undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
26
3,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Oui, difficile de ne pas penser à l'excellente trilogie berlinoise (cc) de Philip Kerr
ou au moins connu mais non moins excellent Fatherland de Robert Harris.
Rappelez vous aussi des démons de Berlin.
Mais nos deux auteurs se situent au même niveau en entremêlant les destinées de deux allemands qui se
ressemblent beaucoup, malgré leur parcours inverse.
On est très vite happés par un suspense bien construit et tout ceci ne se fait pas au prix d'une écriture bâclée.
Je mets dans ma "short list" leur nouveau roman: Des hommes de tête.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2014
Grand fan de Philip Kerr et de Bernie Gunther, je dois avouer que ce livre est bien au-dessus du lot. Connaissant bien la période, je peux dire qu'il est très bien documenté. Le Berlin de 1945, celui d'avant la chute très bien décrit par Anthony Beavor est extrêmement bien restitué. Certes, il n'y a pas l'humour si propre aux romans de Kerr et l'intrigue policière est assez légère. Mais le plus important ce sont les personnages à la recherche de leur innocence perdue et de la réponse à cette question lancinante: maintenant que l'on sait, aurait-on fait les choses différemment? Car à Berlin, c'est le compte à rebours avant la fin inéluctable et au compte avec sa conscience. Personne n'y échappera.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2014
"Deux dans Berlin" c'est l'histoire de 2 hommes aux parcours opposés à travers le Berlin des mois précédant la défaite allemande. L'un, qui s'est échappé d'un camp de concentration, se bat pour retrouver sa famille et se venger de ceux qui l'ont envoyé en pénitence, tandis que l'autre a collaboré aux crimes de son État et pense retrouver "une vie normale" en reprenant son travail d’enquêteur.

Tout d'abord je dois concédé que je n'ai jamais été un grand admirateur des livres écrits par deux auteurs, on y voit une différence de vocabulaire, de culture, d'expression... Et même si dans celui-ci je dois reconnaitre que l'écriture est assez fluide (j'entends par là que la différence de langage est minime) on se rend compte que chaque auteur possède son personnage et que malgré une course-poursuite (p.284) il leur est difficile d'écrire à deux puisque ces deux personnages ne sont croiseront vraiment qu'à la fin et que le dialogue est quasi-inexistant "Qui est la maudite putain qui t'a c*** au monde?!".

Concernant le livre, l'entame est assez hasardeuse, les deux hommes sont qualifiés par "il" et difficile de savoir qui est qui, et qui est où. Plusieurs chapitres sont nécessaires pour entrer vraiment dans l'action.
L'ambiance est très bien retranscrite par contre, on y voit un Berlin en ruine, à l'agonie, où les profiteurs commencent à tourner leurs vestes, et les irréductibles à sombrer dans le fanatisme en espérant un improbable retournement de situation.
Chacun essaye de poursuivre son quotidien dans un effort vain, tel Merit avec ses carreaux cassés (p.307).
Les grades au sein de l'armée allemande sont nombreux, on rame dans la hiérarchie et en les lisant.. "Sturmbannführer", "Gruppenführer", "Hauptsturmführer"... Merci internet de m'avoir éclairé.
J'ai été déçu aussi par la rencontre des deux protagonistes qui n'est pas du calibre espéré, et des révélations de Bideaux (p.506) peu crédibles selon moi.
La fin quant à elle, est malheureusement bien réelle (où comment des personnes trempées jusqu'au cou ont réussi à falsifier des documents et participer à la reconstruction d'après-guerre sans être inquiétées..).

Au final un livre qui aurait fait un bon documentaire car les deux auteurs connaissent très bien leur sujet mais qui déçoit sur certains points dont la rencontre entre les deux personnages principaux..
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
- BERLIN avril 1945 assiégée par l'armée Russe, bombardée par les alliés, le IIIeme Reich vit ces dernières heures.....
- Un officier responsable d'exactions à l'encontre des populations à l'est, revient soigner une blessure de guerre et reprend du service en tant que commissaire sur ordre de ses supérieurs.
- Un prisonnier du camp de Buchenwald injustement condamné parvient à s'évader et retourne dans la capitale bien décidé à se venger de ceux qui l'ont dénoncé.
- Un course poursuite et un duel à mort entre ces deux personnages que la guerre a brisée .
Un polar passionnant et prenant, noir et sans moral jusqu'à son épilogue ......
Pour tous les passionnés de romans policiers à l'intrigue franchement originale, autant qu'aux amateurs de ce qui touche avec un peu de recul à la seconde guerre mondiale...Une réelle réussite .
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Face à ce "Deux dans Berlin", il est impossible de ne pas penser à Philip Kerr et sa "Trilogie Berlinoise" et l'éditeur joue d'ailleurs sans vergogne sur cette assimilation en adoptant exactement la même maquette.

Qu'en est-il du récit lui même ?

Ici, pas de détective cynique et drôle à la Bernie Gunther, même si on retrouve quand même un policier rongé par le remords, l'ancien SS Hans Kalterer.

Ce dernier intègre la police criminelle de Berlin où il a pour mission de résoudre l'énigme de l'assassinat d'un dignitaire nazi. Très vite, il va relier ce meurtre à une série de crimes dont les victimes ont pour point commun, d'avoir toutes, habité le même immeuble.

Dans cet immeuble, vivait aussi un certain Ruprecht Haas, emprisonné à Buchenwald suite à une dénonciation par l'un de ses voisins.

Il a réussi à fuir le camp à la suite d'un bombardement. Est-ce lui qui cherche à se venger ?

En toile de fond de cette poursuite qui se déroule durant l'hiver 44, Berlin s'écroule par pans entiers sous les bombardements alliés et les troupes russes sont aux portes de la ville. C'est donc une course contre la montre qui s'engage, à la fois policière et militaire.

J'avoue avoir été complètement perdu durant tout le début du livre, incapable de savoir qui était qui et il m'a fallu souvent revenir en arrière. Les auteurs brouillent les pistes (on comprend plus tard pourquoi) en ne nommant pas toujours les personnages, mais en utilisant le pronom "il". Du coup, j'ai failli renoncer à la lecture.
Et puis, à un moment, les éléments se mettent en place et à partir de là, le récit devient passionnant.

Ce ne sont pas les personnages principaux qui retiennent l'attention, ils sont après tout, peu sympathiques. En revanche, on suit avec intérêt la description des derniers mois de Berlin et cet effondrement moral et physique d'une population qui réalise que le Reich ne durera pas 1000 ans comme prévu et que l'heure de rendre des comptes à sonné. On découvre aussi avec Haas et Kalterer, qu'au milieu des petites et grandes lâchetés, des comportements admirables survivent parfois.

Dés lors, passées les 1ères pages, on ne lâche plus le livre, jusqu'au dénouement final inattendu.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2014
Ruprecht Hass est de retour à Berlin.Et ils vont payer.
Ils vont payer ceux qui l'ont envoyé à Buchenwald ce camp de la mort d'où il vient de s'évader par miracle.
De son côté le policier ss Hans Kalterer de retour à Berlin veut survivre parmi les loups.Il va tenter d'élucider l' assassinat d'un haut dignitaire nazi particulièrement mystérieux.
Ces deux hommes obsédés par leur mission ne peuvent que se rencontrer dans un Berlin apocalyptique alors que les russes arrivent..
J'ai beaucoup apprécié le scénario des auteurs avec un vrai coup de théâtre final particulièrement retords.De plus la tension monte en permanence.Magnifique scénario pour un film genre Stalingrad.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
Passionnant ! Ce roman se passe pendant la 2me guerre mondiale et après. J'ai lu ce roman d'une seule traite. Essayez-le vous aussi. Vous n'allez pas le regretter.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
Un chassé-croisé dans la capitale du IIIème Reich croulant sous les bombes au début 45. D'un côté, un ancien boutiquier, Ruprecht Haas, évadé du camp de Buchenwald, revient à Berlin pour se venger de ses voisins qui l'ont injustement dénoncé. De l'autre, le Sturmbannführer Hans Wilhem Kalterer, des services de renseignements SS, a pour mission de mener l'enquête sur l'un de ces crimes...
BIRKEFELD et HACHMEISTER dressent un portrait véritablement apocalyptique de ce Berlin dévastée par les bombardements. La population berlinoise, de plus en plus critiques vis à vis de la politique jusqu'au-boutiste de leur Führer, tente de survivre dans les décombres. La peur est omniprésente. Comme la pénurie est grande, un marché noir florissant gangrène toute la société. L'Armée Rouge se rapproche victorieusement. Chez les nazis, les plus fanatiques persistent à s'illusionner sur leur chance de victoire. D'autres s'étourdissent en attendant la fin de leur monde. C'est aussi le temps de la prise de conscience. Kalterer s'interroge sur sa propre responsabilité dans les crimes perpétrés par le régime hitlérien. Doit-il assumer ou sauver sa peau ? C'est le temps des désertions et des tractations avec l'ennemi.
DEUX DANS BERLIN est un très bon roman policier dont la dimension historique se révèle fort intéressante.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2015
si vous aime rPhilip Keer et sa "trilogie berlinoise" vous apprecierez ce livre. Le contexte de la fin de guerre , dans un berlin en ruine avec des habitants au bout du rouleau, des meutres au coeur du marché noir...l'histoire est très bonne.
on se laisse vite embarquer par le heros qui vit des tourments et on a pas envie de lacher.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2016
Ce qui différencie « Deux dans Berlin » , des ouvrages de Philip Kerr et de L'Homme de Berlin de Luke McCallin, c’est qu’il a été écrit par deux historiens allemands. Mieux que des anglo-saxons, du fait de leur vécu familial et culturel, Ils ont réussi à reproduire l’atmosphère de corruption et de déliquescence du Reich Allemand en 1945. Toutefois ils montrent aussi les nombreuses lâchetés , petites et grandes , l’appât du gain facile, qui fait que tant de personnes ont pu permettre au régime hitlérien de s’établir. Aussi sous couvert de l’intrigue est bien décrite l’ambiance apocalyptique, la souffrance des populations civiles lors des bombardements alliés et des pertes humaines, leurs sarcasme vis-à-vis du régime, la répression féroces des SS vis-à-vis d’elles , etc..
Enfin on débouche sur les premières pages de la guerre froide , où les parties en présence récupèrent sans scrupules les talents hérité du nazisme.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,80 €
7,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici