undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
29
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juin 2011
Hum... En dépit de ses indéniables qualités, je reste mitigée sur ce livre. Je ne doute pas une seconde que ce soit un monument, un chef d'oeuvre dans son genre... sauf que justement, ce n'est pas mon genre, mais alors pas du tout. Je m'explique : j'aime pas l'horreur... et ce roman, justement il est très horrifique, avec tout plein de descriptions gores, insistant bien sur les quantités précises de sang, sur les bruits de déchirures, sur l'apparence moisie des organes internes qui se déversent, sur... etc... et beurk et beurk et beurk, je peux vraiment pas m'y faire, ça me dégoûte, c'est plus fort que moi.
Enfin ceci dit, même si j'ai globalement été mal à l'aise tout du long, il n'empêche que j'ai plutôt bien apprécié la lecture, notamment parce que le traitement des personnages est vraiment puissant, crade certes, pervers certes, amoral certes, mais incroyablement authentique ; on ressent toute leur rage, tout leur néant interne, toutes leurs désillusions et leur absence d'espoir... On comprend leur désir de s'enivrer dans l'alcool, dans la drogue, dans le sang et dans le sexe, parce que c'est leur seule réalité, leur unique moyen de fuite, leur façon personnelle de se complaire dans la vie et dans la mort, dans le vide et l'absolu, dans la douleur et la jouissance. C'est noir, c'est moche, mais faut le reconnaître, c'est intense, c'est vrai, c'est écoeurant, c'est fascinant.
En particulier, j'ai été vraiment fascinée par le personnage de Nothing et sa relation avec Zillah... Mais les autres protagonistes, même s'il m'ont moins plu au départ, au fur et à mesure des pages j'ai quand même eu de plus en plus d'intérêt pour eux et leur destin, leurs choix, leur colère, leurs sentiments forts et inéluctables. Le tout se rejoint talentueusement, les intrigues valsent les unes autour des autres, pour mener à un paroxysme dramatique mais logique, inévitable... et pourtant, acceptable.
J'ajoute que l'auteur a une écriture magnifique, mais justement ça a contribué à me déplaire en me mettant encore plus mal à l'aise que je l'étais déjà. Elle use de périphrases, d'une ponctuation et d'un vocabulaire incroyablement glauques, qui donnent à son roman une dimension très forte, très noire et malsaine. C'est superbe, c'est monstrueux... J'aime pas mais je suis forcée de reconnaître son talent...
Je conseillerais sans hésiter ce roman à tous les adultes qui aiment l'horreur et la perversité. Dommage que j'en fasse pas partie (enfin, pour la perversité oui, mais pour l'horreur non !).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2004
Le meilleurs roman de Brite a mon sens, et pourtant son premier (quoique peut etre egalé par le corps exquis...). Une vision moderne du vampire qui depoussière un peu la cape de Vlad et donne un coup de fouet a plus d'une chauve souris qui passait par la. Plus serieusement, la decadence de la jeunesse americaine y est parfaitement depeinte dans un milk-shake de musique, de drogue et de sensualité (pour ne pas dire sexualité). Un roman qui a la spontaneité des tres jeunes années de Brite, et le coté teenager perdu qu'on ne peut s'empecher d'adorer...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2009
J'ai commencé le livre avec quelques appréhensions étant donné que je ne suis pas vraiment fan de ce genre de littérature, pas assez réaliste à mon goût. Et il est vrai que je ne me suis pas laissée complètement embarquer par l'histoire de ces jeunes (et moins jeunes) paumés dans un monde qui les dépasse (ce qui n'est pas sans rappeler l'univers malsain et glauque de Brett Easton Ellis). Il faut toutefois reconnaître les qualités du roman: outre le fait qu'il soit plutôt bien écrit, le côté lascif et sensuel qui s'en dégage contribue à créer une atmostphère poétique assez particulière. On est loin du gore complaisant de Maxime Chattam. A travers les nombreuses scènes de sexe, les meurtres pervers, les rapports ambigus entre les personnages, l'auteure s'attache à décrire une société désabusée dans laquelle les repères ont disparu, les valeurs se brouillent, les individus tentent désespérement de trouver leur place.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2006
un chef d'oeuvre de la litterature vampirique. Pour tous les gothiques fan de vampires, plongez dans l'univers sanglant pervers et erotique de poppy et rejoigné le jeune Nothing dans son aventure. Pour moi le meilleur livre de vampire aprés la chronique des vampires d'anne Rice. Poppy z Brite nous presente des vampires marginaux, punk et gothiques, qui passent leur immortalité a faire la fete... une vision somme tte trés contemporaine
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2010
Un voyage au coeur de la Nouvelle-Orléans à la suite de véritables suceurs de sang. C'est gore par moments, les scènes de tuerie ne manquent pas de détails pour nous plonger au mieux dans l'ambiance gothique. J'ai particulièrement apprécié le caractère de certains personnages, touchants et répugnants à la fois. Un très bon moment !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre de Poppy Z brite en deux mots, raconte l'histoire de Nothing (15ans) paumé et qui quitte la demeure familiale pour se retrouver avec une bande de vampires "les lost souls".
Il va vivre une histoire déjanté jusqu'à la Nouvelle Orléans.
Ce livre n'a aucun tabous. Le politiquement correct n'est pas de mise.
A lui seul, ce roman nous parle de sexes (homo - hétéro), de violences, de perversions en tout genre. c'est glauque à souhait.
Le livre est très bien écrit mais j'ai cru comprendre que Poppy s'était assagie et ne réécrirai pas ce livre aujourd'hui.
Lisez le.
Certains seront choqués et d'autres crieront au génie.
Je vous laisse juge.
En tout cas c'est du hard assez malsain mais génial.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne crois pas avoir lu quelque chose d'aussi puissant que ce livre. Il m'a laissé une trace, une empreinte très forte dans mon esprit. J'avais découvert Poppy Z. Brite avec Petite cuisine du Diable car je savais que c'était gentillet par rapport au reste de son œuvre. Et je voulais démarrer doucement, à tâtons, de peur d'être trop choquée. Âmes perdues est vraiment un livre qui n'a aucun tabou, c'est extrêmement gore, mais écrit d'une façon qui reste généralement assez sensuelle, quoique certains passages sont tout de même bien crus, voire choquants.

J'ai lu quelques romans de vampires et aucun n'a su égaler celui-ci. C'est vraiment atypique et terriblement addictif. On voudrait se dire "c'est immonde, mais qu'est-ce que je perds comme temps à lire ça !" mais non, j'ai même eu des moments où j'ai "savouré" ma lecture des mots, comme si c'était à la fois indigeste et enivrant. C'est là que je trouve l'auteure vraiment très forte. Le monde dans lequel elle nous fait entrer est vraiment glauque et repoussant. Pourtant on fonce droit dedans, on se délecte, et on ne veut pas voir la fin venir.

Je le conseille fortement aux fans de livres de vampires (ou bit-lit), et j'aimerais connaître leurs avis par la suite !!!!!

Nothing, Zillah et d'autres sont des personnages vraiment très aboutis. J'en suis encore toute retournée. Petit coup de cœur avec Nothing tout de même. Ce jeune homme qui découvre qui il est réellement m'a très fortement touchée.

En bref : terrible, captivant, j'en redemande, je suis fan de Poppy, et Âmes perdues fait partie de ces livres que je relirai plusieurs fois car je sais que j'ai raté des choses et que je le savourerai tout aussi bien les fois suivantes.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2014
Premier roman de Poppy Z Brite, LA diva gothic underground, "Âmes Perdues" nous introduit dans un univers que l'on retrouvera tout au long de sa bibliographie.

De son style incomparable, sensuel et charnel, elle parvient à teinter d'érotisme et de lyrisme les actes les plus cruels. Bien loin des récits de vampires qui déferlent sur les gondoles des hypermarchés aujourd'hui, elle réinvente le mythe du vampire.
Jeunes, insolents, violents, ils s'adonnent à tous les plaisirs, et quels plaisirs! Du sang, du sexe, du rock, de l'alcool (la fameuse "Fée Verte", qui donnera lieu à un recueil de nouvelles), tous les vices s’intègrent à une intrigue addictive, dérangeante, mais tellement délectable.

Bienvenue à Missing Mile, bled paumé où Nothing, ado mélancolique en manque de reconnaissance, croise la route d'un trio de suceurs de sang sans éthique ni morale. Obsédé par ces nouveaux venus qui bousculent sa morne existence, il est prêt à tout pour les suivre dans leurs folles épopées et fuir le mal de vivre qui le ronge.
A ses dépends...?

Dépeints avec affection et émotion, on ne peut que se délecter des personnages torturés. Attachants, irascibles, naïfs, belliqueux, on ne sait parfois plus si le dégoût l'emport sur la fascination, pour ces héros nés dans la volupté la plus profonde d'une plume inimitable.

L'auteur a le don d'amener son lecteur où elle le souhaite, ajoutant une indolence jouissive aux scènes les plus sauvages... pour le rendre toujours plus ... à crocs.

Un véritable bijou du genre.

Lady Brite, une fois encore, merci..
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2012
Cela fait déjà plusieurs mois que j'ai lu ce livre.
Et pourtant, j'y repense régulièrement tellement j'ai été marqué par l'atmosphère ou devrais-je par les atmosphères qui en imprègnent les pages.
Le mythe du vampire est un élément important, même si là il est revisité et placé dans l'époque moderne.
La confrontation entre la pureté de Ghost et la dureté de Steve, les deux amis inséparables qui forment le groupe de rock des "Lost Souls".
Troublant aussi le parcours de Nothing adolescent fugueur à la recherche de ses origines et attiré comme un aimant par ses héros, les "Lost Souls".
Il croisera la route ensanglanté de Zillah et de ses compères dégénérés...
Vampires, Rock, Nouvelle-Orléans, sexe et alcool pour un cocktail déstabilisant et dérangeant mais si envoutant.
Un livre qui choquera certains par son côté très cru et donc à déconseiller à ceux qui voudraient une lecture apaisante.
En résumé un livre très puissant, chargé en émotions, qui laissera un sillon profond dans votre imaginaire.
Personnellement, j'ai adoré malgré les passages douloureux.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2008
Un livre de vampires vraiment magnifique, dans une atmosphère gothique à souhait, contenant à peu près tout les tabous de notre époque (homosexualité, inceste, drogue, meurtre, sexe, décadence...). Une écriture enchanteresse, sans hésitation l'un de mes livres préféré !!!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,00 €
20,15 €
22,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici