undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
38
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une indicible mélancolie se dégage de ce roman, parabole de l''existence humaine, passée vainement à attendre sa justification, la même mélancolie qui se dégage de ses poèmes-bulles.
Le lieutenant Drogo, affecté dans une garnison à la frontière de la civilisation, espère bien vite la quitter. Cependant le destin le rattrape et il va y passer toute sa vie à attendre. Attendre quoi ? Pour un militaire de carrière, l''arrivée des Tartares devrait donner un sens à toute une vie d'abnégation et de renoncement. Car on entre dans cette forteresse comme on entre en religion. Le temps qui s'y écoule n'est pas le temps fluide de la vie mondaine, mais le temps immuable de l'éternité. Finalement le jour de gloire tant attendu est arrivé. Les Tartares apparaissent à l'horizon. Cependant, ironie du sort, la gloire ne sera pas pour lui. Vieux, malade, il devra céder la place à d'autres moins méritants, pour attendre la mort. Il ne sera pas amer. Il a compris le message et s'en va serein. Peu importe si les promesses de l'aube ne sont jamais tenues.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un belle allégorie du temps qui passe et de la vacuité de l'existence. J'avais vu il y a très longtemps le film (à sa sortie au cinéma, 1976, c'est dire...). J'avais été assez déçu, j'étais peut-être trop jeune. Le roman de Dino Buzzati passant pour un chef d'oeuvre de la littérature italienne du XXe siècle, j'ai eu très envie de le découvrir. Je ne suis pas déçu, même si il ne se passe que peu d'action en trente ans de vie au fort, l'histoire étant basé sur le lent mouvement du temps qui passe, on ne s'ennuie pas un instant. Le style de l'auteur (et/ou du traducteur) permet une lecture très fluide. Un classique à connaitre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2013
un livre à suspense.. mais un autre suspense que les livres policiers ou autres livres fantastiques. Le Héros se trouve dans un fort et il souhaite que les ennemis traversent le désert des tartares pour faire la guerre et donc qu'il vive une aventure passionnante. Je ne vous en dirai pas plus sur le déroulé de l'histoire. L'histoire se focalise fortement sur l'Humain et sur la psychologie du héros et de ses compagnons d'arme

A l'arrivée un livre sympathique, suffisamment passionnant. A mon goût, j'ai lu de nombreux livres que j'ai préférés, d'où ma note

bonne lecture
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2013
Ce livre où il ne se passe quasi rien est une méditation formidable sur la vie, le destin, le temps qui fuit, le choix. Au-delà d'une histoire de soldat qui attend dans une forteresse isolée un improbable ennemi, il y a différents niveaux de lecture. Qu'est-ce au juste que cette forteresse? Quelle est notre propre forteresse? Quelle vie choisissons-nous? Si bien qu'on se replonge avec plaisir et même reconnaissance dans ces pages au style élégant et que ce livre devient un compagnon de route, un livre pour la vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2015
Le Désert des Tartares reste l'un de mes plus grands émois littéraires.
Cette quête éperdue de l'inconnu, ce défi face à la solitude et aux hypothétiques ennemis qui guetteraient loin de ces murailles maudites est fascinante. On se sent tous un peu Giovanni Drogo un jour, à enchainer les jours les uns après les autres sans savoir pourquoi.
L'écriture de Buzzati est fine, et ce livre définitivement un grand un monument de la littérature du XXe siècle
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2002
J'ai découvert Dino Buzzati, il y a plus de 15 ans avec un recueil de nouvelles "Le K". le K est un squale monstrueux et légendaire apparaissant dans certaines légendes qu'aiment à raconter les marins, une très belle histoire offrant une vraie leçon pour l'homme. Une cinquantaine de nouvelles suivent cette dernière : "La création " une fable humoristique sur le création de l'homme par le tout-puissant, "Pauvre petit Garçon ", une nouvelle émouvante dont la chute laisse à réfléchir et bien d'autres comme : "L'œuf ", "Le secret de l'écrivain ", etc. Je vous conseille ce merveilleux recueil autant que le roman "Le désert des Tartares", un vrai bijou écrit de mains de maître. Mais voyons cela de plus près.
Dino Buzzati est né à belluno en 1906. Après des études de droit faites à Milan (où son père était professeur de droit international), le jeune Buzzati se tourne vite vers la littérature. Très jeune, il écrit déjà des poèmes. A vingt-deux ans, il est correspondant du Corriere della Sera en Ethiopie, puis correspondant de guerre dans la Marine. A Milan, où il a vécu, il a consacré son temps à écrire et à peindre. Il y mourra en 1972. Cet auteur de talent s'est fait connaître en France dès 1949 avec son roman "Le Désert des Tartares ", son troisième roman, qui lui apporta d'un seul coup une renommée internationale.
Ce roman est l'histoire d'une forteresse (le fort Bastiani) dominant le désert; des hommes y guettent en vain l'invasion des Tartares qui ne viennent jamais.
C'est l'histoire d'un jeune lieutenant du nom de Drogo, qui se retrouve être affecté à cette même forteresse isolée où le temps paraît interminable.
Notre jeune lieutenant est très heureux d'être en première ligne, il attendait cet instant depuis fort longtemps. Mais rien ne semble se passer, rien ne semble bouger dans ce désert chaque jour identique, aucun signe d'une guerre. Sa joie devient vite ennuie. Lui et ses compagnons sont seuls dans le désert à mille lieux de toute vie humaine. Seul le vent balayant les dunes de sable donne un semblant de vie à ce lieu qui semble avoir été oublié de tous.
Cette attente interminable de l'ennemi nous fait découvrir les rêves et la vie de notre lieutenant, ses ambitions et ses craintes.
Un style d'écriture entre Kafka et Becket, nous plonge dans une certaine angoisse, mais à quoi donc sert ce fort ? Mais ce roman nous interroge aussi sur la fatalité et la raison de vivre. Le dénouement de cette histoire est une pure merveille et laisse vraiment à réfléchir. Mais je ne puis vous en dire plus sans vous en révéler l'essence. je vous laisse donc découvrir ou redécouvrir ce livre, qui, pour moi, devrait être dans toute bonne bibliothèque qui se respecte.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2014
Un bon roman qui nous met dans la peau d'un brave soldat italien charger de surveiller un désert d'une invasion plausible des tartares. Une mélancolie douce s'empare de nous quand nous suivons les péripéties de ce soldat que nous suivons dans sa routine quotidienne et dans son ennui perpétuel. Un très bon livre que l'on dévore jusqu' à plus soif. Je recommande vivement
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2003
Dans un style d'une grande pureté, Buzzati nous conte l'histoire d'une vaine attente.
Celle d'un homme qui, peu à peu, ne voyant pas les années passer, s'enlise dans un quotidien immuable guettant l'évènement qui fera de lui le héros qu'il rêve d'être. Refusant une remise en question qui lui permettrait un retour à la réalité avec les risques, les joies et les peines que cela comporte, il se réfugie dans le fantasme confortable qu'il s'est forgé.
Un modèle de vie à ne surtout pas suivre.
Ouvrage d'une grande force, il est, toutefois, me semble-t-il à déconseiller aux dépressifs.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2002
Ce livre n'est pas mon livre préféré, mais c'est sans conteste le mieux écrit que j'ai lu. C'est un livre sur l'attente d'une vie. Tout l'art de l'auteur est de nous faire vivre les mêmes émotions que son personnage. On en ressort perturbé.
Faire passer des émotions à travers l'écrit, c'est le propre de la littérature. De ce point de vue là, on a affaire à un chef d'oeuvre!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2010
Le Lieutenant Drogo est affecté sur la frontière Nord, au vieux Fort Bastiani, sentinelle avancée à la lisière du « Désert des Tartares », là d'où doit arriver l'Ennemi.
Commence un voyage étrange, dans une atmosphère irréelle, une situation étouffante. Drogo est jeune. Il a ce rêve de gloire : celui de mourir dans un combat héroïque, les armes à la main. Les jours, les années, passent, à scruter l'horizon, aux limites du Désert. La vie quotidienne est figée dans un rituel rigoureux et routinier. On attend l'heure de chance inéluctable due à chacun : celle de l'affrontement. Drogo est sous l'effet d'un enchantement. Il se coupe peu à peu du monde extérieur. Le fort est, à la longue, presque désaffecté. Drogo reste parmi les derniers ; il est trop vieux et trop malade pour combattre. Il est envoyé en ville. Il doit renoncer à « l'Heure Unique ».

Une histoire intemporelle, une vie qui passe comme sable en sablier, une angoisse prégnante jusqu'à la délivrance. Car « Elle » est là enfin ! « Peut-être est-ce un courant d'air, un simple coup de vent ?' »
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,30 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici