undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

2,9 sur 5 étoiles
88
2,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 février 2012
Cassandre est une jeune fille qui ne se souvient plus de son passé et qui s'échappe de son orphelinat. Elle essaie de retrouver ses souvenirs mais en parallèle elle a des visions d'attentats qui vont se produire dans un futur proche. Elle va rencontrer une bande de clochards avec lesquels elle va essayer d'améliorer le futur. Son épopée est rythmée par une montre à probabilité offerte par un mystérieux expéditeur qui donne la probabilité de mourir dans les 5 secondes.

J'ai trouvé ce livre plaisant, malgré quelques longueurs. J'ai beaucoup aimé le décor du dépotoir qui est très original. Les personnages des clochards sont savoureux et le jeu des proverbes à l'envers très drôle. L'idée de la montre à probabilité est très intéressante et donne à réfléchir. L'écriture est fluide, on prend plaisir à se perdre dans le roman. J'ai moins aimé les différentes versions du futur que Cassandre voit en rêve, je trouve que ça n'apporte pas grand chose à l'histoire et que c'est très long. J'ai été aussi blasé par le fait que l'héroïne est sur le point de mourir toutes les 5 pages, et de toutes les façons possibles: écraser par une voiture, manger par des rats, par des chiens, noyée dans des catacombes, tuer par des agents de sécurité, etc, etc... ça n'arrête jamais et cela rend la lecture assez fatigante et moins crédible.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2010
Sur un fond de déchetterie nauséabonde, les pérégrinations d'une jeune paumée visionnaire à la recherche de son passé...
Jusqu'à présent, j'attendais avec impatience la sortie du nouveau werber en me régalant d'avance. Là....rien; j'ai même du me faire violence pour finir ces 632 pages, espérant une petite révélation croustillante, un rebondissement inespéré, tout ce qui donne en général une résonance originale aux romans de Bernard Werber.
Mais...rien de nouveau, l'auteur nous ressert ses précédentes trouvailles: l'arbre des possibles, une mythologie remaniée...ect... le tout réchauffé à la va vite, sans structure, dans le désordre. Cela me fait penser à tous ces musiciens qui sortent des compyls de leurs vieux succès...plus besoin de se fatiguer, ça fera quand même rentrer les sous...!
Sans compter tous les clichés et poncifs de notre époque: pollution, précarité, intégrisme, surpopulation sur fond de terrorisme; même si on n'attend pas de werber une tranche de rigolade, mais plutôt réflexion spirituelle,et imagination, là il a perdu tout son sens de l'humour.
même les idées que l'auteur véhicule me semblent ringardes, les personnages n'ont aucune consistance, ils sont "tièdes".

Où est passé l'auteur de génie de L'ultime secret, l'empire des anges ou encore de la fantastique trilogie des fourmis?...tous ces petits trésors d'imagination poétique, de culture spirituelle et humoristique sur trame de conte philosophique;

frustrée, je vous dis!

Heureusement que la couverture est belle (comme toujours chez Werber) ça fait joli dans la bibliothèque....
22 commentaires| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le moins bon des livres de B.Werber que j'ai lu. Cassandre est ses clochards m'ont ennuyé.Les personnages sont fades, ininteressants et pas attachants. L'intrigue est faible,sans réels rebondissements et on se traîne dans une lecture qui parait bien longue... Bernard Werber me semble répéter un peu toujours la même chose au final, mais habituellement cela est fait dans des histoires plaisantes a lire... ce qui n'est pas le cas ici... Eu du mal a arriver au bout
22 commentaires| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2012
Je n'ai pas pu le finir mais je donne quand même mon avis car je me suis accrochée et j'en ai lu une bonne partie. Il est dans le style habituel de Werber avec des chapitres courts et une grande vivacité. Ce qui ne m'a pas convenu, c'est que l'intrigue tourne en rond, ça traîne en longueur, j'ai trouvé l'ensemble très plat.
Si vous avez envie de lire cet auteur, je vous conseillerai plutôt le cycles des fourmis ou les thanatonautes.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2010
J'ai lu ce livre sans être une inconditionnelle de l'auteur. L'empire des anges m'avait plu alors pourquoi pas celui-ci.

Et bien dur dur de commencer... long très long la mise en place même si l'intrigue semble originale. Parfois de longs passages qui selon moi n'amènent rien de plus.

L'autre moitié de ma note va donc à l'idée (la recherche du futur, un poil science fiction, un point de vue alarmant de la société). Une histoire un peu décousue mais restant dans l'ensemble cohérente. L'attachement aux personnes s'est fait assez tard. C'est dommage. L'écriture? je suis mitigée, j'aime bien le côté introspectif de Cassandre mais c'est tellement redondant. A croire que l'inspiration lui manquait ou bien qu'on a Alhzeimer.

En résumé: Sujet pas trop mal mais qui aurait demandé plus d'investissement dans l'écriture et dans la profondeur de l'intrigue.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2009
Je lis toutes les publications de BW depuis Les fourmis, et le meilleur ouvrage reste encore à ce jour pour moi Les Thanatonautes.
Ce miroir m'a fortement déçu, j'en suis désolé. J'espérais une approche vraiment très nouvelle de l'anticipation, mais non. Cela ressemble pour l'ambiance à Soleil vert, et je n'ai pas éprouvé d'émotions. Les déboires et aventures de Cassandre K ne m'ont pas semblé spontanées. Désolé, je n'ai pas accroché cette fois. Ce qui ne m'empêche pas de continuer penser que BW est un auteur à l'imagination débordante. Et que je suis très admiratif.

Je serais tout de même heureux si BW réussissait à créer un autre monde, et à reconstruire des romans en mondes parrallèles qui se rejoignent, comme dans "les fourmis".
66 commentaires| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2014
Le Miroir de Cassandre est le premier Werber que je lis. J'ai eu du mal à le terminer. Les thèmes abordés sont intéressants: gestion des déchets, prévision des risques, orientation du futur, ... L'idée maîtresse est sympathique aussi: en dépassant nos égoismes et nos intérêts immédiats, nous pouvons imaginer un futur amical et lumineux et non plus sinistre et menaçant, et participer ainsi à sa réalisation par le simple fait de l'avoir envisagé.
Pour cette simple idée, le livre vaut d'être ouvert.
Elle ne permet malheureusement pas de tourner les pages jusqu'à la dernière sans les compter: l'histoire a du mal à emporter le lecteur. Elle fait des allers-retours répétitifs entre les mêmes lieux. Visiter un dépotoir et ses habitants est certes plus agréable en lecture qu'en réalité et l'auteur en montre brillamment l'intérêt, mais la démonstration devient vite lassante, sauf à beaucoup apprécier Zola. L'évolution de Cassandre entre ces allers-retours ne suffit pas à rendre son parcours intéressant. Il est difficile de s'identifier à elle et de prendre à coeur ce qui lui arrive: elle reste plus un objet de démonstration qu'un personnage humain.
Werber est donc passé très près d'un vrai grand livre, mais il s'est laissé détourner par ses thèses du souffle narratif qui aurait fait de son texte une belle source d'inspiration.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2009
Il ne se dégage de ce roman aucune passion et aucune émotion, c'est à se demander si ce livre n'a pas été rédigé par un programme informatique.
Que de redondances et de passages qui traînent en longueur.
je pense que BW devrait arrêter de se regarder le nombril et comme les derniers romans celà sent l'obligation contractuelle avec l'éditeur.
Surpopulation, pollution et terrorisme, aucun problème n'est analysé dans son fond.
Et pourquoi toujours rappeler ces allusions aux autres écrits de l'auteur(Dans cet oouvrage l'arbre des possibles pour ne pas le citer)
Il y a les méchants terroristes qui se font exploser avec des bombes(il ne faut pas aller bien loin pour savoir qui il sont) mais quid de ceux qui construisent des murs et quid de sabra et chatila....
qu'y a t'il de visionnaire et d'imaginaire-->rien!!!
Ce livre pourrait ne pourrait faire que 10% et n'avoir été qu'une nouvelle.
Ahhhh BW n'est pas près d'arriver au niveau de BARJAVEL.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2010
Voilà... Au bout de 6 mois, j'en suis enfin venu à bout. si je n'avais pas ce précepte idiot de terminer tout ce que je commence, ce livre aurait fini depuis bien longtemps aux toilettes. Il ne m'a cependant pas été inutile. Ainsi, je le conseille vivement pour tout insomniaque désespéré.

L'auteur assemble des situations sans rapport, mêlées à des incohérences multiples. Le livre n'a aucune structure, aucun but, si ce n'est la volonté incessante d'imposer une morale dont le manque de profondeur afflige.

Tout au long de la lecture, on a l'impression que l'auteur retranscrit des situations vécues en les assemblant tant bien que mal, et en ajoutant une pseudo réflexion philosophique. Cette impression est confirmé par l'aveu de l'auteur lui même en fin de livre.

J'ai fini par coller un post-it sur la couverture : "Probabilité de ne servir à rien dans les 5 secondes : 99%"
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2010
Je suis assez bon public et en général j'apprécie la lecture des romans de Werber.
Cette fois, j'ai pourtant été déçue.
L'histoire n'a pas vraiment d'intêret ou de fil conducteur qui pourrait la rythmer un peu.
Les personnages sont compliqués, pas très attachants et ils ont la plupart du temps des réactions qu'on ne comprend pas.
Il y a beaucoup de dialogues qui se répètent et qui en deviennent lassants.
Il y a une espèce d'auto-promo inutile de Werber sur ses autres bouquins et un mélange de réfléxions dans lesquelles on est vite perdu.
Je l'ai quand même lu jusqu'à la fin parce que le style de Werber reste facile à lire et j'avais envie de connaitre le dénouement. Celui-ci est finalement aussi décevant que l'histoire.

Pourtant la thématique semblait prometteuse et il y a quelques petites idées qui auraient pu être interessantes si elles étaient mieux exploitées... Dommage !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,90 €
7,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici