrivain et celles de son lecteur, entre le passé et le présent.
L'auteur donne beaucoup, et cela se ressent.

Pour en finir avec les compliments, je dirais que ce qui est étonnant chez King, et en même temps c'est une qualité nécessaire quand il s'agit de provoquer des émotions fortes, c'est sa faculté à rapprocher son lecteur de ses personnages. De tous les romans que j'ai pu lire, je ne me suis jamais senti aussi proche des personnages que de ceux de S. King.

2 minuscules reproches à l'auteur :

1. J'ai trouvé le livre un peu trop long, et dans tous les cas, j'ai certainement préféré la 1ère moitié à la seconde (je n'ai aucun doute que d'autres diront le contraire, ce n'est que mon ressenti).
500-600 pages, au lieu de 700, auraient peut-être suffi, et été encore plus efficaces.

2. Maintenant que j'ai un certain nombre de livres de cet auteur derrière moi, je trouve que les intrigues et les personnages se rejoignent souvent sur certains points (vous me direz, on ne choisit pas ses obsessions) : d'un livre à l'autre, les caractéristiques des personnages principaux sont très semblables et poussés parfois jusqu'à la caricature (vous savez, le genre de caricature facile, mais qu'on ne peut s'empêcher d'aimer), peut-être une nécessité du genre, pour permettre justement l'émergence de sentiments forts pour le lecteur ?

1 reproche fort à l'éditeur (livre de poche) : révéler des éléments-clés de l'intrigue (dont l'un apparaît dans les 50 dernières pages du livre) en 4ème de couverture n'est pas très pertinent.

Dans tous les cas, un très bon livre, une lecture conseillée, si vous deviez le lire, ne lisez pas la 4ème de couverture avant.
Lecture légère recommandée avant et après ce livre.
0Commentaire| 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2017
on saluera le talent évident de conteur;Mais ce récit m'a désarçonné car on a le sentiment que King poursuit plusieurs lièvres à la fois.Le récit de la maison hantée s'entre-choque avec une enquête à la Twin-Peaks qu'un homme veuf mène sur son épouse défunte et par incidence sur la petite ville où il s'est établit,et une analyse introspective du métier d'écrivain.A force de jouer sur plusieurs tableaux,King désoriente le lecteur sans le perdre toutefois en route;son talent d'écrivain colmate les fissures d'un roman qui a tendance à s'étirer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 9 janvier 2014
Un écrivain se retire dans sa maison de campagne, dans le but de faire le deuil de sa femme et de retrouver l'inspiration.

Encore une histoire passionnante, abracadabrante, riche en rêves prémonitoires et en relations télépathiques, avec un soupçon de lutte antiraciste pour rendre l'ensemble plus digeste. On lit à 100 à l'heure, comme d'habitude, à condition d'accepter de suivre King dans ses délires paranormaux. Enfin, par l'intermédiaire du héros, on apprend à quelle pression sont soumis les écrivains américains à succès, ceci expliquant la cadence vertigineuse de certains d'entre eux !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2016
Trouver King trop long, c'est ne pas comprendre King ! Fan de la première heure, Je redécouvre King après une pause de 20 ans. Mon Dieu.... Ce type est un extra-terrestre, incomparable et exceptionnel. Ce bouquin m'a mis dans tous mes états. Il était déjà bon, il est encore meilleur. Je caractérise le reste comme du monde littéraire de cette façon : il est bon parce qu'il arrive à la cheville de King ! Je voudrais rencontrer ce monsieur, saluer sa femme et caresser son chien. Happy new year Mister King!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2006
Moi qui suis un (grand) habitué des écrits de King, j'ai lu l'histoire de cet auteur très désabusé qui se retrouve du jour au lendemain sans plus aucun repère suite à la perte de sa femme chérie et qui se retrouve bien malgré lui plongé dans une histoire à laquelle il n'avait rien demandé... C'est TRES touchant, TRES humain, TRES nous-mêmes... Il y a toujours le frisson j'adore notamment les anecdotes avec les magnets sur le frigo...) au moment où on s'y attend le moins (comme le dit un commentateur précédent, cela fait un REEL effet !!!). C'est un livre à lire, et je suis persuadé (psrso-moi-même !) que King parle de lui-même à certains endroits (on ne peut pas écrire autant et si justement sur l'état psychologique d'un écrivain)...Pour moi, c'est une sorte d'autobiographie de l'âme...

A DECOUVRIR !!!
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2013
Stephen King m'a accompagnée de nombreuses années, j'ai dévoré chacun de ses livres avec à chaque fois un plaisir renouvelé, avec un mélange de peur et d'excitation. J'ai voulu tenter de nouveau l'expérience plusieurs années après pour voir si j'y prendrai le même plaisir, mais aussi avec une pointe d'appréhension, par crainte d'être déçue.

Ce livre date de 1998 et bizarrement, je ne l'avais pas lu.

Verdict : les premières pages m'ont un peu déçue et je me suis dit : "mince, je n'aurais pas dû m'y remettre !" puis j'ai persévéré et j'ai eu raison. La suite est effrayante à souhait ! j'ai eu l'impression d'y trouver des réflexions très personnelles de l'auteur, notamment en ce concerne le travail d'écrivain : la crainte de la page blanche, la pression de l'éditeur... L'ensemble est bien écrit, avec parfois une pointe d'humour.

J'ai eu peur, je n'ai pas lâché le livre et c'est bien ce que je recherchais ! Pari gagné !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2002
Une histoire d'amour magique et éternelle ... "Sac d'os" m'a fait vibré tout comme "Charlie" il y a quelques années.
Stephen King nous étonne toujours au delà du nombre d'années passées et de la diversité des oeuvres parues.
C'est la marque d'un grand auteur.
N'hésitez pas : les six cents pages se dévorent.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Jessie
7,30 €
Simetierre
8,10 €
Salem
8,90 €
Désolation
8,60 €
Charlie
8,30 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici