undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles
9
3,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 août 2007
Parmi les autres titres sur les étagères de la librairie, celui m'a attiré. Je n'ai pas été décue, j'ai adoré ce livre.
Un livre qui n'est pas plein d'aventures ni de suspense, mais qu'on ne lache pourtant pas avant la fin. Le héros nommé Roman, un type mou et plutôt paumé, est attachant. Il nous parle de tous ces gens qui, naturellement, viennent lui raconter leurs soucis. Ironiquement, il fait de même avec son lecteur, lui racontant sa vie, ce qui se passe dans sa tête de branleur. Avec beaucoup d'humour.

Je pense que ce livre sans prétention peut plaire aux jeunes en particulier. Car il n'est pas rare de croiser des personnages comme Roman, simplement en marchant dans la rue.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2012
C'est par un après-midi d'été caniculaire faisant de moi la dernière des loques que j'ai entrepris la lecture de cet ouvrage, jusqu'en arriver à la dernière page le soir même.
Dans les départs rebutée par un style qui se veut très oral, j'ai vite été captivée par l'esprit du personnage. Un branleur, un vrai, au sens propre comme au figuré. Passive dans la vie, Roman Stern n'a pourtant pas son pareil quant à la vivacité de son esprit.
Ce branleur a cependant un don ou son contraire : les gens ont envie de se plaindre à lui, un inconnu dans un bar, dans les transports en commun. Ou qu'il soit, où qu'il aille, notre protagoniste se trouve pourchassé par les doléances de ses pairs c'est pourquoi il décide de monter la Société des plaintes. Ce n'est pourtant pas cet acte, bien que fil conducteur de l'intrigue, qui rend le roman si captivant, mais bien la fulgurance avec laquelle l'imagination du personnage se déploie.

Roman Stern ose, il n'hésite pas à aborder avec humour des thèmes pourtant banals voire triviaux.
"Chaque matin, après mon café et avant d'aller aux toilettes, j'exerçais le rite de la première cigarette. Celle-ci était ma préférée de toute la journée et curieusement, elle provoquait en moi une envie immanquable d'aller chier. Je n'ai jamais cherché à savoir si cette clope matinale était un déclencheur pathologique de défécation ou si ce n'était qu'une simple coïncidence ou même une question psychique. Je la trouvais magique, un point c'est tout. Et comme on m'avait déjà enlevé un paquet de contes de fée, de Pères Noel et de cloches qui volent, je comptais bien m'accrocher jusqu'au bout à ma clope qui fait chier."

Il se pose des questions, tire des théories de ces questionnements.
"Pourquoi les vieux aiment tant les objets qui s'accrochent au mur ? Je ne pouvais pas croire qu'il s'agissait du gout d'une certaine génération de suspendre des assiettes avec des paysages dessus ou des filets de pêche avec langoustes et autres fruits de mer. Non. Ce truc devait nous arriver à tous. Et même le type le plus raffiné de la planète, qui toute sa vie se serait défoncé pour trouve l'harmonie parfaite entre les peintures et les rideaux de sa salle à manger devait un jour craquer malgré lui et accrocher des castagnettes au dessus de son téléviseur..."

Enfin, il édicte de grandes vérités sur les hommes.
'Personne ne se projette alcoolique, dépressif ou gravement malade."

La fin n'est certes pas des plus originales ou des plus surprenantes, mais lorsque le récit nous emmène si loin, le lecteur se trouve très souvent déçu arrivé à la dernière page.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est mon premier Benchetrit, et ça risque fort d'être le dernier !

Le moins qu'on puisse dire c'est que l'auteur ne s'est pas foulé : pas vraiment d'histoire, un personnage central aussi creux qu'insignifiant.. on identifie tout juste le début et la fin du roman grâce aux numéros de pages.

Pour ne rien arranger, le tout est écrit dans un style 'écrit/parlé' d'une pauvreté extrême : n'est pas Audiard qui veut !.. ou sans aller jusqu'à cette référence, Benchetrit n'arrive pas à la cheville d'un mauvais Pennac.

La morale de l'histoire..? je pressens que l'auteur doit avoir un tonton dans l'édition, sinon, je ne vois pas quelle personne censée aurait financé l'éditon d'un aussi pathétique récit... à fuir !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2013
Ce n'est pas de la grande littérature, il y a beaucoup de vulgarité (en même temps, vu le titre, il faut s'en douter !) mais ce livre se lit très facilement et on s'attache à ce gars !!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2011
Encore un livre achetée dans une boutique avant un voyage, Bref ca part d'une idée et ca la travaille tout du long. Il part d'un constat peut-etre sociologique de notre environnement, il y a des gens qui parlent, qui parlent, qui racontent leur vie, d'autres écoutent. Ca présageait du succès de facebook en un sens. bref sympa, mais pas assez de rebondissements dans l'histoire. bref, ca a bien tenu les deux heures que je lui ai consacre durant ce voyage. voila, je ne suis pas condescendant sur les livres de gare, ils ont leur utilité. après y a toujours d'autres livres qui se vivent plus bien sur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2014
super livre de samuel benchetrit je le recommande vivement satisfaite de ma commande livraison rapide rien a redire parfait pour les fan de cet ecrivain
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2009
La quatrième de couverture présentait ce livre comme étant un véritable anti-dépresseur, je me dis donc que j'ai dû passer à côté. Certes, certains passages sont assez réjouissants, par leur humour noir ou leur cruauté. Mais le portrait du narrateur est plus désespéré que drôle, à mon sens. J'ai trouvé le démarrage un peu difficile, puis le livre trouve son rythme, et devient assez attachant. Cette chronique d'un garçon «détaché» se lit rapidement, sans difficulté majeure. Elle n'est cependant pas aussi forte que ce à quoi je m'attendais.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2008
Comme as dit la personne au dessus, ce livre est à conseiller. Moi qui est lu les tome 1 & 2 et récit d'un branleur de Samuel BENCHETRIT, je conseil les livre à tout le monde.

Ils sont écrit de tel manière, que j'ai eu l'impression qu'une personne de mon âge ou un peu plus jeune écrivait (j'ai 18 ans). Sans pour autant tombé dans la vulgarité. Il y a certe quelques passages où de temps en temps, j'ai remarqué des mots injurieux mais sans plus. Cela ne m'a pas du tout gêné pour le lire, bien au contraire, ça m'a fait rire.

Pour m'attarder sur "Récit d'un branleur", je l'ai un peu moins apprècier mais, je me suis aperçu de l'amélioration d'écriture entre celui là et les deux autres.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2013
Je lis plus de cent livres par an, de toutes les époques, de tous les genres, de tous les courants, de tous les formats. Chaque année, il y a un ou deux livres que je ne finis pas et, vous l'aurez compris, celui-ci fait partie de cette catégorie infâmante. Il ne m'aura fallu qu'une quarantaine de pages pour prendre cette décision, quarante pages d'une langue adolescente, ridicule, faible, insupportable. Le fond, les personnages, le sens ? Je ne développerai même pas tellement c'est bête, tellement c'est gentillet, tellement c'est prévisible, commun, creux, nul comme ça ne devrait pas être permis, ni publié.

Lecteurs frénétiques, lecteurs occasionnels, lecteurs d'un livre, n'ouvrez pas ce livre mal écrit qui ne dit rien.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici