undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
39
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 mars 2009
"L"heure trouble" de Johan Theorin, réunit toutes les qualités que l'on peut attendre d'un polar scandinave. Une écriture précise, sans tape-à-l'oeil, des personnages vrais, justes et débordant d'humanité, une tension psychologique maintenue de bout en bout.
Cette "heure trouble" dont il est question, c'est le crépuscule, le moment où, sur l'île d'Oland, en pleine mer Baltique, un petit garçon échappa à l'attention de son grand-père pour faire une mauvaise rencontre et ne jamais reparaître. Vingt ans plus tard, la mère de l'enfant tente de comprendre pour enfin faire le deuil, aidée par ce père que ronge toujours la culpabilité. Une quadra dépressive, un vieillard malade : drôle d'attelage. Le talent du jeune romancier suédois est de rendre passionnante leur enquête si maladroite, si peu professionnelle, mais si débordante d'amour.
Johan Theorin, au travers d'un récit sans faille, rythmé de flashbacks, nous fait réfléchir sur la solitude, sur le deuil, sur les liens familiaux.Rien de bien novateur, certes, mais c'est du bon polar très classique.
11 commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2009
Il y a quelque chose de saisissant et plein d'espoir dans ce roman épique.A 80 ans on peut vivre, marcher malgré le syndrome de Sjögren et résoudre une affaire criminelle tragique. Gerlof, ancien marinier, va trouver à partir d'un colis (une sandale) le meurtrier qui a enlevé son petit-fils "Jens" vingt ans plus tôt et balayer en 400 pages l'histoire bouleversante des habitants de l'ile d'Öland, petite île Suédoise.
Premier roman et premier coup de maître pour Johan Theorin ,il éclabousse ce huis-clos hanté par une atmosphère envoûtante et explore les liens familiaux déchirés par le meurtre de Jens dans un style direct aux chapitres courts (accentuant ainsi un final ébouriffant). La solitude et la sensibilité des gens épousent à merveille cette contrée sauvage et mystérieuse si difficile à vivre toute l'année.
Beau et tellement sensible que j'ai eu quelques larmes à l'idée de perdre un enfant dans des circonstances identiques et douloureuses.
Ce livre va devenir un grand classique de la littérature policière.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2009
De superbes portraits, on a vraiment l'impression d'y être, de connaître les personnages. On s'y attache car ils n'ont rien du "héros classique", ce sont des gens normaux, avc leurs faiblesses et leurs failles. De plus l'intrigue est bien ficelée, avec les flash back qui nous mettent vraiment dans l'ambiance de l'époque.
L'atmosphère, les paysages, les gens, bref tout est superbement bien raconté. Jusqu'au dénouement final qui laisse pantois.
A recommander à tous, même quand on n'est pas forcèment amateur de roman policier.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2010
En 1972, le fils de Julia Davidsson, Jens, disparait dans la petite île d''Öland, alors qu''il est sous la garde de ses grands-parents. Aucune trace de lui n''a jamais été retrouvée. Julia et son père, Gerlof, sont en froid depuis le drame. Elle le tient pour responsable, car il s''occupait de ses filets de pêche, ce jour-là, alors que sa femme, malade, s''était endormie dans la maison. Tout le monde est convaincu que l''enfant s''est éloigné vers la mer et s''est noyé, mais Julia, dépressive, alcoolique et en plein déni, le croit toujours vivant, quelque part. Un jour (au milieu des années 90) Gerlof appelle sa fille: il a reçu par la poste la chaussure que Jens portait le jour de la disparition. Julia, en arrêt maladie, accepte de se rendre à Öland, et, se rapprochant de son père, elle apprend peu à peu à faire le deuil de son fils tandis que Gerlof, vieux et souffrant de rhumatismes sévères, s''improvise enquêteur pour apprendre enfin la vérité sur la disparition'.

Parallèlement, "L''Heure Trouble" nous raconte l''histoire d''un homme nommé Nils Kant, depuis 1936, alors qu''il est enfant et se baigne sur la plage d''Öland avec son petit frère, jusqu''au terrible après-midi de brouillard, sur la lande, quand son destin croise celui du petit Jens. "L''Heure Trouble" est un roman policier prenant, bien écrit (et bien traduit), qui nous fait découvrir sur fond de landes suédoises inquiétantes et de mers agitées, une histoire passionnante, d''ambition et de vengeance, mais aussi de deuil difficile à accomplir et de pardon.

Les personnages principaux, Julia et son père, sont justes et attachants, on découvre avec intérêt l''histoire locale de la Suède insulaire, avec ses bateaux commerciaux et ses carrières de pierres. Le suspense est présent tout au long du roman, dans une histoire qui réussit à nous surprendre alors que l''on pense tout savoir. Un très bon roman, qui mérite certainement la récompense de meilleur roman policier suédois 2007 qu'il a reçue'.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
je suis vraiment contente d’avoir découvert ce nouveau (pour moi) auteur suédois ! Un livre terrible : disparition jamais élucidée d’un petit garçon le jour d’un grand brouillard et la ténacité d’une mère afin de découvrir la vérité 20 ans plus suite à la réception d’un petit paquet contenant la sandale du disparu. L’histoire se tisse petit à petit, au fur et à mesure on découvre les personnages et leur implication dans l’affaire pour s’accélérer avec le temps et l’auteur arrive à nous tenir en haleine jusqu’au dernier chapitre. Le livre est plein de rebondissements et quasiment pas de temps morts. J’ai adoré !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne peux que confirmer les avis enthousiastes de ceux qui m'ont précédée et ne vais donc pas m'étendre davantage sur l'intrigue. Ce roman vaut réellement le détour et n'a pas usurpé son titre de meilleur roman suédois de l'année. Il est à la fois un excellent roman policier avec un dénouement surprenant -alors que l'on pense connaître une partie de la solution dès les premières pages-, des personnages vrais et attachants -on a par moments l'impression de vivre la douleur jamais éteinte de Julia, la mère du petit garçon disparu-, une merveilleuse description de l'atmosphère insulaire d'Oland, dont les brumes vous glacent au fil des pages. Un magnifique moment de lecture avec du suspense, de l'émotion et une indicible tristesse. A découvrir absolument, j'attends pour ma part avec impatience la prochaine publication de cet auteur...
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Allez encore et encore, un autre auteur de polar suédois.
Recommandé et primé, nous dit-on.
À L'heure trouble Julia est une mère éplorée : elle ne s'est jamais remise de la disparition de son jeune enfant, Jens, quinze plus tôt. À six ans, il est sorti un moment de la maison de vacances et on ne l'a plus revu.
Quinze ans plus tard, Julia est en arrêt maladie, entre deux cachets elle carbure au vin rouge. Son couple est évidemment parti en quenouille il y a longtemps.

[...] « Cet enfant…, dit Sven-Olof dans le noir. C’est cette histoire terrible. .. ? Ce petit garçon qui a disparu à Stenvik ?
– C’était mon fils Jens, dit à voix basse Julia, qui avait une irrésistible envie de vin rouge. Il est toujours porté disparu. » Sven-Olof ne dit rien de plus.

On a eu un petit peu de mal à entrer dans ce bouquin au rythme étrange : les deux personnages, la mère et le grand-père du gamin ne sont pas tout à fait sympathiques, englués dans leurs chagrins, leurs remords, leurs contradictions, leurs conflits aussi. Les histoires s'entrecroisent, se superposent, sans qu'on sache trop laquelle suivre.
Mais peu à peu, Johan Theorin nous attire, décrivant l'air de rien, tout un pan de la vie suédoise sur ces îles de la Baltique où villégiaturent les stockholmois (un peu l'équivalent de nos îles de Ré ou d'Oléron pour les parisiens).
On est aussi curieux des épisodes racontés de la guerre (des heures troubles aussi pour la Suède ...).
Et puis on s'attache peu à peu à ce petit village de l'île d'Öland, face à la Lituanie et la Lettonie. Un petit village désormais déserté par ses habitants (ils ne sont plus que trois ou quatre), anciens marins, et qui ne revit que l'été lorsque les estivants débarquent.
Tout cela donne peu à peu un polar suédois réellement suédois, pas un thriller universel qui pourrait tout aussi bien prendre place à L.A. ou à Moscou.
Curieusement voici un bouquin qui ne nous captive ni par les personnages, ni par l’intrigue mais plutôt par les lieux décrits et la vie qui les habite. La Suède côtière telle qu’on rêve de la découvrir un jour.
Et puis il y a ce mystérieux Nils Kant, un mauvais garçon qui commit plusieurs crimes dans les années 40 et disparut ensuite. Mort et enterré, la rumeur dit qu'il était revenu pour kidnapper (ou pire) le petit Jens ...

..] On prétend que le cercueil de Kant aurait été vide. Tu as certainement déjà entendu ça ?
– Tu peux arrêter de te poser la question, parce qu’il n’était pas vide, dit Axelsson. Nous étions quatre à le porter, avant et après la cérémonie, et il fallait bien ça. Il était diablement lourd. » Gerlof avait l’impression de mettre en doute la conscience professionnelle du vieux fossoyeur, mais il fallait qu’il pose la question : « On raconte qu’il n’y avait que des pierres dans le cercueil, ou des sacs de sable, dit-il à voix basse.
– J’ai entendu cette rumeur, dit Axelsson.

Certainement un des plus suédois de tous les polars suédois qu’on a dévorés.
Qui ne vaut peut-être pas autant de prix et de bruit mais qui se lit avec intérêt et plaisir : Johan Theorin est une plume sûre et élégante.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2010
Ayant lu les critiques ici, je m'attendais à du très bon polar! Je suis décue. J'ai eu beaucoup de peine à accrocher jusqu'au milieu du livre! C'est long, incroyablement lent, et sans analyse psychologique fouillée qui pourrait palier au vide de l'action! Mais comme je n'aime pas laisser un livre en rade, je me suis obligée à le finir. Tant mieux d'ailleurs parce que finalement l'intrigue en elle-même est plutôt originale et intéressante,
mais selon moi l'auteur doit approfondir son écriture s'il veut poursuivre dans cette voix du polar. En tous cas, j'envisageai d'acheter son autre titre en français mais là finalement non, je crois qu'il doit d'abord évoluer dans sa manière de fouiller ses personnages et ses intrigues et faire un choix entre les styles qu'il envisage d'apporter dans ses ouvrages.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2010
Saisissant du début à la fin, les "flash-back" s'enchaînent
magnifiquement bien, l'auteur élève au maximum le niveau
de l'émotion. J'aime particulièrement cette Julia, à la
recherche de la vérité sur son fils disparu il y a 20 ans.
L'histoire va crescendo, même si l'on peut deviner certaines
scènes, le dénouement de cette histoire est excellente autour
de Gerlof, le père de Julia, culpabilisé par la disparition
de son petit-fils, il mettra tout en oeuvre pour découvrir
l'étonnante vérité, où il fut aiguillé au départ par son ami Ernst.
Johan Theorin, auteur scandinave a mis beaucoup de sensibilité
pour écrire cette histoire très trouble.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2009
Sans vouloir répéter ce qui a déjà été dit dans les autres commentaires, je tiens à faire partager mon enthousiasme au sujet de ce thriller: l'histoire est tout à fait originale, les personnages extrêmement attachants, et la finale de l'intrigue vous secouera! A lire à tout prix.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici