undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'aime les biographies, la phylo et les anciens gauchistes ! Je ne pouvais donc pas passer à coté d'un tel livre ! Les rares interviews que j'ai vues de Glucksmann m'avaient aussi donné envie de le lire, pour mieux connaître ce personnage, ses idées, son parcours. Hélas, on reste un peu sur sa faim...

Glucksmann reprend effectivement certains passages de sa vie, notamment de son enfance, mais cela ne représente qu'un petit tiers du livre. Ces passages sont sans doute les plus réussis, lorsqu'il parle de sa mère, de son engagement en Résistance, de ses choix politiques. Les questions que je me posais étaient simples : comment devient-on un penseur, de quoi vit-on avant d'écrire son premier livre (assez tard en plus), que fait-on de ses journées, avec qui discute-on ? Ce genre de considération n'intéresse pas Glucksmann. A tel point qu'on se demande parfois : mais qu'a-t-il fait fait pendant 15 ans, cet homme, après la Libération ? Mai 68 est rapidement expédié, la génèse de son livre "La cuisinière et le mangeur d'hommes" à peine esquissée aussi...

Glucksmann est pertinent lorsqu'il parle du Nazisme et du Communisme, de l'aveuglement de certains à rester communiste malgré le Stalinisme, de ses voyages à l'Est, dans les Balkans, de la guerre au Kossovo, de l'Islamisme radical, du 11 septembre, de l'indifférence des démocraties face au Mal...

Mais il nous ennuie lorsqu'il évoque à longueur de pages Bonaparte, Mallarmé ou Baudelaire. En essayant de rapprocher Napoléon des politiques contemporains, je ne suis absolument pas rentré dans sa reflexion. Tout cela est très confus. Qu'est ce que Napoléon vient faire dans le CPE de Villepin ?!!! Qu'un homme de pouvoir aime à prendre seul des décisions, sans concertation ? Ca on le savait ! Pas la peine d'en noircir 20 pages... Il n'y a pas d'exemple concret, de fait d'actualité décortiqué. C'est même énervant de lire dix fois par page que Napoléon en France aujourd'hui est un modèle pour tous. Des noms ! Des exemples ! Des faits !

L'hommage aux poètes engagés, à ses idoles, prend une place considérable. Ou alors, si c'était le sujet central de ce livre, il fallait le dire ! ce n'est pas ce que je recherchais. Et au total, on se prend à sauter un paragraphe, une page, trois pages, pour finir plus vite...
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2008
Une rage d’enfant d’André Glucksmann donne une mesure de son parcours philosophique. Un livre intéressant à lire même si André continue de nous faire son Glucksmann avec des phrases absconses et une vision manichéenne de l’histoire – après tout, le voilà aujourd’hui néo-conservateur ! Il semble aussi prendre des libertés avec son parcours et j’ai l’impression qu’il a édulcoré son assujettissement au communisme.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)