undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
6
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:8,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 juin 2013
Aussi bien que du phillip Kerr et sa magnifique trilogie berlinoise, même esprit mais en Russie communiste plutôt qu'en Allemagne nazie.
Entre l'inspecteur Gunther et Korolev beaucoup de points communs et les mêmes méfiances sur les changements radicaux qui interviennent dans leur pays respectif.
Bref, je conseille vivement.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2012
Un très bon roman policier sur l'urss de la fin des années 30, quand les yeux commencaient à s'ouvrir...et les goulags de la Zone à se remplir. Une atmosphère très bien rendue, un héros attachant, des Voleurs (futurs mafieux) décriptés, des cadres du Parti corrompus, tout pour plaire !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 11 août 2014
Moscou. 1936.
L'Union Soviétique est entre deux guerres, se remettant difficilement de l'une, préparant activement la suivante. Staline fait creuser le métro de Moscou, les hommes forts du régime se bousculent à la tête des polices politiques, l'ancienne Tchéka et le nouveau NKVD.
En ville, la dénonciation politique est encore le meilleur moyen de rendre vacant un appartement ou plus exactement une chambre dans un appartement communautaire.
C'est dans ce contexte social et politique que l'écrivain anglo-irlandais William Ryan a choisi de situer une série d'enquêtes policières menées par l'inspecteur Korolev du 38, rue Petrovka (qui est à Moscou ce que notre 36 quai des Orfèvres est à Paris).
Premier épisode : Le royaume des voleurs.
Quelques cadavres salement amochés qui semblent sortir inexplicablement des caves d'interrogatoires de la Loubianka, habituellement réputées pour leur discrétion. Un trafic d'icônes religieuses, trafic peu orthodoxe, encore moins socialiste mais assurément très lucratif.
Une intrigue un peu confuse qui s'appesantit un peu trop longuement sur la caste des 'voleurs' comme si William Ryan voulait absolument se raccrocher au thème à la mode ces dernières années de la mafia russe et de ses voleurs dans la loi (vori v zakone - Вор в законе).
Bien entendu, le parallèle avec la Trilogie berlinoise est tentant et d'ailleurs mis en avant par plusieurs critiques. Malheureusement, William Ryan n'est pas Philip Kerr et son livre souffre plutôt de la comparaison : le personnage principal manque un peu d'épaisseur, le souffle historique ne décoiffe pas vraiment autant, l'humour n'est pas au rendez-vous et l'intrigue est inutilement emberlificotée.
Il n'est donc pas certain que l'on reparte bientôt pour Moscou en 1936 aux côtés de Korolev.
Ce premier épisode nous aura seulement permis de (re)découvrir cette époque et ce pays si particuliers et si attachants, un peu en marge des clichés politico-historiques habituels.
Ainsi que la ferveur du peuple russe pour ses icônes et en particulier la Kazanskaya, celle de Notre-Dame de Kazan, réputée protéger le pays des invasions étrangères.
Plutôt qu'avec la Trilogie berlinoise, on fera le parallèle avec le 38 rue Petrovka des frères Vaïner qui décriront le même milieu socio-politique quelques années plus tard, après la terrible guerre.
Pour celles et ceux qui aiment Moscou.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2014
On suit les aventures de l'inspecteur Korolev avec intérêts dans cette Russie de 1936 ou il doit se méfier tout autant de ses supérieurs que des "voleurs".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2012
Un bon polar dans la Russie des années 30. On découvre beaucoup de détails sur l'URSS de Staline et l'atmosphère paranoïaque de cette époque. Quelques longueurs par moment mais le héros est attachant et l'enquête ne manque pas d'intérêt. Une écriture sobre et agréable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2012
Un policier russe qui croît en la propagande et à sa vérité devra revoir sa copie.Il y laissera des plumes.Le romantisme anglais adoucit bien des cauchemars.Un écrivain russe se taira.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,20 €
7,40 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)