undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
13
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 décembre 2012
Même si les faits sont connus, je ne me lasse pas du récit de ces moments aussi critiques de notre histoire de France. J'ai parfois l'impression que le Général de Gaulle est bien encombrant à une époque où nous n'aimons pas les personnages exceptionnels. L'auteur ne parle d'ailleurs pas que de lui, mais également de tant d'autres personnages illustres ou moins connus. La première phrase de ses mémoires me reste à jamais gravée : " Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France". Alors oui, je pense que le 1er tome : L'appel, mérite bien d'être référencé au programme scolaire.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mon commentaire porte sur les Mémoires de guerre en trois volumes aux éditions Pocket (puisque "Poche" ferait trop français sans doute...)

Que dire ? Le général raconte son parcours entre 1940 et 1946, date à laquelle il a été viré comme un malpropre par les politicards de la merveilleuse IVe république (avant de se refaire virer comme un malpropre en 1969).
En lisant ces Mémoires, on ne peut que s'incliner devant la hauteur de ses vues, la justesse de ses jugements, la droiture de l'homme, qui jamais ne se démarqua de ses objectifs, à savoir : la grandeur de la France !

On suit donc pas à pas la campagne de France, où de Gaulle remporte quelques succès locaux, l'exil en Angleterre et sa lutte acharnée pour préserver l'indépendance de la France contre nos chers amis anglo-saxons qui étaient prêts à se partager notre empire colonial, alors que notre cadavre était encore tout chaud ! Lutte politique contre les Anglo-Saxons, mais aussi contre des Français comme le général Giraud, que les "Alliés" voulaient comme interlocuteur car malléable et franchement pas très finaud ! La guerre une fois gagnée, de Gaulle nous livre ses opinions sur ce que doit être la société (l'économie au service d'une politique de grandeur, l'Homme au coeur de la société, pas l'argent, l'esprit d'indépendance). On sort de ces Mémoires avec une double question : comment a-t-il fait tout ça tout seul ? Pourquoi a-t-il été tant haï ? Il n'est hélas que trop facile de comprendre qu'il gênait tous nos amoureux de la Liberté (leur Liberté), et que ses grands principes humanistes étaient un frein à la société de consommation hystérique.

Pour moi qui n'ai que vingt-cinq ans, le général de Gaulle est surtout celui qui a dit "non" : non à la défaite, non à la soumission à qui que ce soit, non à la politique politicienne, non à la médiocrité ! Un vrai Français comme on n'en fait plus hélas ! Merci général d'avoir existé ! Il y a un peu de Vous en chaque Français, j'en suis sûr, et il suffirait de peu pour qu'on se réveille !
11 commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2013
à lire en urgence, très bien écris, par un homme qui possède la langue française, et ses classiques,
un sur homme à mon avis, qui a eu , de part sa personnalité, et sa ténacité, le courage de s'opposer à un gouvernement fantoche, et le courage de s'opposer aux prétentions de Roosevelt, Churchill et Staline.
je ne connaissais pas, j'ai également lu le dictionnaire amoureux de De Gaulle.... une autre dimension..... une envergure, un grand homme, un grand homme, un vrai !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà un cadeau de Noël qui a atteint son but

La forme: je ne recommande pas trop cette édition et c'est pourquoi je n'ai mis que 4 étoiles pour ce livre que je recommande par ailleurs. En effet, le caractère est assez petit mais surtout la lecture est rendue mal commode par une mauvaise impression qui écrase les caractères de certaines lignes. Choisissez ce texte mais pas cet éditeur gribouille !

Le contenu de ce tome: il s'agit des mémoires au jour le jour du Général de Gaulle qui commencent juste avant la Bataille de France et qui expose donc les idées du militaire sur l'organisation de l'armée reprenant des écrits antérieurs et aussi les tentative du politique en devenir qui tente de convertir l'Etat Major et le Gouvernement de faire les réformes nécessaires pour préparer la guerre. De Gaulle nous convainc qu'en suivant ses idées, la France aurait pu gagner cette bataille ou au moins se maintenir dans son Empire et peser de tout son poids dans la suite de la guerre auprès des Alliés bien plus qu'elle ne l'a fait. Ensuite, viennent les années "Free French" à Londres et dans les premières colonies libérées.

Le fond de la série: il s'agit d'une œuvre magistrale . Ecrit avec force expressions anciennes et avec l'imparfait du subjonctif ce texte apporte sans détour mais non sans calcul un éclairage historique essentiel sur la place de la France et ses ressorts profonds. Je trouve que sans la lecture de ces livres, l'héritage Gaullien nous est parvenu amoindri et gauchi et c'est dommage. Une lecture indispensable à tout dirigeant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pourquoi m'a-t-il fallu une trentaine d'années pour lire les "Mémoires de guerre" de Charles de Gaulle ?
Tant d'ouvrages sur la seconde guerre mondiale lus (et pour nombre d'entre eux, près de 400 commentés sur ce site) m'auront été nécessaire pour appréhender la vérité du langage historique de De Gaulle, la qualité de son combat politique, le sacrifice total de sa personne à l'Idée d'une France souveraine, libre, rayonnante dans le concert des Nations. Il ne fallait pas moins d'un grand homme pour incarner la grande puissance à rebâtir de la France. Le décalage est flagrant avec les médiocres politiques qui nous gouvernent depuis des années, entre l'Espérance de la France qui mérite les derniers hommages de ses enfants morts fusillés par la Gestapo aux cris de "Vive la France !" (comme Marc Bloch L'Etrange Défaite) et tous ces résistants qui préfèrent le suicide à la crainte de donner des secrets (Pierre Brossolette par exemple) et ceux qui moururent sous la torture (Jean Moulin) et tant de milliers d'autres.

Car enfin en juin 1940, un seul homme politique a pris le risque de la condamnation à mort par contumace, la confiscation de ses biens, la solitude extrême en terre étrangère, même si alliée : De Gaulle s'opposa à Pétain, son Appel du 18 juin condamna sans réserve, avec résolution, et espoir, celui de l'appel à baisser les armes de Pétain, la veille.

L'Angleterre se retrouve seule, ayant, comme pour le précédent conflit, mis le temps pour mobiliser et armer ses troupes, comptant sur la France afin de se préparer. La Bataille de France (mai-juin 1940) fulgurante malgré les combats héroïques de nos soldats (Comme des lions : Mai-juin 1940 : le sacrifice héroïque de l'armée française) hélas mal dirigés par des généraux ayant dû leurs promotions grâce à leurs accointances politiques et au jeu de la routine - refusant les théories avancées de l'engagement blindé avec appui aérien pourtant défendu par De Gaulle et d'autres Français dans les années 1930. L'occupation d'une partie de la France laisse le champ libre à l'Armée allemande pour attaquer l'Angleterre en vue de l'envahir. En août 1940 commencera la bataille d'Angleterre qui sera gagnées dans les airs.

L'Angleterre a besoin d'alliés. Churchill reconnaît la légitimité de la France Libre incarnée par son Chef. Mais le concert idyllique télévisuel qui nous est servi à chaque commémoration du 6 juin est bien éloigné de la réalité historique. Les prétentions territoriales de l'Angleterre sur les territoires du Levant s'opposent catégoriquement au mandat de protection confié à la France. La faiblesse des troupes engagées aux couleurs de la France Libre puis France Combattante, ainsi que de l'assise politique réduite - malgré la qualité des hommes - ne donnent pas de socle "naturel" de légitimité à la prétention de De Gaulle à vouloir représenter la France. Les diatribes (venant parfois de Français, mais souvent d'Américains et Anglais) mesurant son combat à celui d'un dictateur par exemple illustrent tout au long de ces deux années (et des deux suivantes) l'enjeu politique national d'indépendance vis-à-vis de nos alliés quitte à s'en séparer.

Il fallait un homme de cette trempe pour rappeler les devoirs et les droits de la France. Il fallait un homme passionné de la France pour la défendre à ce point de perfection, seul et contre tous souvent, avec des moyens dérisoires.

Rappelons que les Etats-Unis entrent en guerre plus de deux ans après le commencement de la seconde guerre mondiale, en fin 1941. Rappelons qu'à Alger fin 1942, Roosevelt (qui n'eut pas que des défauts envers la France) reconnut le second personnage le plus élevé dans la collaboration, en la personne de l'Amiral Darlan ... en tenant d'autre part un discours de légitimité politique fondé sur l'esprit de la démocratie ! Rappelons que les Etats-Unis tinrent ambassade à Vichy jusqu'à la déclaration de la guerre par l'Allemagne en décembre 1941 ! Défendre notre souveraineté à l'extérieur, promouvoir la Résistance en l'organisant, grâce au remarquable et émouvant travail de Jean Moulin, délégué de De Gaulle en France occupée pour cela, réussir les exploits militaires (la geste de Leclerc -le serment de Koufra, Bir Hakeim, ...) : sans cesse affirmer la France contre celle vendue aux Allemands, contre celle voulue faible par les Alliés, sous mandat allié.

Création des organes politiques de représentation de la France à Alger, profession de foi de la Résistance unifiée par Moulin ne reconnaissant que De Gaulle comme chef (et non Giraud par exemple, imposé par les Anglo-Américains) : toute l'action politique de De Gaulle est orientée pour restaurer la Grandeur de notre Nation dans la guerre qui est livrée aux barbares.

Cette riche lecture est source de maints enseignements. Je remercie Jean-Louis Crémieux-Brilhac De Gaulle, la République et la France libre de m'avoir convaincu de cette nécessité.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2013
Idem que pour le tome 2, très intéressant après la lecture des mémoires de Winston Churchill .
Mal imprime aussi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2015
époque difficile, mais beaucoup de clés pour mieux comprendre. les relations entre Alliés semblent bien plus claires avec les commentaires si bien rédigés par l'un des principaux acteurs.
livre de poche mal imprimé.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2014
Je dispose chez moi des Mémoires du Général de Gaulle dont j'admire le style d'écriture et en offrant ces troiis tomes j'ai volulu transmettre à mon petit fils une page héroïque de notre histoire,l'histoire d'une France libre;
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2013
Livraison rapide
Ouvrage magnifique et très détaillé sur une période dense de l'histoire ce document nous offre un témoignage exceptionnel sur cette période qui enchantera les passionnés d'histoire.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2015
Très bon livre mais la police est minuscule. Sinon ça vaudrait 5 étoiles. Je vous recommande d'acheter une autre édition
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,00 €
7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici