undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
13
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 mars 2012
Le Livre de Johannes, de Jørgen Brekke, aux éditions Balland... Thriller qui se passe à la fois aux USA (à Richmond, Virginie) et en Norvège, à Trondheim de nos jours... mais aussi, au XVIème siècle en Norvège et en Italie.

Dans le musée Edgar Poe à Richmond, un homme est retrouvé décapité et écorché. La police, dont Felicia Stone qui est chargée de l'enquête, se demande s'ils sont face à un futur tueur en série ou bien à un crime hors du commun. L'enquête patauge un peu, mais Felicia, s'acharne et découvre qu'un meurtre similaire a eu lieu en Norvège. Effectivement, à la bibliothèque Gunnerus de Trondheim, une bibliothécaire a été décapitée, écorchée et dégraissée... Du côté norvégien, c'est Odd Singsaker, récemment opéré d'une tumeur cérébrale, qui enquête sur l'affaire ; il a un suspect, déjà suspecté quelques années auparavant de la disparition de sa femme et de son fils...
Odd rencontre pas mal de monde et se pose des questions sur chacun, malgré ses problèmes de mémoire dus à l'opération. Certains paraissent blanc comme neige, d'autres ont un comportement étrange, et l'enquête semble partir dans plusieurs direction.
Lorsque Felicia entre en contact avec lui, ils sentent qu'ils vont se trouver sur la bonne piste très bientôt... mais quand ?

Très bon thriller du genre MacGuffin où intrigue policière et histoire sont réunies, en effet, le roman est entrecoupé de ces récits du XVIème siècles, qui racontent en quelque sorte l'histoire du fameux Livre de Johannes, qui est au centre de toutes les attentions... bien qu'enfermé dans le coffre de la bibliothèque.
J'avais du mal à le lâcher et fus un peu triste qu'il se finisse. Seul bémol, comme souvent, les coquilles, mots manquants et autres erreurs de concordance des temps, mais qui ne sont pas dus à l'auteur (pas tous en tout cas, mais je ne lis pas le norvégien, alors...)
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2012
Ce livre avait été recommandé par le libraire Gérard dans l'émission magazine de la santé, il y a quelques semaines.
En règle générale, les livres présentés par Gérard correspondent à mes attentes.
Avec ce thriller, je n'ai pas été déçu. L'action se passe tantôt en Norvège, tantôt aux USA, pour finalement se terminer en Norvège. Parfois, nous sommes dans les années 1530, en Norvège et en Italie pour nous expliquer le cheminement des autopsies au 16ème siècle.
L'action est bien menée. Un certain suspense est entretenu par l'auteur qui nous fait découvrir la Norvège profonde.
les policiers norvégiens et américains ont juste les états d'âmes qu'il faut pour comprendre leur psychologie. L'auteur n'en rajoute pas trop!!
J'ai passé un bon moment de lecture.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2012
Ce premier roman de Jorgen Brekke est de ces thrillers qui jouent, plutôt efficacement, sur la variable spatio-temporelle en proposant une trame narrative éclatée entre les Etats-Unis (un musée à Richmond en Virginie) et la Norvège (Trondheim), l'époque actuelle et le XVIème siècle (Norvège, Italie).

La découverte quasi-simultanée de corps mutilés (écorchés et décapités) dans deux musées (ceux de Richmond et de Trondheim) nourrit une affaire criminelle particulièrement macabre dont la résolution, confiée à des limiers états-unien et norvégien, se caractérise par une célérité quelque peu surprenante...

La teneur divertissante du Livre de Johannes est à louer: une superposition mal négociée des intrigues est souvent fatidique dans ce genre littéraire où le rythme trépidant ne doit céder à l'emprise de l'ennui; ici Jorgen Brekke évite cet écueil en soignant la fluidité d'une narration souvent captivante, émaillée toutefois de longueurs inutiles.

La focalisation sur le livre de Johannes, permettant à l'auteur de retracer la génèse du bréviaire maudit dans les séquences consacrées au XVIème siècle, offre un cachet à l'intrigue générale. Si l'aspect fictionnel prédomine (l'auteur s'en explique dans la postface), il n'en demeure pas moins que l'auteur laisse entrevoir l'essor de la connaissance anatomique sous la Renaissance en lien avec celui de l'imprimerie.

