undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
230
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 janvier 2013
Depuis le temps que j'avais envie de lire ce livre.....attirée par le résumé et par les nombreux commentaires le décrivant comme étant un bijou, tant les lecteurs ont ressenti un malaise en le refermant!!
Pour ma part, je rejoins leurs points de vue concernant le fait que l'intrigue prend réellement toute son ampleur à partir de la page 250, et de ce fait le début est un peu longuet...Cependant indispensable à la suite de ce que nous comprenons plus tard et qui au final met en place toutes les explications nécessaires...
Je suis très admirative devant la performance de l'auteur à passer d'un chapitre à l'autre en alternant 2 styles de formulation différentes, c'est d'ailleurs le point fort de ce livre, parce qu'on est toujours impatient de repasser au personnage qu'on vient de quitter!!
Le cœur de l'intrigue est assez spectaculaire je l'admets, autant de manipulation, d'esprit tordu, de retournement de situation....Mais je suis cependant déçue de la fin, il y aurait eu mieux à faire...Notamment pour LE dernier piège, c'est un peu tiré par les cheveux....
D'autres romans m'ont bien plus scotchés que celui ci!!! Mais à lire tout de même, je ne le déconseille pas.
22 commentaires| 46 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Méfiez-vous des Apparences dans ce nouveau thriller particulièrement diabolique signé Gillian Flynn.

Troisième roman de la romancière américaine, troisième claque. Avec les Apparences, Gillian Flynn ballade son lecteur dans un exercice de style particulièrement jouissif. Si celle-ci semble au premier abord s'éloigner de son univers de prédilection, c'est pour mieux y replonger dans une seconde partie détonante et particulièrement inquiétante. La dernière fois que j'ai ressenti un tel malaise, c'était devant l'angoissant film de Jaume Balaguero, Malveillance.

La romancière américaine aime surprendre ses lecteurs et elle le fait d'une bien belle manière. Le titre du livre en français accompagne chacune des phases importantes de l'histoire et prend alors une toute autre dimension dans les ultimes pages.

Gillian Flynn alterne la narration avec deux points de vues : celui de Nick, mari éploré et celui de sa femme, Amy, qui raconte son histoire via un journal intime, de sa rencontre avec Nick jusqu'au jour de sa disparition. La première partie alterne avec le présent et le passé. Jusqu'au moment où Nick découvre un terrifiant 'présent' qui devient cadeau empoisonné. Découverte qui fait basculer l'intrigue lors de la conclusion de la chasse au trésor annuelle organisée par cette dernière pour leur cinq ans de mariage, juste avant qu'elle ne s'évanouisse brutalement dans la nature.

Les apparences sont donc contre Nick qui devient alors le suspect numéro un de la disparition de sa femme pour les enquêteurs et des médias. L'étonnante vérité va lui faire prendre conscience qu'il a à faire à un adversaire redoutable et insoupçonné. Pour découvrir ce qu'est devenu sa femme, il va signer un pacte avec le diable...

Ces Apparences représentent les deux facettes d'une même pièce. Quand l'une des faces est exposée à la lumière, l'autre œuvre toujours dans l'ombre. Et quand l'histoire prend son rythme de croisière, la pièce tournoie sur son côté tranchant sous l'impulsion de la romancière, scintille en captant des raies de lumière, chute et expose son incroyable vérité.

La fin m'a littéralement estomaqué. C'est une conclusion coup de poing un peu frustrante et très pessimiste, mais c'est là la marque de fabrique de l'univers de Gillian Flynn. Comme dans ses autres romans, elle donne à l'espoir un goût acide qui brûle la gorge et nous plonge au fil des pages dans un oppressant pessimisme savamment orchestré. On ressent ce mal de manière viscéral, bien après avoir tourné la dernière page, qui nous abandonne à notre sort.

Si vous avez aimé Robe de marié et Alex (plp) de Pierre Lemaitre, si vous attendez d'un livre qu'il vous transporte et vous surprenne, alors ce troisième rendez-vous de Gillian Flynn avec ses lecteurs français est à ne pas rater.

Frédéric Fontès 4decouv
0Commentaire| 55 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L' histoire de ce couple m’a tenue en haleine du début à la fin.
L'un des deux, sans doute blessé par l'amour qui se délite au bout de 5 ans de mariage, a décidé de se venger.
Sa vengeance est absolument machiavélique.

Récemment, la compagne délaissée d'un homme politique a dit : "Je te détruirai comme tu m'as détruite". Elle a écrit un livre et effectivement, elle l'a tué avec des mots...
Dans "Les Apparences", je ne dévoilerai évidemment pas en quoi réside la vengeance.

J’ai adoré ce thriller original qui m’a passionnée de bout en bout.

Pas de psychopathe sanguinaire, pas de flics bornés (ils sont plutôt attachants et humains), pas non plus de détails sanglants (ou du moins, juste ce qu'il faut), pas de scène de crime atroce. Mais une angoisse subtile et agaçante qui va crescendo.

On pense deviner où Gillian Flynn veut nous emmener, mais on se trompe et on assiste à des rebondissements inattendus qui font prendre tout leur sens à l'histoire...

Ce livre a obtenu le "Grand Prix des Lectrices de ELLE" et il est largement mérité.

Je vous le conseille vivement.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ne cherchez pas plus loin le meilleur roman policier de ces dernières années, le voici.

Avec "Les lieux sombres", Gillian Flynn avait déjà frappé un grand coup, mais là, on touche à la perfection.

Flynn construit son roman comme un dialogue apparent entre un mari et sa femme qui vient de disparaître.

Mais au delà de l'intrigue policière, des rebondissements et autres fausses pistes, c'est l'analyse au scalpel des relations hommes-femmes qui retient l'attention. Les masques tombent à plusieurs reprises et nous sommes surpris de nous retrouver aussi souvent familiers de telle attitude, tel comportement.

L'histoire a beau se derouler au pays de Mark Twain (Missouri), elle possède la force de l'universalité qui est celle des grands romans.

Oubliez les polars produits à la chaîne et leurs traditionnels serial killers qui finissent par lasser de manière proportionnelle au nombre de victimes.

Ici, les victimes sont toutes un peu coupables et c'est l'amour propre qui est mis en pièces.

Le roman s'écoule sur près de 700 pages et on en redemande.

Remarquable.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2014
Pour moi, c'est vraiment sans intérêt, le style n'est pas brillant . L'intrigue est nulle, sans réelle surprise . J'ai tenu à aller jusqu'au bout, espérant un dénouement à la hauteur des étoiles. .. même pas ! Ne perdez pas votre temps, il y a bien mieux à lire .
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman s'articule en deux parties.
Tout d'abord nous découvrons les personnages. Nick et sa femme Amy. Leurs parents, Go la jumelle de Nick, puis les policiers chargés de l'enquête.
Tous les deux écrivains à leur manière, Amy et Nick ont subit la crise économique de plein fouet et ont perdu leur job et leur maison. Ils s'installent dans le Missouri, dans une petite ville en crise, là où vivent les parents de Nick. Si Nick y voit une occasion de se rapprocher de sa mère mourante, de son salaud de père atteint d’Alzheimer ou encore de sa jumelle pour tenir un bar, Amy y voit elle la fin de sa vie.
Elle, la new-yorkaise choyée, se retrouve au chômage, enfermée à la maison dans une région qu'elle n'apprécie pas à devoir s'adapter à un mode de vie qui n'est pas le sien.
Après cinq ans de mariage, le mariage de deux êtres qui semblaient si parfaits, si bien ensemble, commence à battre de l'aile. Mais le jour dudit anniversaire Amy disparaît et rapidement, les soupçons se tournent vers Nick, le mari.

La première partie, présentation des personnages et de la disparition s'articule autour de deux narrateurs. Nick tout d'abord, ses réactions à vif aux différents événements et rebondissements ; puis Amy, à travers un journal intime.
A cette lecture à deux vitesses, on réalise que ces deux êtres si parfait en apparence n'avaient pas la même vision des choses. Les petits rien du quotidien ne sont pas perçus, vécu, de la même façon. Ils n'ont pas la même façon d’appréhender la vie dans son ensemble.

Puis, petit à petit, le lecteur échafaude des hypothèses. Jusqu'à la vérité, glaçante.
La deuxième partie s'ouvre sur cette vérité et va alors amener une narration toujours à deux voix, mais cette fois ci en temps réel si je puis dire.
On réalise alors tout ce qui a été tramé. La vérité est terrifiante et révèle un esprit si pervers, si tortueux que le lecteur en reste assez ahurit.
On se rend compte que dans cette histoire d'apparences et de perception, rien n'est forcément ce qu'on croit.

La fin particulièrement est choquante. Car malgré toutes les différences et les petites aspérités qui se révèlent au fur et à mesure du récit, Amy et Nick se connaissent si intimement que personne ne peut remplacer l'autre. Ils ne peuvent pas se séparer, ils sont étrangement bien ensemble, même si ce n'est pas forcément pour les bonnes raisons.

Ce roman a pour lui qu'il n'est pas rose bonbon. Il a un côté ultra-réaliste qui ressemble à des faits divers que l'on verrait tout les jours à la TV. L'auteur nous dresse un portrait au vitriol de la vie à deux et du quotidien d'un couple. Sans pour autant dénoncer ou généraliser, l'auteur pousse le lecteur à réfléchir sur ce couple si étrange et leurs réactions.
Je dois avouer que la première partie m'a semblé un peu longue. La mise en place, la présentation, bien qu'indispensable pour la suite, m'a semblé un peu longue.
La deuxième partie en revanche, en dévoilant une partie de la vérité, permet de prendre toute la mesure de ce qui se trame chez chacun. Et là le jeu de l'auteur se révèle.
C'est brillant ! Dérangeant et très perturbant certes, mais brillant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2014
« Les apparences » (« Gone Girl » en version originale) de Gillian Flynn est l’un de mes récents coups de coeur. Son adaptation au cinéma par David Fincher sortira sur les écrans français le 08 octobre 2014, mais je ne peux que vous recommander de lire le roman d’abord…

Après la disparition de sa femme Amy, Nick devient rapidement le suspect numéro un. Alors qu'il essaie de s'innocenter tout en découvrant ce qui est arrivé à son épouse, Nick va aller de surprise en surprise et découvrir que les apparence sont souvent trompeuses...

Le « pitch » du roman donne envie, mais moins on en sait, mieux c’est, bien entendu, comme pour tout bon thriller.

Toutes les qualités qu’on attend pour ce genre d’histoire sont réunies : Un suspense redoutable, un sens du rythme parfait, une pincée d’humour (noire certes !), une histoire crédible et inquiétante, une atmosphère lourde, une construction habile, mais surtout… des personnages très bien écrits.

Car c’est bien cela qui tire le roman vers le haut et le hisse au niveau des meilleurs thrillers, des « page turners » qui n’oublient pas d’être intelligents… On prend un plaisir fou à suivre tous ces personnages, avec leur failles et leurs faiblesses et à chercher à comprendre ce qui les rapproche et ce qui les sépare.

En outre, parmi les thèmes du roman, on retiendra une réflexion intéressante sur le couple, ce qui l’unit, ce qui lui permet de tenir (ou non) et de sauver « les apparences »…

(Retrouvez toutes mes critiques ainsi que bien d'autres articles sur ce blog : [...]
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Amy et Nick forment un très joli couple. Ils se sont rencontrés à New York il y a environ 6 ans. Tous deux journalistes, ils se sont bien vite retrouvés au chômage... Lorsque la mère de Nick tombe gravement malade, le couple sans emploi décide de partir la rejoindre et de s'installer dans la petite ville du Missouri où Nick à grandi. Nick ouvre un bar avec sa saeur, grâce aux économies de son épouse. Amy quand à elle se retrouve femme au foyer... Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick rentre chez lui et retrouve sa maison sans dessus dessous. Amy a disparu ! S'est elle enfui ? A t-elle été enlevée ? Si oui, par qui ? Et pourquoi ? Autant de questions que Nick et la police se posent, jusqu'à ce que Nick devienne le suspect numéro un...

Waou ! C'est le premier mot qui me vient à l'esprit en ayant fini ce livre. Ce thriller psychologique m'a littéralement embarqué jusqu'à la dernière ligne ! Je l'ai trouvé angoissant à souhait. On se pose un millier de questions et cela jusqu'à la fin. On adore les personnages puis on les déteste... Je ne m'attendais vraiment pas à cela, à rien de tout ça en fait, tant l'auteure est douée dans son domaine.

L'auteure, parlons en justement. C'est mon premier roman de Gillian Flyn que je lie et franchement, elle compte désormais une nouvelle fan !! Les apparences est un thriller diabolique qui fait froid dans le dos ! Mensonges, manipulations, influences, adultère, disparition, meurtre, retournements de situation des plus inattendus, fausse route intentionnelle... autant de virages à 180° que Gillian Flyn s'amuse à nous faire prendre.

Son style est très agréable à lire. Sa narration est à deux voix. Nick raconte l'histoire au présent depuis le jour de la disparition de sa femme, et Amy raconte sa vie du jour de sa rencontre avec Nick jusqu'à sa disparation, le tout sous forme de journal intime. Ca, c'est pour la première partie, ensuite tout change... L'auteure sème énormément de détails tout au long de son récit, mais tout à son importance. On s'en rend compte plus tard. Elle a réussi à me berner à plusieurs reprises, je l'avoue. En effet, Gillian Flyn a écrit son récit comme une araignée tisse sa toile... On se retrouve pris au piège de ce thriller machiavélique. Un vrai régal !

En conclusion, j'ai adoré ce thriller psychologique ! Je suis désormais fan de Gillian Flyn et je vais vite rattraper mon retard en découvrant ses autres titres.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2013
Nick et Amy sont mariés depuis cinq ans. Comme chaque année, la jeune femme organise une chasse aux trésors pour fêter leur anniversaire de mariage. Or, ce jour-là, Nick rentre chez lui et découvre sa maison saccagée. Sa femme, elle, a disparu. Aussitôt l'enquête pèse sur le mari dont le stoïcisme affiché attise les foudres de la vindicte populaire. En filigrane, nous découvrons le journal intime d'Amy, et soudainement l'histoire prend une vilaine tournure.

Les doutes s'installent, bien ancrés, poisseux et dérangeants. Puis, résonne le gong de la deuxième partie, nos certitudes de nouveau vacillent et l'histoire revêt un voile trouble qui finit de nous rendre complètement dingue ! Qu'est-ce que j'ai pu aimer ce livre ! Le scénario est machiavélique, avec une mise en scène sophistiquée et au suspense saisissant. L'auteur nous raconte l'idée qu'on se fait d'une histoire d'amour, selon le principe qu'on aime plus souvent l'idée qu'on se fait d'une personne, plutôt que la personne elle-même. Et ainsi, elle nous déroule son intrigue avec un aplomb incroyable, une finesse exemplaire, le tout ponctué de coups de théâtre retentissants.

J'ai été bluffée. La version Audiolib nous propose deux lecteurs, Julien Chatelet pour les passages concernant Nick, et Odile Cohen (la voix française d'Uma Thurman) pour toutes les parties d'Amy. Ces deux voix racontent chacune leur histoire, elles se font écho, proposent une version, puis une autre, et nous, au milieu, nous avons le tournis. Mais c'est grandiose ! Singulièrement prenant, stupéfiant et bien campé. J'adopte définitivement les romans de cet auteur, que je vais découvrir sans plus attendre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Primé 20 meilleurs livres 2012 sur Amazon.com, je me suis laissé tenté et j'ai adoré.
Le mystère se dévoile peu à peu comme un objet précieux emballé dans de fines couches de papier superposées.
Dans la première moitié du roman on à le sentiment d'être monté dans un rollercoaster qui n'en finit pas de nous emporter de plus en plus haut avec une tension intensément palpable jusqu'au paroxisme...

Puis...c'est la descente, en une spirale infernale, dans une puissante exploration des extrêmes que peuvent revêtir les rapports de couple. L'amour et la haine n'ont jamais été si proches, la force de notre part d'ombre si aiguisée. L'exploration de l'âme humaine est saisissante, décrite avec une intelligence subtile pour lui donner vie dans toute sa complexité.
Un véritable tour de force qui mélange habilement polar et thriller psychologique.
L'écriture est délicieusement soignée et minutieusement travaillée.
Le récit est très habilement construit avec une narration subjective qui alterne à un rythme judicieusement choisi entre les deux protagonistes.
On aurait peut-être aimé toutefois que ces deux récits alternés soient un peu plus différenciés dans le style d'écriture (cela reste très personnel ).

Bref : De l'excellente littérature qui nous emporte dans des ambiances puissantes et saisissantes, avec des personnages d'une exceptionnelle profondeur psychologique et une histoire très prenante.
BRAVO et MERCI Madame Flynn.
MAJ mars 2014: Gone Girl est aussi un film américain de David Fincher prévu pour 2014.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
21,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici