Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 5 mars 2017
J'ai plusieurs fois entendu parler d'Amélie Nothomb, personnage atypique et dont, honnêtement, je n'étais pas certaine d'apprécier les romans. J'avais peur que ce soit trop intello ou trop farfelu pour moi. En la voyant à Brive, j'ai trouvé qu'elle était simplement rayonnante. Alors j'ai eu envie de la découvrir et par chance, j'ai trouvé ce livre dans l'une des boîtes à lire de ma ville. Merci cher(e) inconnu(e), je vais me coucher moins bête ^^

Un titre curieux, un résumé plus qu'énigmatique, une intro surprenante et à la fois pleine de sens : mais où va cette histoire ?? Curieuse, presque flippante quand même parce qu'un enfant qui n'a aucune réaction pendant deux ans, mode coma éveillé, ça devient même triste.
Pourtant, rien ne l'est, et surtout pas le ton de l'auteure. Il y a une espèce de légèreté et beaucoup d'esprit qui m'ont tout de suite accrochée. Elle a beau utiliser des mots qu'on ne va pas sortir ni entendre tous les jours, on n'a pas du tout l'impression d'être pris de haut. C'était fluide, quelque peu déjanté et frappant de vérité.

Il y a aussi la partie sur la vie nippone, comme cette "coutume" qui fait qu'on ne sauve pas la vie d'une personne si elle se noie par exemple car ce serait un fardeau de reconnaissance bien trop lourd à porter pour elle. Chaud !!! J'espère que ce n'est plus d'actu!!

Et vive le chocolat ! Le chocolat c'est la vie !!! Pour comprendre, il faudra lire ;)

Je l'ai lu quasi d'une traite. J'ai adoré ! Pourtant ça ne parle que de la vie d'une enfant jusqu'à ses 3 ans. Il faut le faire quand même ! Qui pourrait penser qu'il y a tant à dire ? Amélie Nothomb n'était déjà pas mademoiselle tout-le-monde :) Bah oui, puisqu'elle pensait être Dieu ^^ Ce qui m'a bien amusée et à observer mon fils de deux ans, je pense qu'il a un peu ce complexe également.

Mon homme a lu Stupeurs et tremblements, du coup je lui ai parlé de celui-ci et il m'a conseillée de lire l'autre. Je l'ajouter donc à ma wish list car j'ai très envie de lire d'autres romans d'Amélie.

Bisous !!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 4 février 2016
Je n'avais pas beaucoup de temps à consacrer à la lecture quand j'ai décidé de me laisser tenter par un auteur fétiche et incontournable pour moi. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture d' Amélie Nothomb, décalé et poétique. C'est toujours un vrai bonheur à chaque fois.

Quand j'ai commencé le livre, je me suis finalement aperçue que ce serait une relecture. Il s'agit d'un roman autobiographique de l'auteur, particulièrement saisissant. On comprend dès lors qu'Amélie est depuis le début un être à part, singulier et totalement original. J'adore et j'ai été particulièrement ravie de la description de son Japon, cher à son coeur, et également de sa relation fusionnelle avec sa nounou.

L'auteur lève le voile ici sur son identité, et pour moi, on ne peut que mieux comprendre après cette lecture, qui elle est. Si vous aimez Amélie Nothomb comme moi, ne passez pas à côté de ce livre. C'est tout elle, c'est indéniable...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 19 juillet 2011
Les romans d'Amélie Nothomb, je les lis souvent entre deux pavés un peu complexes. Ils me détendent et me permettent de passer rapidement à autre chose, et je sais qu'en général, je vais prendre plaisir. Le genre de courts romans qui vous divertissent tout en vous faisant réfléchir, je trouve ça très fort quand même.
En tout cas, "La métaphysique des tubes" fait vraiment partie de ceux qui m'ont le plus interpelée, tout en me permettant d'en savoir plus sur son auteur et sur sa première vie au Japon.
Vraiment intéressant et intriguant. A lire.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 14 juin 2017
Peut-être mon faible pour le Japon y est-il pour quelque chose ...
L'auteure raconte ici sa petite enfance au Japon dans un style délicieusement japonais, j'ai dévoré ce livre à une vitesse phénoménale (comme ses autres romans autobiographiques d'ailleurs) ! Comme d'habitude avec l'auteure, le roman est assez court, mais ça ne pose pas problème et rend peut-être la chose plus mémorable.

Bref, je conseille, surtout que les livres d'Amélie Nothomb ne sont jamais biens chers et sont idéaux pour une lecture d'une traite pendant un long trajet par exemple :')
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 12 décembre 2010
J'ai 13 ans et demi .
J'ai trouvé ça trés bien, mais beaucoup trop court, j'avais envie de lire la suite.
C'est un livre très interessant et avec plein d'humour.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 11 mars 2011
« La métaphysique des tubes » est un journal intime peu commun puisqu'il s'attache à la période de 0 à 3 ans. Cela pourrait être grotesque mais le talent d'Amélie Nothomb est d'arriver à convaincre. Entre humour, souvenirs et réflexions philosophiques, l'auteur raconte sa petite enfance au Japon. Son être se situe quelque part entre la métaphysique des tubes, la toute-puissance de Dieu et l'attraction de la mort de cette Ophélie en bas âge. Inédit, drôle, effrayant, attachant, intelligent et émouvant, ce roman est un de mes préférés de l'auteur.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 18 avril 2011
J'ai adoré ce livre. C'est parait-il une autobiographie de l'auteur sur ses 3 premières années. Ce livre émerveille. Il est raconté avec beaucoup de poésie, d'humour et de délicatesse. C'est comme un beau conte. On découvre une vie paisible et insouciante. Je suis tombée raide fan d'Amélie Nothomb
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 10 mars 2003
Lorsqu'Amélie nait, elle est un tube pensant, sorte d'intelligence sans aucune expérience. Puis nous voyageons dans les pensées de cette enfant grandissante,empruntée de culture japonaise , et vivons avec elle ses découvertes, ses interrogations, ses joies et ses peines. Le roman se termine logiquement lorsqu'elle sortira de sa période divine d'"Okasa".
Ce court roman est très original et nous fait voir le monde avec des yeux différents.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 29 mars 2008
"Métaphysique des tubes" est un manifeste du savoir-faire d'Amélie Nothomb. Entre autobiographie et réflexion sur la condition humaine; entre rêve et réalité; ce livre tout entièrement tourné sur l'intériorité de l'auteur à la fois enfant et adulte, révèle aussi une écriture ingénieuse, limpide, drôle, grinçante, touchante sans jamais tomber dans le pathos: une réussite! Le lecteur est immergé dans sa vision du monde, dans ses émotions, et ses peintures du pays natal; sorte de paradis perdu. L'oeuvre est d'une incroyable richesse; les deux parties du livre (la première est écrite sous forme d'une fiction/ et l'autre sous une forme plus autobiographique avec l'emploi de la 1ère personne)sont à lire en miroir l'une de l'autre. Réécriture de la bible, parodie de la création etc... l'humour est au rendez-vous ainsi que l'inventivité. L'auteur se livre aussi et cette rencontre d'elle enfant est autant surprenante qu'essentielle; on découvre là un caractère déjà bien "trempé" et une individualité insolite (entre autres une fascination pour la mort depuis la tendre enfance)Amélie Nothomb joue avec son histoire, et se joue de nous,pour notre plus grand plaisir
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 3 novembre 2014
Un de mes préférés d Amélie Nothomb ! le regard lucide et amusant d'une enfant sur la vie qu'elle découvre.

"l'examen de l'édifiant langage d'autrui m'amena à cette conclusion: parler était un acte aussi créateur que destructeur. Il valait mieux faire très attention avec cette invention"

"l'idéal, quand il pleut sans cesse, c'est encore d'aller nager. Le remède contre l'eau, c'est beaucoup d'eau."

…...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Mercure
5,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici