undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
20
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2006
Le Livre des Morts des Anciens Egyptiens présenté par Grégoire Kolpaktchy m'a tout simplement ravi. Enfin un livre qui ne se borne pas à une analyse scientifique simpliste et rationnelle. Le Livre des Morts est l'essence même d'un Savoir Divin qui était en des temps très reculés jalousement gardé par les prêtres et par les initiés. Livre empreint d'ésotérisme, il est un portail conduisant vers la connaissance de la Vérité, de la Vie de l'homme à la fois sur cette Terre et dans l'au-delà. Présenté sous la forme de chapitres ou plus particulièrement d'incantations, il saura apporter beaucoup de joie et de réconfort à celui ou celle qui se donnera la peine de l'étudier sérieusement. La longue introduction d'une soixantaine de pages est des plus intéressantes puisqu'elle propose certaines clefs et certains parallèles avec les religions existantes, permettant au lecteur d'aborder comme il se doit cette oeuvre majeure. Le seul petit bémol de cette introduction concerne certains parallèles religieux erronés plus particulièrement vis à vis du bouddhisme et de certains mots sanscrits hindoustanis qui sont faussement compris. Globalement c'est un livre que je recommande vivement à toutes les personnes qui s'intéressent à l'ésotérisme et aux choses spirituelles.
11 commentaire| 42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2010
J'ai lu ce livre avec un grand intérêt car il donne les clefs et les fondements de la religion egyptienne ancienne. Il permet de comprendre pourquoi la mort est le centre de la vie terrestre et surtout éternelle pour les egyptiens
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
la préface de Kolpaktchy vaut à elle seule l'achat de ce livre à mon avis et l'enseignement du livre des morts est un enseignement de la vie . Je lis et j’annote des pages afin de pouvoir y revenir pour méditer cet enseignement . A recommander pour tous les chercheurs de vérité. Philosopher c'est apprendre à mourir.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Kolpaktchy est égyptologue et philosophe, mais c'est davantage en tant que métaphysicien qu'il aborde le sujet, ce qui lui a permis d'éviter l'approche habituelle de certains historiens qui ont tendance à qualifier d'infantilisme les croyances d'anciennes civilisations au nom d'une prétendue supériorité intellectuelle.
C'est avec une empathie de psychanalyste que l'auteur se met à l'écoute de ces anciens Égyptiens. Comment concevaient-ils l'univers ? Qu'espéraient-ils de la vie terrestre ? Et de celle dans l'au-delà ?
Les Égyptiens croyaient en une suprême énergie cosmique, unique principe créateur. Ils croyaient à l'éternel recommencement des cycles cosmiques. « Osiris, homme-dieu cosmique, est le pivot de l'Univers. La tragédie de sa mort est le symbole de l'Écroulement cosmique initial. Derrière la légende de Plutarque, on distingue les contours d'une réalité ésotérique très ancienne qui est à la base de toutes les grandes religions et dont la chute d'Adam n'est qu'un écho plus récent .Osiris n'étant qu'un fantôme, l'existence terrestre n'est pour eux qu'une mort échelonnée, une salle d'attente, une sorte de répétition générale de l'authentique existence dans l'au-delà. Si l'égyptien avait été un être aux réactions normales, il aurait abouti à une sorte de védantisme ». Mais c'est un être sensuel attaché à la douceur de vivre et il ne saurait se résigner à accepter le néant post mortem. Il ne se réjouissait pas davantage de la perspective d'une résurrection dans l'au-delà sous la houlette d'un dieu dominateur. Car l'homme égyptien voit grand. Il aime la démesure. Il est conscient de sa nature cosmique, son corps physique, son âme, son esprit, sont les effets d'une longue évolution s'étendant sur des milliards d'années. L'homme parfait et sanctifié serait supérieur aux dieux. Certaines réalisations d'ordre cosmique ne sauraient d'ailleurs avoir lieu que par l'entremise d'un humain ayant atteint le plus haut degré de la perfection humaine :
« Je suis l'Hier. Je suis l'Aujourd''hui. Je suis le Demain. Mon nom est mystère ».
Plutarque parlait à propos de l'Égypte de cette science « qui est le plus souvent dissimulée par des mythes et par des discours exprimant obscurément la vérité au moyen d'images et d'allusions». Le mystère attirait l'égyptien comme la beauté attirait le grec. Il se délectait de l'incompréhensible, l'inconcevable, du contradictoire et de l'irrationnel. Surréaliste avant la lettre , il savait, en vertu d'une intuition infaillible, que l'univers humain n'est qu'une incompréhensible illusion, que la vérité se situe dans l'au-delà, que la parole humaine est impuissante à saisir l'Absolu et que pour l'atteindre, il fallait autre chose que l'intellectualisme de nos contemporains. Au verbiage futile des Grecs, il préférait le silence, riche en potentialités infinies. Leurs dieux énigmatiques à têtes d'animaux-les animaux n'e parlent pas-imposaient par leur Silence, Silence fait Verbe, audible aux seuls initiés.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2014
Ne pouvant jugé de la traduction du texte original, je ne peux que constaté de la puissance de l'Ecrit egyptien très riche pour cette époque si lointaine et reculée des travaux grecs. Nous remontons près de 4000 ans dans le passé pour aller au texte fondateur d'une Civilisation, une des plus aboutit de l'époque et des plus mystérieuse. Sont déjà présent des thèmes comme l'Esprit, l'âme, le Jugement Dernier, la Résurrection, etc...

Belle et longue introduction, des images jalonnent le récit du texte sacré.

A lire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2014
Comment dire... ENFIN une version un minimum ésotérique de la traduction de cet oeuvre de légende. Rien à redire... La longue introduction plante le décor et explique un grand nombre de choses sur l'histoire de l'Egypte et du Livre des morts. La traduction du texte en elle-même est "magique", vraiment parfaite à mon goût. Un très bon livre de référence.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2015
Tres bonne approche de la philosophie egyptienne, bien que la traduction semble parfois un peu tiré par les cheveux, avec un vocabulaire pas toujours très bien expliqué.
Néanmois, c'est un incontournable
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2014
Livre plutôt métaphysique sur le livre des morts. Qui aborde le sujet en comparant notre monde moderne.
On ne sait pas toujours ou il en veut en venir ou ses explications sont un peu tirées par les cheveux mais c un point de vue sur le sujet. Je ne le mets pas comme livre de référence. Mais les textes du Livre des Morts sont à méditer.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2014
j'ai bien reçu ce belle ouvrage très intéressant et bien écrit , c'est tout de meme très surprenant et étonnant de découvrir autant de choses , peut-etre que cela peut choquer sur certains ' élements ' des personnes peut avertis , cela nous interrogent et matières à reflexions
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2016
J'ai apprécié lire ce livre. Cependant la lecture peut s'avérer difficile voire incompréhensible pour les non-initiés.
C'est une autre vision du monde. Notre perception de la mort entraîne une vision différente de la vie, de l'essentiel.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)