undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Août 14, il y a presque 100 ans. A l'image de millions d'autres hommes, les auteurs (sauf J-J Tharaud) de ces romans « vrais » quittèrent leurs occupations, leurs proches et partirent au front qui s'étirait de la Lorraine aux Flandres. Ils avaient entre 18 et 40 ans.
Le Feu de H. Barbusse-Les Croix de bois de R Dorgeles- L'équipage de J.Kessel- Orages d'acier de E.Jungers- Education héroïque devant Verdun de A. Zweig et La randonnée de Samba Diouf de J-J. Tharaud , sont cinq romans incontournables et très réalistes pour découvrir la GG.
Le roman « vrai » est une façon plaisante de découvrir la GG et comme les auteurs sont d'anciens combattants, leurs textes sont d'un réalisme total. Il n'y a que « La randonnée de Samba Diouf », roman qui raconte la guerre d'un tirailleur sénégalais qui ne me satisfait pas. Certes, les frères Tharaud sont des spécialistes de l'Afrique qu'ils ont visitée en long et en large. Mais dans ce récit qui n'est plus qu'un simple roman, faire parler un soldat africain sur son trauma vécu lors de la GG était un challenge extrêmement difficile et je ne le trouve pas personnellement réussi.
Les oeuvres présentées ici sont des témoignages revisités, hyperréalistes et sublimés.
Conclusion : ce livre est un condensé de mémoire collective. Une idée cadeau - pour des passionnés d'Histoire »- géniale.
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
C'est un volume de 1200 pages réunissant 6 romans sur la Grande Guerre, tous d'auteurs, la plupart primés. Vu coté français et allemand, du récit des notes guerres cru et implacable de détails à la version plus romanesques.

Si on apprécie l'idée d'en faire un seul volume, il est imprimé sur un papier assez proche du papier à cigarette, donc fin et transparent... Le confort de lecture s'en ressent

Dommage il ne comprend pas à "L'ouest rien de nouveau", une référence en la matière
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)