undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
199
4,3 sur 5 étoiles
Format: Pocket Book|Modifier
Prix:8,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 octobre 2011
Un bon scandinave, cela faisait longtemps, finalement.Merete Lynggaard, une femme politique à la carrière en pleine ascension disparaît, presque sous les yeux de son frère handicapé, lors d'un voyage en ferry-boat. On la croit morte noyée. Sans doute un suicide. Affaire classée. Mais elle a été enlevée et croupit dans un caisson étanche. Avec son assistant syrien Hafez el Assad, l'inspecteur Carl Mørck, écarté par sa hiérarchie, rouvre le dossier de l'enquête et repart de zéro. Mais le temps de la prisonnière est compté. Attention, ce n''est pas un thriller classique, il y a du suspens, certes, de l'intrigue, mais pas mal d'humour et d'ironie ' et finalement on en retient surtout des personnages vraiment très attachants. Un bon moment de lecture.
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En 2002, Merete Lyyngaard, vice-présidente du parti démocrate danois, disparaît sur un ferry alors qu'elle se rend à Berlin avec son frère. Est-elle tombée par-dessus bord accidentellement? S'est-elle suicidée? A-t-elle été poussée? Par son frère? Ou a-t-elle choisi de disparaître pour refaire sa vie ailleurs? Les questions sont restées sans réponse puisque son corps n'a jamais été retrouvé et que le temps a effacé le souvenir de la jeune femme qui incarnait l'avenir politique du pays. Cinq après, les journaux ne parlent plus de cette énigme et la police a abandonné l'enquête. Pourtant, un homme va, par la force des choses, rouvrir le dossier de Merete. En effet, Carl Mørck revient travailler après un congé maladie pour apprendre qu'il est promu à la tête du Département V, un nouveau service de police spécialisé dans les vieilles affaires non élucidées, une manière pour son supérieur de se débarrasser d'un collègue irascible dont le caractère déjà difficile ne s'est pas arrangé après l'incident où il a été blessé et où un collègue a perdu la vie pendant qu'un autre gît, paralysé, sur un lit d'hôpital. Mørck, bien décidé à se la couler douce dans ses nouvelles fonctions, finit par s'intéresser au cas de Merete Lyyngaard et commence une enquête, secondé par son étrange assistant Assad, un syrien futé et débrouillard qui, très vite, délaisse son seau et sa serpillière pour dévoiler ses capacités d'observation et de déduction.

Totale réussite pour cette première enquête du département V! C'est un vrai plaisir de faire la connaissance de ce duo d'enquêteurs hors normes : Mørck, le policier bourru, trop franc pour être apprécié de ses collègues, empêtré dans une vie conjugale un peu spéciale, rongé de remords de ne pas avoir pu sauver ses collègues d'une fusillade, et son assistant, le syrien Assad, véritable fée du logis, chauffeur casse-cou, bon musulman muni de son tapis de prière et de sa boussole pour toujours trouver la direction de la Mecque. Ce n'était pas gagné d'avance mais ces deux-là finissent par s'entendre et s'unissent pour remonter la piste d'une femme politique disparue. D'elle je ne dirai rien pour ne pas déflorer l'intrigue mais son calvaire est très bien décrit et le suspense est infernal, jusqu'à la toute fin on tremble pour elle, tout en admirant sa force de caractère et sa combativité.
Bref, Miséricorde est un excellent polar qui a comme seul défaut d'entraîner le lecteur vers une inévitable nuit blanche.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2014
Je ne connaissais pas cet auteur. Pas plus que d'autres auteurs scandinaves du reste. Au tiers du roman, j'ai compris l'histoire de vengeance fomentée par les victimes "innocentes" d'un accident de la route. Il faut dire que ce thème de vengeance est vieux comme le monde surtout celui de survivants de catastrophe blanches comme neige, qui trouvent la Rédemption dans l'accomplissement et l'assouvissement de leurs plus bas instincts. Trop facile donc, trop prévisible. Quelques digressions aussi; l'auteur brode pour raconter son histoire. Trop long à mon avis. On s'en serait passé ! Certes les passages concernant la séquestration de Mereete sont piquants et l'idée du caisson de décompression/recompression, intéressante et novatrice, mais cela ne suffit pas à sauver le livre. Dommage. Il a reçu le grand prix des lecteurs de Elle, lit on sur la couverture ? C'est juste ça !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
je ne suis pas étonnée du succès de ce polar venu du nord .
Une intrigue bien ficelée, des personnages sympathiques, une structure intéressante , tout ne nous est pas apporté sur un plateau mais il faut chercher un peu ...
pas de détails gore ou scabreux,
Je ne l'ai pas lâché et me suis vraiment fait plaisir .
J'ai hâte de découvrir un second opus .
j'aurais bien mis 4,5 ...mais ça ne se peut pas ...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2013
Ce roman mérite une appréciation excellente. Je me suis régalée même si j'avais compris les tenants et aboutissants bien vite. le style est haletant et très agréable. J'achète très vite les autres romans de cet auteur
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2012
Il n'y a rien de bien nouveau dans ce roman qui arrivait en France paré de l'auréole de "meilleur polar scandinave"...
Si Miséricorde n'est pas le polar de l'année, il s'avère néanmoins un très bon thriller.

La figure du flic désabusé n'a rien de nouveau tout comme la construction alternée de 2 narrations. Pourtant, l'auteur s'en sort avec brio et nous livre une enquête plutôt passionnante qui respecte les codes du genre.
Les personnages ne manquent pas d'humour et la figure d'Assad apporte un peu de piment dans ce duo d'enquêteurs.
J'ai aimé la description de l'enfermement, qui est terrifiante psychologiquement parlant.

Le gros point négatif à mon sens est de dévoiler bien trop tôt la raison du crime, même si on devine très vite qui est l'auteur de l'enlèvement.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2014
style,intrigue,ambiance ,tout est parfaitement mené!!impossible de lâcher ce livre,tant le suspense est intense!!on en oublie l'heure et tant qu'on n'est pas arrivé à la fin, c'est littéralement intenable!!!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2014
Hello !
Je n'avais jamais rien lu de J.Adler Olsen. Et pourtant cette fois, j'ai passé un bon moment sur le site à essayer de dénicher un bon bouquin avec intrigue. Figurez-vous que c'est la première fois que je commande un livre d'un auteur inconnu grâce à vos commentaires.
Alors merci mille fois les amazoniens et niennes ! ce livre est passionnant, bien écrit et captivant au-delà du possible. J'ai même fini le ménage: suante, en me jetant sur le bouquin, car cela ne pouvait pas attendre la douche. Je l'ai commencé hier soir et il est 18 heures, il est fini. Pourtant c'est un pavé. D'accord, hier soir, j'ai lu jusqu'à 3 heures du matin, c'est preuve qu'on n'arrive pas à le lâcher. Merci encore à vous tous et toutes !
Amicalement !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un moment qu'il me faisait de l'oeil ce polar ! Je ne suis pas déçue du tout.

L'intrigue est originale, et la montée en puissance est très maîtrisée. L'enquêteur, Carl Morck nous change un peu des inspecteurs habituels nordiques - j'entends: les déprimés, alcooliques, dont les grands enfants sont tombés dans la délinquance ou pire. Morck est un teigneux, un caractère de cochon non dénué de patience et d'une certaine bienveillance.
Et lui adjoindre le mystérieux Assad, l'homme de ménage sorti d'on se sait où, mais qui a toutes les qualités d'un fin limier, c'est vraiment bien vu et renouvelle le genre.

Je me précipite sur le deuxième tout de suite !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2012
C est du trés bon suspense, de la premiere page jusqu'à la derniere. L'écriture est claire et légère, sans fioritures inutiles. La construction du roman, avec le récit parallèle de deux histoires distinctes qui ont une conclusion commune, nous tiens scotché au livre.On se laisse même aller jusqu à soupçonner le frère, attardé suite à un accident, d'être le coupable.
Et puis il y a surtout la création de ce département V, qui nous laisse augurer un avenir prométeur aux deux enquéteurs, et nous en sommes heureux.
Vivement la suite ("Profanation") et la suite de la suite .....
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €
8,60 €
8,30 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici