Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
264
4,6 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juin 2013
Dans ce second opus, Katniss va devoir faire face à ses actes qui, pour beaucoup ont été vu comme un objet de rébellion face au Capitole. Ce sera aussi l’occasion de découvrir ce qu’il se passe dans les différents districts avec notamment la visite du district 11 qui est un moment fort du livre.

Pour les personnages, pas de grand changement et on retrouve une Katniss qui semble immuable à première vu mais qui renferme pourtant de profondes blessures dues aux premiers jeux dont elle n’est pas sortie indemne. Le côté romance n’a pas été mis de côté, Katniss hésite toujours entre les 2 garçons de sa vie, Peeta et Gale. C’est d’ailleurs là un autre des nombreux points forts de Suzanne Collins. Car rien n’est laissé au hasard, tout a été étudié pour former un équilibre parfait. Entre Gale son ami depuis toujours et Peeta, qui va-t-elle choisir ? On sent bien que Katniss les aime tous les deux mais nous ne ressentons jamais un amour débordant comme dans beaucoup de livre (des fois j’aurais aimé qu’il y en ait un peu plus…) Malgré tout un véritable triangle amoureux est né…

Ce sera aussi l’occasion de découvrir quelques personnages dont la petite sœur de Katniss, Prim ou au contraire, approfondir certains personnages complexe qui le méritent amplement tel Haymitch que l’on découvre un peu mieux.

Niveau action, il faudra prendre son mal en patience puisque celui-ci se situe encore plus loin que précédemment. Cette partie nous réserve malgré tout quelques surprises dont un final assez déroutant qui nous donne très envie de vite passer au 3éme et ultime tome. On sait pertinemment que des moments atroces et insoutenables nous attendent, mais on fonce tout de même, tête baissée. Suzanne Collins sait comment nous prendre aux tripes et nous faire trembler, aussi bien de joie que d’effroi.

En bref : Un second opus tout aussi excellent que son prédécesseur de par l’approfondissement de son univers même si l’action reste un peu en retrait. Il est porteur d’un réel message d’espoir, si le premier tome était l’étincelle de la rébellion, dans celui-ci, la rébellion gronde et je ne doute plus qu’elle éclatera dans le tome suivant. A suivre donc et je dois dire, avec une certaine impatience.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2017
c'était un cadeau, cela a fait très plaisir à la personne à qui j'ai offert ce livre, elle est fan d'Hunger Games !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2017
Ce livre est génial et je l'ai lu encore plus vite que le tome I. Ceux sont les films qui m'ont fait découvrir Hunger Games et les livres sont encore plus détaillés. Je relirai cette trilogie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2017
J'ai adore le deux (l'embrasement) mais le trois (la révolte) est très décevants par rapport à la totalité de la série.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2012
Bien écrit. Commentaire comme pour le 3 d'une fille de 14 ans. Donne envie de lire la conclusion du 3.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On voudrait que ça n'en finisse pas et en même temps, on veut savoir la fin. Je me suis contrainte à ne pas tricher... Mais c'était difficile. Je l'ai lu en continuité si bien que j'ai laissé beaucoup de choses de la vie réelle en chantier. Mais je ne pouvais pas m'arrêter de lire. En plus, j'ai eu la chance de le lire quasiment à la suite de l'autre. Et là, je prends conscience qu'il me faut patienter une année !
L'histoire, mieux vaut ne pas trop en dire, sinon que l'organisation spectaculaire de jeu est utilisée par un gouvernement pour entretenir le souvenir d'une révolte avortée.
L'histoire est prenante. Les personnages attachants sans sombrer dans la mièvrerie qu'on pourrait craindre d'un livre jeunesse.
Mais bien plus que cela, elle nous offre plusieurs niveaux de lectures. Comment regarder une émission de téléréalité sans se poser des questions ? Comment sommes nous informés ? La manipulation des médias avec l'envahissement de la rubrique "people" dans toutes les autres.
L'organisation d'une société du spectacle pour maintenir ou mettre en place une dictature. J'apprécie d'autant plus cette lecture que je vais pouvoir en discuter avec de plus jeunes que moi, bien plus jeunes. Avec les adolescents de mon atelier d'arts plastiques. Ce n'est pas si souvent si on trouve des livres en commun pour discuter. C'est un vrai livre de politique-fiction, lisible par tous à partir de 12/14 ans. Un vrai bon roman.
11 commentaire| 43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2014
Gros coup de cœur pour ce tome, que j’ai dévoré en à peine trois jours.

L’histoire passe à un niveau supérieur, Katniss réalise la portée de son geste dans l’Arène. Elle se rend compte que la révolte gronde, et qu’elle pourrait bien être l’étincelle qui déclenche le feu.
Son dilemme est assez simple, mais pourtant complexe : tenter de sauver sa peau et celle de sa famille, ou accepter que le problème dépasse sa simple personne, et qu’elle a désormais un rôle plus important à jouer.

J’ai eu peur que le retour dans l’Arène fasse redite avec le tome 1, mais au final, les enjeux et le traitement sont différents. Cette fois, Katniss se retrouve avec une équipe d’alliés, dont on comprend les motivations à la fin du livre.
J’ai apprécié de retrouver des personnages comme Cinna (dont le rôle est crucial, sans qu’on s’en rende compte tout de suite), Effie, ou l’équipe de préparation. Ce tome approfondit beaucoup le personnage d’Haymitch, dont on comprend pourquoi il est aussi aigri et se noie dans l’alcool. Je trouve que c’est un des personnages les plus nuancés (et donc les plus réussis).

La violence est toujours présente, dans l’Arène, mais aussi dans les districts. La vie au sein du douze et des autres districts ne semblait pas facile, mais là, on passe à un niveau supérieur. Répression, exécutions sommaires, arrestations, passage à tabac. Panem est une dictature, ne l’oublions pas.

Le rythme de l’histoire est assez haletant, d’autant plus qu’on ne sait pas ce qui va arriver à Katniss ou à sa famille. Le tome se finit sur un énorme cliffhanger, qui fait l’effet d’une bonne douche froide. Du coup, heureusement que le 3e tome est disponible, ça me permet de le commencer tout de suite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un peu déçue du tome deux, car même si j'ai encore une fois trouvé les moments dans l'arène assez exceptionnels, j'ai été assez déçue de l'à-coté. La préparation m'a ici semblé superflue, on aurait dit une excuse pour introduire les autres personnages, tels que Finnick et Johanna, alors que j'avais été très intéressée lors de ma lecture du premier tome.

J'ai, en revanche, été assez contente de pouvoir en découvrir plus sur les précédentes arènes, sur les précédents vainqueurs, dont Haymitch, toujours difficile à cerner. On voit qu'aucun d'entre eux, malgré la victoire, n'a pu se remettre de l'arène, et surtout que le Capitole a toujours la main mise sur leur personne.

Katniss est toujours fidèle à elle même mais cette fois elle fait preuve de plus d'humanité. Elle sait que c'est à elle qu'on en veut et à elle qu'on veut faire payer son coup de poker du premier tome. Elle va donc tout mettre en œuvre pour sauver Peeta. /!\ spoiler alert : C'est d'ailleurs bien ironique, car dans ce tome ci, elle n'y parvient pas en essayant, alors qu'elle y est arrivée sans le prévoir dans le premier /!\

J'ai apprécié l'intrigue du second roman, mais je pense que j'en attendais trop de cette édition des Expiations. J'ai en revanche beaucoup aimé l'arène en elle même /!\ spoiler alert : L'horloge, les différents pièges aux différentes heures, c'était assez stressant, et ça m'a un peu fait penser au film Cube (peut être que je suis bien la seule, ce film m'a traumatisé quand j'étais bien plus jeune) /!\
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2013
OKAY. Ça va. J'ai compris. J'admets. Team Peeta. Voilà, vous avez gagné. Et je sais quel effet ça vous fait...

--
ATTENTION: Cette chronique contient des traces de spoilers concernant le premier tome de la trilogie Hunger Games. En cas d'allergie connue à ces substances, merci de ne pas consommer. Toute responsabilité est déclinée.
--

Faisons un tour d'horizon des personnages

・Katniss. Pour le premier tome je disais qu'elle était une fille "froide, lunatique, et parfois même plutôt garce". Et j'avais raison, hein. Et DIEU A ENTENDU MES PRIÈRES \o/ Thanks Dieu. Katniss a changé. Sisi. Moins insupportable, j'ai su comprendre à peu près... hum disons... 60% de ses décisions. Toujours un poil lunatique et impulsive, Katniss devient quand même plus humaine, plus aimante. Moins fermée aussi. Et parfois même - et là, ça va vous étonner - parfois même, elle est CONTENTE!!! J'vous jure! En gros, j'ai bien aimé l'héroïne :)

・Gale. Je commence par lui, parce que je vais mettre Peeta après. Gale est beaucoup plus présent dans ce tome que dans le précédent. Par contre, j'ai pas grand chose à dire sur lui, hormis le fait qu'il fou un peu le dawa dans ce que j'ai prévu pour Katniss, donc s'il pouvait débarrasser le plancher, je dis pas non. Je sais, j'ai retourné ma veste, MAIS VOUS L'AVEZ TOUS FAIT! Ou presque. En plus, je trouve qu'il aime Katniss un peu trop à sa façon ici, et qu'il n'hésite pas à lui faire la gueule pour rien, et ça m'énerve.

・Peeta. VOILÀ! JE SUIS TEAM PEETA. HAPPY LES GARS? Peeta se dé-mou-tise. Peeta s'énerve parfois. Peeta tente de prendre le dessus. De se faire respecter. Et Peeta est trop chou. PEETA FOR THE WIN!

Katniss et Peeta changent donc ce petit morceau de personnalité que je leur reprochais dans ma chronique du premier tome. Ils ont dû m'entendre je pense.

・Haymitch. J'ai enfin réussi à comprendre ce type là, et mon estime pour lui a considérablement augmenté. L'alcoolisme n'est qu'une carapace à mon avis, et finalement, il est l'un des personnages forts de ce tome à mes yeux.

・Effie. Elle apporte une touche de couleur, de fraîcheur et de joie de vivre à la vie du District 12, et la retrouver renverse un peu la donne, et change l'atmosphère qui règne. Son innocence, parfois un peu relou, est adorable, et elle fait aussi partie des personnages forts pour moi.

・J'ai été contente que Rue reste un peu dans l'esprit de Katniss - ce qui se comprends étant donné ce qu'elle a vécu avec elle - mais les auteurs ont toujours tendance à oublier les morts, alors qu'il en est autrement en vrai.

・Cinna. Il est le troisième personnage fort. La pointe de normalité au sein de Panem, sa présence est apaisante. Même en tant que lectrice, j'ai l'impression que quand il est là, tout ne peut que se passer pour le mieux. Mais ça c'était avant que . Enfin voilà.

・Finnick - Ouais, fallait bien que je parle de lui à un moment. Bon alors, déjà, je suis septique. Oui Finnick est un personnage qui vous fait fangirler. Oui, il est plus ou moins sympa. Mais à chaque fois - À CHAQUE FOIS! - je revois la tête de l'acteur, et ça passe pas du tout. Pardon. Mais merci de ne pas m'achever, parce que sinon, je pourrais pas finir la trilogie, et ce serait con, pas vrai?

Team Peeta je disais.

Donc oui. J'y reviens souvent parce que j'ai changé d'avis à la vitesse de la lumière et ça m'a choqué. Ça a donné un truc du genre:

OMG Gale se fait fouetter!
OMG Peeta le défend! *aww*
OMG je suis Team Peeta
OMG Je sais plus pourquoi j'étais Team Gale

Cette séquence dure 3.45 secondes.
Au risque de me répéter, Gale et Peeta sont plus actifs dans ce second tome, et entourent la narratrice. J'ai rapidement pu les cerner, capter leurs intentions, leur façon de l'aimer. Et celle de Peeta est plus convaincante. Ça crève les yeux. Ça me crève les yeux. Ça vous crève les yeux. Ça crève les yeux du Capitole. Ça crève les yeux de la population. On se balade tous avec des yeux crevés. Mais ça crève pas les yeux de Katniss. Non.

La Société

Dans ma chronique du tome 1 - oui, je fais des comparaisons. Si Katniss évolue, mes chroniques aussi - j'étais déçue du peu d'informations sur le fonctionnement de la société, et du gouvernement de Panem. Une fois les jeux terminés, Katniss retourne dans son district, et la vie suit son cours. La nation commence à faire sa place dans l'intrigue, comme on aurait pu s'en douter à la fin du premier tome. Le fonctionnement des gouvernements dans les dystopies est forcément un élément essentiel - puisqu'il s'agit d'une dystopie, essayez de suivre. Au delà de l'aspect romance, qui rythme mes lectures, c'est un élément qui me pousse énormément à réfléchir. J'ai toujours tendance à remettre en question la société dans laquelle on vit en vrai, pas de façon positive ou négative, mais je me dis "Et si c'était pas comme ça?". Mais si je n'ai jamais pu trouver un autre système qui fonctionne, les dystopies me prouvent le contraire. Pas sans révolte, mais pendant un moment elle fonctionne. Et les gens sont déchirés entre faire le bien pour leur proche, et respect les règles de leur société. Je sais que ce n'est qu'un livre, mais quand même.
Je passe peut-être pour une folle, mais je trouve que ça permet de changer d'air, et de comprendre un peu les systèmes de société. Dans quelques cas, on apprécie même notre propre société, qu'on critique énormément.