La mise en scène des personnages principaux et secondaires m'a semblé quelque peu délayée, des digressions sur le passé des personnages (celui de l'enquêtrice américaine par exemple), les rapports intimes entre certains personnages (un érotisme révélateur du sexe de l'écrivain) m'ont paru inutiles, même si l'objectif de la manoeuvre consistait éventuellement à instiller chez le lecteur des doutes sur l'orientation de l'enquête.

Enfin, la diligence avec laquelle celle-ci est résolue renvoie au profil particulier du Mal incarné, un écorcheur qui ne semble pas retors et finaud tant les indices qu'il sème sont flagrants (effet de la malédiction du livre de Johannes?). Un "écorcheur" dont le sadisme qui l'anime est à la hauteur de l'infidélité subie qui le ronge, un vil homme dont l'oeuvre n'a pas débuté avec la présente enquête (lien avec une autre affaire criminelle); cette posture ne m'a pas paru réaliste.

Tel un premier roman, Le livre de Johannes est très agréable à lire (malgré un travail éditorial non dépourvu de reproches: présence de coquilles et d'une traduction parfois approximative), garantissant un divertissement constant (malgré quelques longueurs). Le travail de l'auteur sur les passages séculaires et la construction narrative est particulièrement réussi. Quelques réserves sur le réalisme de l'histoire et le profil de l'adorateur de peau j'émettrai, mais la sujectivité du propos n'engage que ma personne, à moins que...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2012
Un bon thriller proposé par Gérard du magazine Sante, on voyage dans le temps XV et XXI° siècle et l'espace , l’Europe, la Norvège et les EU... J'ai passé un bon moment difficile d'en sortir!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'intrigue est bonne, les décors et les personnages sont accrocheurs... mais franchement, durant toute la première moitié du livre, on se demande quand va commencer l'intrigue et le lien entre les personnages. C'est un peu déstabilisant.
Une fois que l'on comprend comment les pièces s'emboitent et le rôle de chacun, tout devient clair et il ne faut pas plus d'un chapitre pour dénouer toute l'affaire. On fini un peu déçu. Une telle mécanique aurait mérité une fin encore plus brillante.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2016
J'ai acheté ce livre après avoir écouté la rubrique de Gérard Collard sur le magazine de la santé, et je ne suis pas déçue, il est prenant. Dès que je dispose de 5 minutes je le bouquine j'avance doucement mais surement et c'est avec regret que je dois le lâcher à chaque fois voulant toujours en apprendre plus sur l'intrigue qui se déroule à plusieurs époques et lieux. Vraiment très très chouette
Je n'ai jamais lu d'auteur Norvégien auparavant , j'aime bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'histoire n'est pas très originale car on y trouve une thématique et de nombreux éléments lus dans d'autres romans à succès. Cela étant c'est une lecture très agréable à défaut d'être totalement passionnante. On y trouve entre autres quelques personnages singuliers: le flic présentant des troubles de la mémoire après l'opération récente d'une tumeur au cerveau, la flic américaine traumatisée sexuelle et probablement encore vierge....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
Un thriller bien ficelé certes, mais qui décolle très, très lentement (trop lentement, même), après une scène violente qui, de manière classique, campe le décor: on est bien en Scandinavie! Le lecteur avide d'exotisme appréciera cependant le voyage entre Trondheim (Norvège) et Richmond (Etats-Unis), sur les traces d'un mystérieux relieur qui utilise de la peau humaine... le tout, sous la figure tutélaire d'Edgar Allan Poe.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2013
Je suis cependant relativement déçu car j'avais entendu à la radio un commentaire dithyrambique à propos de ce bouquin. Cela ne m'empêchera pas d'acheter le suivant dès qu'il paraitra en poche. Je crois que c'est surtout la fin qui me déçoit, le meurtier étant finalement bien palot...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2013
J'aime bien les thrillers historiques teintés d'ésotérisme. Celui ci bien qu'étant de la fiction , est passionnant.

Quelques longueurs qui n'enlèvent rien tout de même à l'intérêt du lecteur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici