undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:26,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L'auteur de ce volumineux pensum a parfaitement le droit de détester Edouard Drumont (1844-1917). Il a le droit de ne retenir de lui que l'auteur de la France juive, oubliant Mon vieux Paris, oubliant aussi que Drumont avait été célébré en son temps par la presse catholique, mais aussi par Alphonse Daudet ou les frères Goncourt.
L'inconvénient d'un procès instruit exclusivement à charge est d'annuler tout le travail de recherche qui le justifie, aussi important soit-il. Vouloir établir une filiation implicite entre la révolte libertaire et traditionaliste de Drumont contre les puissances de l'argent et la Shoah, est aussi stupide historiquement que de voir dans les socialistes français du XIXe siècle les responsables des génocides staliniens.

Pour comprendre un peu mieux Drumont et son époque on lira Bernanos, La grande peur des bien-pensants dans l'édition complétée du livre de poche-biblio en 1998.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2012
S'il est condamnable de réduire un juif à sa judéité, il est également stupide de réduire un antisémite à cet antisémitisme; écueil selon moi évité par l'auteur qui nous dresse le portrait d'un homme réellement obsédé par les juifs, tout en donnant une épaisseur au personnage. Un anar de droite, catholique tradidionaliste aux sympathies socialisantes sincères, dénonciateur brutal d'une IIIème République vermoulue, corrompue jusqu'à la moelle, soumise au grand capital et féroce aux ouvriers. Drumont, polémiste de talent, violent illuminé, rapace ambitieux et peu scrupuleux par ailleurs, ne peut pourtant pas décemment échapper au jugement de l'histoire: Coupable. Coupable d'avoir été le chantre d'un antisémitisme exalté, désordonné et aveugle.
A noter le tableau étonnant, méconnu, d'une Algérie farouchement et brutalement antisémite où Drumont parvint à se faire élire député dès le 1er tour en 1898.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2014
Un ouvrage sur un thème dont l'importance ne diminue pas. Et il est écrit par Grégoire Kauffman avec une passion égale a son érudition.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus