undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
570
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Mon deuxième livre de Michel Bussi, après les Nymphéas noirs.
Contrairement à de nombreux auteurs actuels, nous avons ici une histoire bien différenciée sans aucun élément qui ne "sente le réchauffé".
C'est pour moi à nouveau un énorme coup de coeur.
Michel Bussi gagne encore à être connu du grand public.
L'édition des Nymphéas noirs chez Terres France n'a peut-être pas permis une distribution suffisamment élargie et c'est un plaisir que "un avion sans elle" soit édité également chez Pocket.

Tout d'abord les points négatifs :

Maintenant les points positifs :

Michel Bussi nous délecte d'une plume merveilleusement soignée.
Une écriture en phrases courtes, précises, taillées comme des joyaux, souvent délicieusement poétiques.

L'histoire d'une flamboyante originalité, une mise en place progressive de chaque éléments du puzzle, chacun nécessaire, pas de fausses pistes inutiles.
Tout est savamment étudié et si le milieu de l'oeuvre peut paraitre parfois un peu s'étaler ce n'est que pour mieux converger vers un dénouement exceptionnel d'ingéniosité.

Un avion sans elle fait partie (tout comme les Nymphéas noirs) de ces rares romans qui me laissent un souvenir puissant, de ces romans que l'on sait que l'on va relire un jour et que l'on a envie de faire découvrir à ses meilleurs amis.

Avec une maitrise éblouissante se dégage un récit original, érudit, intelligent et restant d'accès aisé. Un véritable tour de force!

Les personnages sont très crédibles avec une profondeur psychologique et une "épaisseur" authentique.

Bref: Michel Bussi est définitivement un auteur à découvrir qui fera, j'en suis certain, de plus en plus partie du paysage littéraire français.
BRAVO et MERCI Monsieur Bussi
44 commentaires| 136 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pourrait faire penser au film "la vie est un long fleuve tranquille"avec l'histoire des bébés,mais je n'aime pas le côté moralisateur :les pauvres sont les gentils ,les riches les méchants.Pour moi,peu d'adrénaline,personnages mal campés et des longueurs.....Même le titre est mal choisi,il révèle une partie de l'intrigue
22 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2013
Attiré par les commentaires élogieux et par les bons retours de la presse, j'ai acheté ce livre pensant me plonger dans un bon policier. Mais ça ne marche pas. Il y a des longueurs de récit, souvent du a une écriture plutôt mauvaise et des descriptions dignes de la collection Harlequin, des clichés sur les pauvres, les riches, les femmes, les jeunes, les parisiens, les montagnards, bref sur tout et n'importe quoi. Le lecteur n'est pas tenu en haleine et je me suis forcée a finir le livre sans en avoir rien a faire du dénouement. Je trouve la comparaison avec Musso faire par d'autres lecteurs plutôt juste.
11 commentaire| 40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai rarement lu un bouquin aussi dénué d'intérêt.
Comme quoi il faut souvent se méfier de ce qui plaît au plus grand nombre.
Une histoire sans queue ni tête, du remplissage à n'en plus finir, des dialogues d'une pauvreté déconcertante.
Une seule constante : un profond ennui du début à la fin.
Et dire que ce livre a été 2 fois primé ! Il y a franchement de quoi s'interroger.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2014
Alléchée par la quatrième de couverture, j'ai été déçue dès les premières pages.

Un scénario prometteur qui aurait pu donner lieu à un thriller palpitant mais au final gâché par des personnnages caricaturaux auxquels le lecteur ne croit pas, un registre de langue inadapté et des dialogues qui sonnent faux,
J'ai quand même terminé la lecture ( en diagonale) pour connaître la fin de l'histoire - qui n'est pas mal ficelée - mais j'avoue ne pas avoir partagé l'enthousiasme des lecteurs - Je vais quand même tenter la lecture de 'nymphéas noirs' pour conforter ou infirmer mon opinion de l"auteur
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je dois être très prudente pour rédiger mon commentaire puisque le polar n'est pas mon choix de lecture habituellement. Mais précisément ce qui m'a plu c'est que pendant les 4/5 du roman nous ne trouvons pas de policiers et voyous, l'intrigue est très originale et bien menée, l'écriture m'a semblée assez agréable.
La fin ne m'a pas convaincue.J'ai été désolée par cette fin un peu facile et "rapide". Je me suis sentie comme "coupable" ou "fautive" d'avoir aimé le livre jusqu'à ce happy end !
Cependant je compte lire un autre Michel Bussi pour effacer cette vilaine sensation de facilité
1212 commentaires| 80 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Suite à un crash d'avion, le bilan est terrible - comme le nom du mont sur lequel le drame a eu lieu - puisqu'il n'y a qu'une seule toute petite miraculée, un bébé de 3 mois. Mais, ironie du sort, deux familles avec une fille de 3 mois avaient embarqué sur cet avion et les grands-parents des deux côtés réclament l'enfant. Un côté est du type prolétaire dieppois et l'autre du type nanti à particule. On penserait presque à « La vie est un long fleuve tranquille » mais nulle comédie ici. On pourra s'agacer de l'approche manichéenne de la lutte des classes, avec les gentils pauvres et les vilains riches mais en même temps, c'est un des ressorts pertinents d'une intrigue bien ficelée. L'auteur parvient à maintenir l'intrigue pendant 18 ans en alternant dans la narration d'une part le journal du détective privé chargé (par la famille riche, naturellement) de l'enquête jusqu'aux 18 ans du fameux bébé et d'autre part l'action présente des différents protagonistes jusqu'au surprenant dénouement. Cela paraît difficile de nous tenir aussi longtemps en haleine...on pense à l'ADN, les photos etc et l'on sent que c'est à la limite du crédible mais l'auteur arrive pourtant à conserver l'adhésion. « Comme un avion sans elle » est un polar original à l'intrigue bien menée et aux personnages bien campés : une bonne découverte en ce qui me concerne.
0Commentaire| 43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2015
J'ai lu ce livre sur conseil de mon ami qui l'avait fort apprécié, et oh mon dieu...qu'il est long et chiantissime...à tel point que je me suis forcée tout le long pour arriver à la fin, pensant qu'elle serait peut-être plus réussie que le reste de l'ouvrage. Mais non, la fin est très convenue, facilement devinable quelques centaines de pages plus tôt, et laisse un sentiment de "tout ça pour ça???" avec ce scénario déjà vu.
Oui le livre contient pleins de clichés, les protagonistes ne sont pas attachants, chacun très cul-cul dans leur genre, en fait ils sont même horripilants de gnan-gnan-tise.
On m'a dit depuis que les Nymphéas Noirs étaient beaucoup mieux, mais aucun courage pour le lire, tant le style d'écriture de ce livre-ci m'a déplu.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
Il y a Emilie, créature de rêve délicate, sensuelle, mystérieuse, puits de science et de culture, qui fait se retourner tous les hommes sur son passage, elle le sait mais qu'est-ce qu'elle y peut Emilie si elle est comme ça ?! : "Emilie semblait tombée d'une soucoupe volante...()Emilie adorait l'école. Première dans toutes les classes...() Emilie aimait la musique. Emilie aimait les arts. Emilie aimait les livres... Emilie et son corps de déesse... et... et n'en jetez plus. Emilie sait courir comme une championne olympique, presque voler, Emilie fait sa queue de cheval et ses lacets comme personne.
Il y a Marc, un personnage beau, gentil et fade qui fantasme à plein tubes sur sa soeur Emilie (ou pas) depuis son plus jeune âge.
Une gentille famille de gauche, pauvre et pétrie de valeurs morales : les Vitral.
Une méchante famille de bourges capitalistes sans scrupule que les mauvais sentiments rendent laids : les De Carville (évidemment, les gentils sont beaux et les méchants sont moches!).
Une méchante, laide, presque difforme (si,si!) et stupide grande sœur (ou pas) nommée Malvina ( Mal venue ? Ou créature venue du mal ? On se demande presque ou veut en venir l'auteur, mais perso j'ai même pas envie de le savoir). Là aussi, ce sont les mauvais sentiments qui l'ont faite vilaine au fil du temps. Et oui, c'est comme ça. Plus tard d'ailleurs, on apprendra qu'un accouchement transforme une superbe jeune femme de 18 ans en « déchet » aux seins devenus des « morceaux de chair flasque qui pendaient » … hein ? Mais oui ! Merci Dr Bussi ! C'est élégant...
Il y a un détective privé avec un nom improbable qui n'a pas de vie à lui et qui s'est mis à élever des libellules parce que lui aussi il est fasciné par la divine, que dis-je la magnétique, la troublante, la subjugante Emilie/Lyse-Rose !
Il y a un Airbus, un bébé. Le bébé on ne sait pas si il est aux méchants ou aux gentils. Le détective enquête là-dessus depuis 18 ans, (que ça à faire je vous dis) il ne sait toujours pas et puis un jour il sait. Il meurt. Mais pas trop quand même. Il y a la Turquie, des os et des tests ADN.
Emilie est ambiguë avec son frangin qui attend que ça, jusqu'à quel point ?.... hmm... C'est normal ! Emilie a 18 ans et comme un bon fantasme que l'auteur ne peut réaliser que dans ses bouquins, il va bien falloir qu'elle se débarrasse de sa virginité et Marc frère ou pas frère... comme par hasard... Bon, enfin...
Et puis il y a au moins 200 pages de trop. Il y a des longueurs et des longueurs, des détails dont on se fout éperdument, des scènes totalement ridicules (le jogging d'Emilie et Marc de 10 pages digne d'un roman harlequin), des répétitions interminables, des noms de marques.
Des personnages principaux comme secondaires comment dire, « too much », peu crédibles et carrément risibles (l'hôtesse et son « joli corps de poupée », le quadra en roller torse nu en plein mois d'octobre sur l'esplanade des invalides pour épater l'irrésistible Emilie et j'en passe.... et toujours cette obsession de l'auteur : des beaux trèèès beaux et des laids très méchants).

Je n'ai pas aimé ce roman, trop long, ennuyeux, bourré de clichés et de scènes soit répétitives, soit inutiles, soit ridicules ou tout en même temps. Je ne comprends pas son succès. Même avec 250 pages de moins, ça aurait été plus digeste d'accord, mais pas extraordinaire non plus, un roman de plage digne d'un soap, rien de plus. Je suis restée totalement à côté. Quant au dénouement... Tout ça pour ça ??? J'ai bien fait de sauter des pages moi... Bon et puis il y a le titre, ça aide. A vrai dire, on a été obligé de s'y mettre à deux pour la fin. Comme je n'arrivais vraiment pas à avancer même avec de la bonne volonté, c'est mon mari qu m'a raconté la fin et a gentiment soulagé mon indigestion.
22 commentaires| 53 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2016
Beaucoup de pages tout de même ! Ça se lit plutôt bien, le style est facile...quand on m'a demandé s'il était bien, j'ai pas su répondre...J'ai été gênée d'avoir compris le dénouement avant la fin même si je savais pas par quel biais, l'auteur allait y arriver. J'ai trouvé que l'âge de Marc, ne collait pas du tout au comportement du personnage. La fin est un peu abracadabrante quand-même ! Non ? Et puis, trop de clichés: les riches et les pauvres, la baraque à frites du ch'nord... Du coup j'hésite à lire nymphéas noirs...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,80 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici