undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
8
4,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Avec ce nouveau livre, on découvre à la fois le meilleur - inédit - de Jerphagnon, réuni en un volume, et la possibilité de prendre connaissance de tous ses champs d'étude : l'antiquité, Athènes, Rome, Platon, Plotin, Sénèque, saint Augustin, les gnostiques, mais aussi bien ses prédécesseurs directs, Henri Bergson et Vladimir Jankélévitch. Au seuil de sa mort, Lucien Jerphagnon a estimé que le moment était venu de ressaisir ses perles et d'en faire un collier - un collier qui fait le lien entre les âges les plus reculés, ceux des mythes, et notre présent, qu'il analyse, de manière toujours aussi suggestive, profonde ou piquante, comme lorsqu'il s'en prend au "politically correct" ou qu'il se fait exégète savoureux de péplums hollywoodiens, tels "Gladiator" ou "Alexandre".
Ce qui fait la merveille de ce livre c'est qu'il est triple : traité philosophique, c'est également un manuel d'histoire, et un traité de savoir-vivre, à l'usage de toutes les générations, tant c'est le propre de Lucien Jerphagnon de réunir tous les aspects, et d'éclairer la facette de chacun. L'historien permet au philosophe de dégager pour nous ce qui vaut toujours. En même temps, il nous entraîne à regarder avec des yeux neufs tout ce que les grands anciens ont découvert, comme si c'était « pour la première fois ». Il éclaire la naissance de la pensée, établit des liens entre la Grèce et l'Italie, entre l'Antiquité et le Christianisme et entre les débuts de la foi la plus vive et notre modernité divisée entre nihilisme et fanatisme.
Acte de résistance devant l'oubli, mais aussi livre d'espoir, malgré tout, Lucien Jerphagnon a voulu que son dernier ouvrage fût testamentaire, mais dans un sens précis : ouvert à la vie, et destiné à rappeler sa beauté à chacun. De là son titre, où chacun peut reconnaître d'un côté la sentence qui servait de maxime à Socrate « Connais-toi toi-même », et de l'autre, la reprise de l'injonction de saint Augustin : « fais ce que tu aimes. » Car tel est peut-être l'ultime mot de l'odyssée de Lucien Jerphagnon : ce qui a été souvent présenté comme contradictoire n'est en vérité qu'une même réalité, selon qu'on apprend la regarder dans son avers ou son revers.
22 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Connais-toi toi-même...et fais ce que tu aimes" fut le dernier ouvrage de M. Lucien Jerphagnon (1921-2011) puisqu’il a pu remettre ses ultimes corrections le 22 août 2011 afin de préparer la publication pour le début de l’année 2012.

Il s'agit d'un recueil, préfacé et sous la direction de Stéphane Barsacq au côté de M. Jerphagnon durant la mise en place des chapitres.
En effet, il s'agit d'un recueil qui est une anthologie des meilleurs contributions publiées par M. Jerphagnon de 1962 à 2011; ainsi, on profite de plusieurs visages-styles de L. Jerphagnon :

-"Le passionné au sourire" via ses articles légers et pédagogiques
-"L'intellectuel précis et passionnant" avec ses articles plus importants et ses chroniques pour des revues plus ou moins connus du public comme des passionnés d'Histoire ou encore des historiens de l'antiquité.
-"L'universitaire d'excellent niveau" avec ses contributions à des colloques : je vous conseille la lecture du brillant "Sénèque au cœur du Siècle".

Au total, il y a trente contributions (des trois genres que nous avons posés) qui permettent de faire de cet ouvrage un bien joli recueil de 340 pages (Avec la bibliographie pour les passionnés qui souhaitent approfondir le génial Jerphagnon.)

P.S. : "Les miscellanées d'un Gallo-Romain" (Collection "Tempus" 2014) est un recueil qui propose 105 comptes rendues d'ouvrages étudiés par Lucien Jerphagnon en 2 pages très synthétiquement. Les deux recueils ont un genre très différent et c'est pour cela qu'il est intéressant de lire les deux.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne suis pas particulièrement branchée philo comme on dit, mais j'ai trouvé ce livre tout à fait intéressant. Je l'ai un peu acheté pour son titre car la juxtaposition de ces deux expressions bien connues m'a donné envie d'en savoir davantage...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2015
Lucien Jerphagnon nous rend proche, non sans humour, Platon, Socrate, Plotin, saint Augustin, et tant d'autres grands de la sagesse et de la mystique. Il évoque aussi Umberto Eco, sourit avec nous de quelques péplums. Une synthèse, courte mais brillante, d'un grand humaniste, à l'approche de sa mort.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2014
Mon Lucien me manquera, hélas.
Brillante intelligence souriante. Mr Jerphagnon procure du bonheur.
En philosophe, ou en historien, il m'est toujours nécessaire.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2014
Edition de qualité.
Livre à recommander, comme tous les autres ouvrages de ce grand philosophe contemporain malheureusement disparu.
Cordialement.
YR
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2015
TU ne seras pas plus avancé qu'avant...Se mesurer avec son propre instrument de mesure ne corrige pas le biais intrinsèque...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2014
A fuir !
Dommage... ça commençait bien.
Mais très vite beaucoup de mots compliqués voire inconnus, et surtout toutes ces citations latines dont l'auteur ne daigne même pas donner la traduction. Une fois de plus apparait le mépris des élites pour le petit peuple qui n'a pas reçu tout leur savoir.
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)