Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_TPL0516 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici nav_CDW17 Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
19
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 octobre 2015
Nul besoin d'être un dictateur quand on a face à soi des personnes qui ont renoncé à être libre. Un citoyen se doit de veiller au respect des engagements et les processus de renoncement et d'installation d'une dictature molle qui le sera moins ensuite sont très bien décrit.
A lire !!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2013
Texte méconnu, sauf des spécialistes ... et c'est bien dommage. La lecture, datée (c'est encore la langue de la fin de la Renaissance) n'enlève rien au texte d'une actualité brûlante. Quelle leçon !
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2015
Ce fameux livre devrait être beaucoup plus lu et enseigné dans les écoles, qui au contraire tendent à cette servitude volontaire, qui fait le lit des dictatures les plus sournoises. En ces temps de mensonges, de conditionnement sociaux, économiques, de fascisme en col blanc, ce discours est plus percutant que jamais, il y a tout dedans pour s'éveiller.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2014
La Boétie, ces quelques pages qui ont gagné la postérité, si clairvoyantes et dures, permettent une relecture de l'histoire sous l'angle de l'asservissement. Magnifique !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pourquoi les individus obéissent-ils à leurs gouvernants ? C'est la question fondamentale que se pose La Boétie dans un discours qui conserve, aujourd'hui encore, une incroyable modernité alors même qu'il s'agit d'un texte du XVIeme siècle...
"Comment il se peut que tant d’hommes, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois tout d’un tyran seul, qui n’a de puissance que celle qu’on lui donne, qui n’a pouvoir de leur nuire, qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal, s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui, que de le contredire ? "
Le but de La Boetie est de saisir "comment s’est enracinée si profondément cette opiniâtre volonté de servir qui ferait croire qu’en effet l’amour même de la liberté n’est pas si naturel."
Il voit d'abord dans l'habitude l'une des causes de la sujétion de tous par un seul ." L’habitude qui, en toutes choses, exerce un si grand empire sur toutes nos actions, a surtout le pouvoir de nous apprendre à servir : c’est elle qui à la longue […] parvient à nous faire avaler, sans répugnance, l’amer venin de la servitude."
La seconde explication tient dans le talent particulier qu'ont les tyrans à ruser avec le peuple afin "d'endormir les sujets dans la servitude ".
La troisième explication tient dans l'argument de la chaine des gains qui repose sur un calcul que ferait les sujets du tyran : ils trouvent un intérêt à leur servitude à travers les gains que leur procure leur loyauté envers ceux dont ils dépendent et ceux qui dépendent d’eux dans la conquête de profits. Mais plus on descend dans l'échelle sociale plus les gains sont faibles et le petit peuple aurait finalement assez peu de bonnes raisons d'accepter cette situation.
On le voit la démonstration est brillante et conserve une actualité sociologique évidente. Un texte à découvrir absolument...
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pourquoi les individus obéissent-ils à leurs gouvernants ? C'est la question fondamentale que se pose La Boétie dans un discours qui conserve, aujourd'hui encore, une incroyable modernité alors même qu'il s'agit d'un texte du XVIeme siècle...
"Comment il se peut que tant d’hommes, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois tout d’un tyran seul, qui n’a de puissance que celle qu’on lui donne, qui n’a pouvoir de leur nuire, qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal, s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui, que de le contredire ? "
Le but de La Boetie est de saisir "comment s’est enracinée si profondément cette opiniâtre volonté de servir qui ferait croire qu’en effet l’amour même de la liberté n’est pas si naturel."
Il voit d'abord dans l'habitude l'une des causes de la sujétion de tous par un seul ." L’habitude qui, en toutes choses, exerce un si grand empire sur toutes nos actions, a surtout le pouvoir de nous apprendre à servir : c’est elle qui à la longue […] parvient à nous faire avaler, sans répugnance, l’amer venin de la servitude."
La seconde explication tient dans le talent particulier qu'ont les tyrans à ruser avec le peuple afin "d'endormir les sujets dans la servitude ".
La troisième explication tient dans l'argument de la chaine des gains qui repose sur un calcul que ferait les sujets du tyran : ils trouvent un intérêt à leur servitude à travers les gains que leur procure leur loyauté envers ceux dont ils dépendent et ceux qui dépendent d’eux dans la conquête de profits. Mais plus on descend dans l'échelle sociale plus les gains sont faibles et le petit peuple aurait finalement assez peu de bonnes raisons d'accepter cette situation.
On le voit la démonstration est brillante et conserve une actualité sociologique évidente. Un texte à découvrir absolument...
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
Quelle audace, quelle jugeote, pour son âge et son époque, c'est formidable. Toujours d'actualité, remplacer la monarchie par le capitalisme et tout recommence aujourd'hui.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2014
Un texte clair et résolu qui a servi à tous les "libérateurs". Impossible de l'ignorer. C'est le renoncement à la liberté qui consolide la tyrannie, d'où la nécessité de la vigilance et de l'action citoyenne. La Boetie valait bien son ami Montaigne.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2014
Un rapport qualité-prix très intéressant. Les 3 textes sont tous intéressants. Malgré la difficulté du premier ("Discours de la servitude volontaire"), le livre reste facilement lisible.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2015
Régulièrement je donne à des amis étrangers qui comprennent sans problèmes le français et à des amis français qui ont raté ce merveille au collège ce discours de, bientôt, enfin...... bientôt 500 ans qui a toujours l'air d'être écrit il y a 15 jours. A lire obligatoire!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

2,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)