Parce que si les Potterheads veulent aller à Poudlard ; les Initiates veulent aller chez les Audacieux, à Chicago ; les Tributs ne veulent pas réellement être des tributs. Si? Pas moi :D

L'aspect révolte est tout aussi important à mes yeux. Même si le sujet est omniprésent, on n'est pas encore totalement dedans pour que je puisse avoir quelque chose à dire dessus. Mais je sais qu'on va y arriver, puisque le titre VF du tome 3 est UN GROS SPOILER.

Le roman

L'Embrasement est, selon moi, un meilleur roman qu'Hunger Games. L'ambiance est hétérogène: il ne s'agit pas seulement des jeux, mais aussi de la société autour des jeux, comme dit au dessus. Suzanne Collins a su créer de gros contraste: les couleurs du Capitole versus la grisaille des District. La richesse et la pauvreté. La vieillesse et la jeunesse. L'insouciance et la révolte. L'abondance et la pénurie.
Chaque personnage est aussi unique: chacun possède ses propres qualités et ses propres défauts. Mais ils ne sont pas pour autant opposés, il sont plutôt complémentaires. Que ce soit au sein de la société, au sein des districts, ou au sein de l'Arène.

Avec l'évolution de Katniss, les sentiments qu'on abordent sont plus normaux. Famille, amitié, protection, amour. Et malgré le sérieux de l'intrigue, il y a quelques moments qui m'ont fait sourire, ou rire. Et mon coeur a fait les montagnes russes. Je suis passé des larmes au rire, en passant par des "aww" et par des "eww". Ça devait être fun à voir.

Pour finir

Ce second tome est à mes yeux meilleur que le premier. L'intrigue est forcément plus approfondie. Elle évolue, comme chaque élément de la trilogie. Il est aussi surprenant - si on ne s'est pas trop fait spoiler par un trailer juste avant : il est difficile de prévoir ou d'imaginer comment ça va continuer, et comment ça va se terminer. Hunger Games ne faisait pas partie de mes romans favoris, mais celui là si. Et si vous avez tous l'air bizarre à propos du 3ème tome, j'espère quand même qu'il me convaincra comme celui là.

PS: Pardon pour la chronique un peu bordélique mais j'ai un peu de mal à m'exprimer sur les suites. Et remarquez que les indices que je donne sont énormes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si vous n'avez pas aimé le premier tome (ce qui n'est pas mon cas), passez votre chemin, inutile d'attaquer le second, c'est de la même veine... On prend les mêmes et on recommence.

Depuis la fin du premier récit, Katniss a une relation apaisée avec sa mère (suite logique de sa crise d'ado). Gale, trop gênant comme proche est devenu un "cousin". Peeta et elle ne sont pas amants et elle doit rejouer la "comédie" de l'amour pour prouver qu'elle n'a pas voulu défier le Capitole et alimenter ainsi les risques de révolte dans les districts.

Au début, on se dit : "chouette", on va se concentrer sur le background, la mise en place de la révolte et pour alléger le récit, développer le triangle amoureux et l'ambiguïté de Katniss. Puis finalement, on se rend rapidement compte que la révolte n'est pas mûre. Ce n'est que le deuxième tome d'une trilogie et on va avoir le droit à un second épisode de jeu dans l'arène, avec une grosse surprise (vraiment ?). Le jeu, par ailleurs, est suffisamment différent du premier pour rester intéressant.

Même style fluide, très accessible, des morts bien propres, actions et sentiments et une évolution de la situation générale vers la révolte totale, qui donne envie de lire le dernier tome : Hunger Games, Tome 3 : La révolte

Pour le bémol, le livre, pour moi, manque un peu de sadisme et de noirceur (vu le background), mais après tout, il ne faut pas oublier qu'on est dans un cadre jeunesse.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,99 €
8,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici