undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
74
4,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:3,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Magnifique livre d'initiation pour accomplir sa légende personnelle,en passant par le partage du savoir et de l'expérience avec les profanes,
Ecrit par un ancien pilote de l'armée de l'air americaine,s'est converti en livre référence des formateurs en développement personnel.
Jonathan, un goéland pas comme les autres qui découvre le plaisir de voler pas seulement pour se nourrir comme font tous les autres de sa race.
Etrange et rebelle ,il s'envole toujours plus vite, plus loin et plus haut, il est chassé de son clan pour refuser d'être comme tout le monde.Il trouve un maître et une fois qu'il a dépassé ses limites et découvert la liberté revient vers son clan pour partager ses expériences et en faire de nouveaux adeptes.
Un livre jonchée de phrases qui deviennent philosophie de vie.
On est libre d'être soi-même et rien peut nous arrêter,ici et maintenant.
Dépassement de soi ,tolérence et liberté, un autre des messages à méditer dédié au Jonathan Livingston ,le goéland qui sommeille en chacun de nous...

L'amitié ne connaît pas des limites comme l'espace et le temps et au délà de l'espace et le temps nous nous retrouverons quelque part.....
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jonathan Livingston le Goéland/Richard Bach
Citius, altius , fortius dit la devise olympique. C'est aussi celle de Jonathan le Goéland en quête de liberté, dans la solitude s'il le faut.
L'auteur, américain, descendant de Jean Sébastien Bach, né en 1936 est un ancien pilote de l'armée de l'air américaine. Il est aussi journaliste et écrivain. Sa devise : »Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir. »
C'est un petit livre merveilleux que tout un chacun devrait avoir à son chevet.
« Le paradis n'est pas un espace et ce n'est pas non plus une durée dans le temps. Le paradis, c'est simplement d'être soi-même parfait' Mais la perfection n'a pas de bornes. »
« Le goéland voit le plus loin qui vole le plus haut. » Cette phrase symbolique me sert de viatique bien souvent dans les analyses délicates.
22 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2004
Un merveilleux livre, riche et profond, pour réconcilier les enfants fachés et rebelles avec la lecture... Ils y apprendrons la joie de faire des choses par soi-même, de se battre, d'avancer seul, puis avec les autres, et d'être fier d'eux même. Un livre qui a fait ses preuves puisque sur 8 enfants à qui je l'ai offert 5 ont dit l'avoir adoré, 2 l'avoir bien aimé et 1 seul avoir dit ne pas avoir beaucoup accroché (mais il l'a lu jusqu'au bout...)
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2011
Une beau conte, plein d'espoir et de pertinence, à lire en écoutant la formidable musique composée par Neil Diamond pour l'adaptation cinématographique de Hal Bartlett !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2012
Je tiens à rajouter ma petite graine ...
Ce livre est réellement initiatique et je dirais même qu'il se lit sur plusieurs plans de conscience.
Pour ceux que cela intéresse, il y parle de la sortie astrale. Il y explique que par cette sortie, on peut aussi voyager dans le temps. Mais cela est raconté sous forme poétique : à vous de décrypter ! Un peu à la façon du film "Au delà de nos rêves", plusieurs niveaux de conscience. Vous souhaitant les atteindre...
Je vous rassure, même aux 1er et sd plans, il est magnifique.
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Richard Bach, descendant du compositeur de musique Jean-Sébastien Bach, fut pilote de chasse de l'Armée américaine. "Jonathan Livingstone le goéland" fut traduit en français en 1973 par l'as des as Pierre Clostermann (Le Grand Cirque), ancien pilote de la France Libre pendant la seconde guerre mondiale.

Ce livre est une très belle fable sur la rencontre de soi avec la Liberté. Prendre conscience de la Liberté, c'est déjà se situer à part de la masse des indifférents et autres moutons de Panurge. Comme le définissait la grande résistante française Lucie Aubrac, aux enfants des collèges à qui elle présentait la Résistance, être résistant c'était d'abord dire "NON" (La Résistance expliquée à mes petits-enfants). C'était donc prendre le risque de se séparer des autres. Quel amoureux de la lumière aimerait retourner dans sa caverne après en avoir expérimenté la chaleur sur sa peau, l'éblouissement des yeux, la découverte d'autres horizons illimités ? La communauté à laquelle le goéland Jonathan appartient refuse les exploits de vol de cet oiseau qui cherche la perfection. Pour lui en effet, voler ce n'est pas se déplacer de la plage à la mer pour chercher sa subsistance ; voler n'est pas qu'une fonction vitale, c'est aussi un moyen d'accéder à plus grand que soi, se dépasser, oser aller plus vite, plus loin, voler de nuit alors que c'est interdit, braver ses peurs, refuser les interdits de la communauté. Vouloir être soi, se connaître est subversif par les connaissances que la liberté apprend de soi et des autres, quand bien même cette recherche personnelle apporterait du mieux être à la communauté. Rejetant le principe de liberté, cette communauté dévoile sa vacuité spirituelle : elle est réduite à sa dimension organique de clan.

Richard Bach ne dresse pas l'éloge de l'anarchie - au contraire. Il s'inspire de la sagesse philosophique et invite le goéland à connaître d'autres univers, rencontrer d'autres oiseaux tout aussi épris que lui de la Liberté.

"Le goéland voit le plus loin qui vole le plus haut".
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2003
L'intérêt d'un livre comme Jonathan Livingston le Goéland, c'est qu'on peut le lire à tout âge un peu comme Le Petit Prince, et qu'à chaque fois il prend une signification un peu différente.
Pour moi, il s'agit avant tout d'une des meilleurs parabole de la vie qui ait été écrite jusqu'alors! Tout y est, décrit avec une simplicité que seuls les grands écrivains savent utiliser.
Jonathan nous touche parce qu'il nous ramène à notre propre histoire, il nous rappelle des histoires vécues; parfois même notre propre histoire actuelle ou nous donne envie d'essayer, de tenter, de faire quelque chose de notre vie.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2011
Ce conte pourrait sembler enfantin de prime abord, mais rapidement on voit qu'il est empli de beauté et d'une signification ésotérique.
On ressent les émotions, les peines et les plus grandes gloires de ce héros goéland, alors on prend de la hauteur, réellement.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2014
Ouvrage qu'il faut lire et relire . La liberté et le libre arbitre que chaque cherchant se doit de développer. Livraison très rapide. Ouvrage correspondant parfaitement à la description. Très bonne transaction
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2014
Il y a des livres comme celui-ci qui font du bien. Ils nous montrent ou nous rappellent des promesses que peut-être nous aurions oubliées. Cette parabole me fait penser à l’allégorie de la Caverne, en plus poétique faut avouer et un peu à l’histoire de l’éléphant enchaîné. Bien au-delà du besoin notre existence ne se limite pas à la survie. Le vol de Jonathan Le Goéland n’est pas une simple lubie voire une déviance comme l’ont pu croire ses congénères, non, c’est un état d’être à la vie. Cette soif d’apprentissage le poussera toujours plus loin ; en cherchant le beau, le majestueux, la perfection, c’est l’état de grâce qu’il recherchera, essayant de toucher du bout des ailes le Divin. Bien que cela lui vaudra les griefs des goélands qui ne le comprennent pas, jugeant que le vol n’est qu’un moyen pratique pour se nourrir, il poursuivra sa quête porté par la seule foi que son existence ne peut pas se résumer simplement à la survie. Quand il a été prêt à se sacrifier pour vivre pleinement, c’est sans doute là qu’il a commencé à effectuer ses plus beaux vols, car quoi de plus fascinant que de se laisser porter par les vents ascendants de la liberté ?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,00 €
6,20 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici