undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
59
3,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un cadavre réduit en miettes, des pieds tranchés, un cimetière à la réputation maléfique, Londres, Paris,l'Europe de l'Est...
Le décor est planté, Adamsberg peut entrer en scène et débuter son enquête.
je n'en dirai pas plus sur l'intrigue.
J'ai été déçue par ce roman, dont j'ai eu du mal à suivre l'évolution. Les liens m'ont parfois été difficiles à établir entre victimes, meurtriers, commanditaires, acteurs subalternes, liens avec le passé, mobiles.
Pour une fois, je trouve que l'auteur s'est égarée dans les méandres de l'enquête Ce qui est la marque de fabrique de Fred Vargas et qui d'habitude me séduit tellement dans ses ouvrages, était confus. Elle m'a laissée en route.
0Commentaire| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il vient un moment, dans la vie d'un écrivain, où le mécanisme remplace l'inspiration. Le dernier roman de Fred Vargas illustre hélas cette règle. Une intrigue incompréhensible, une fantaisie forcée bien loin du naturel des précédentes aventures du commissaire Adamsberg, une équipe de policiers qui ressemble de plus en plus à un asile d'aliénés, on sent comme une lassitude chez l'auteur, ou pire, la répétition inconsciente de ses tics d'écriture. Un peu comme Patricia Cornwell, Fred Vargas fait donc désormais dans l'auto-parodie. Il ne nous reste plus qu'à relire ses premiers ouvrages, au charme si particulier.
22 commentaires| 53 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2013
L'auteur de ce livre est une femme et pour autant elle écrit comme un homme. En général on aime ou pas. Pas de demi mesure.

On retrouve des personnages haut en couleur. Le commissaire Adamsberg et toute son unité ont tous des caractères particuliers (le commissaire un peu sombres et marchant beaucoup pour réfléchir, un ahuri, un alcoolique qui connaît tout sur tout, une femme très intelligente et surprenante qui à la carrure d'un homme avec un prénom très féminin...). Bref des personnages drôles et attachants.

L'intrigue est toujours intéressante et surprenante, les dialogues savoureux qui portent à rire. Bref j'adore !

A découvrir. Essayer au moins un livre de cet auteur si vous aimez les polars, afin de se faire son idée.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2010
je crois que je ne vais pas arriver à le finir - j'en suis meme sure, j'ai arrêté, c'est la première fois que cela m'arrive pour un vargas, car je suis plutôt fan mais voici que déjà le livre précédent m'avait ennuyé. Je trouve adamsberg insupportable, au fil des livres ce qui faisait son originalité devient un défaut, trop caricatural comme l'ensemble de ses personnages d'ailleurs. on a l'impression de déjà lu.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le commissaire Adamsberg en séjour à Londres, se retrouve confronté à vingt chaussures rangées bien alignées face au cimetière de Highgate. Cela pourrai juste paraître curieux, s'il n'y avait pas vingt pieds coupés à l'intérieur !

Ce n'est pas le premier roman de Fred Vargas que je lis, mais c'est bien le premier qui concerne le commissaire Adamsberg et son équipe. Je trouve la plume de l'auteur intéressante car il réussit à instaurer une atmosphère lourde et pesante sur son histoire, même macabre à plusieurs moments (trop peut être ?). Ses personnages sont haut en couleur, et malgré leurs cotés «abracadabrants» on s'attache facilement à eux.

Malgré cela, je n'ai pas adhéré à ce livre. Un lieu incertain partait d'une bonne idée au départ, mais ensuite j'ai trouvé que ça partait dans tous les sens : des pieds coupés à Londres, un homme réduit en miettes en France, des vampires en Serbie... Bref, un mélange un peu trop complexe à mon gout. Et la fin fantastique de l'histoire ne me convainc pas à vrai dire...

J'ai eu la chance de découvrir Un lieu incertain en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Thierry Janssen. Cet auteur, comédien et metteur en scène, réussit à nous tenir en haleine avec talent !

Néanmoins, malgré une très bonne narration pour la version audio, je ressors déçue de cette lecture et trouve cette histoire invraisemblable...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le commissaire Adamsberg en séjour à Londres, se retrouve confronté à vingt chaussures rangées bien alignées face au cimetière de Highgate. Cela pourrai juste paraître curieux, s'il n'y avait pas vingt pieds coupés à l'intérieur !

Ce n'est pas le premier roman de Fred Vargas que je lis, mais c'est bien le premier qui concerne le commissaire Adamsberg et son équipe. Je trouve la plume de l'auteur intéressante car il réussit à instaurer une atmosphère lourde et pesante sur son histoire, même macabre à plusieurs moments (trop peut être ?). Ses personnages sont haut en couleur, et malgré leurs cotés «abracadabrants» on s'attache facilement à eux.

Malgré cela, je n'ai pas adhéré à ce livre. Un lieu incertain partait d'une bonne idée au départ, mais ensuite j'ai trouvé que ça partait dans tous les sens : des pieds coupés à Londres, un homme réduit en miettes en France, des vampires en Serbie... Bref, un mélange un peu trop complexe à mon gout. Et la fin fantastique de l'histoire ne me convainc pas à vrai dire...

J'ai eu la chance de découvrir Un lieu incertain en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Thierry Janssen. Cet auteur, comédien et metteur en scène, réussit à nous tenir en haleine avec talent !

Néanmoins, malgré une très bonne narration pour la version audio, je ressors déçue de cette lecture et trouve cette histoire invraisemblable...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2012
La première moitié de "Un Lieu Incertain" n'est pas loin d'être ce que Fred Vargas a écrit de mieux : profondément poétique, fantaisiste jusqu'au délire, réjouissant grâce à un sens de l'humour aussi truculent que complètement décalé, le livre se dévore littéralement. Puis vient le moment où il faut bien être sérieux, faire un "vrai polar", et d'un coup, tout cela cesse complètement d'être convaincant : on sent que Vargas bâcle un peu son livre, multiplie les coups d'oeil dans le rétroviseur, entremêlant son intrigue de personnages du passé de Adamsberg, et du coup nous raconte sa "solution" un peu tirée par les cheveux plutôt que nous la faire vivre de manière haletante... On termine donc le livre en dilettante, pas plus intéressés que cela aux circonvolutions d'une intrigue à la résolution "incertaine", elle aussi, et l'on déplore d'autant plus le dernier "coup de théâtre", qui apparaît comme une lâche soumission de Vargas aux codes les plus éculés du fantastique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2013
Oui, c'est vrai, c'est un roman beaucoup plus macabre que les autres de Fred Vargas, et il faut s'accrocher pour suivre l'intrigue. Mais on y retrouve les composantes de ses autres œuvres, et en particulier, l'irruption d'un irrationnel ancestral dans notre monde moderne. On peut adhérer ou pas à cette particularité, y voir de l'humour ou trouver ce trait agaçant. Personnellement, j'aime beaucoup la façon dont Fred Vargas revisite des mythes ou des peurs classiques (vampire, loup-garou, élixir d'immortalité, peste... ) et la façon dont le personnage d' Adamsberg se promène dans ce monde étrange en acceptant, enquête après enquête, l'irruption de faits en apparence surréels. C'est le seul livre de Fred Vargas, me semble-t-il, qui s'achève sur une note fantastique en laissant planer un doute sur l'interprétation des événements.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2008
A nouveau notre ami Adamsberg et sa brigade de génies cinglés pour une nouvelle aventure qui mène, par le travers, chez les vampires.
Facile à lire, malgré quelques longueurs un peu confuses, mais on ne retrouve pas la créativité et le souffle de certains livres précédents, comme "Sous le vent de Neptune".
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2011
Mon premier Vargas.
"Vous n'avez pas choisi le meilleur." m'avait dit mon kiné avec qui nous discutions beaucoup de romans.
Il avait raison.

J'ai eu beaucoup de mal avec les personnages au début, j'ai du plusieurs fois revenir sur mes pas pour savoir qui était qui.

L'histoire est un peu compliquée, les deux affaires se mêlent bizarrement.
Je trouve la solution un peu tirée par les cheveux.

Et puis je n'ai pas trop adhéré aux "vampiri".
Ce livre ne m'a pas captivée comme certains romans policiers dont j'avais du mal à quitter l'intrigue.

Donc un bilan mitigé,
Il faudra me faire une nouvelle idée avec un autre des romans de Fred Vargas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici