Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici WBD Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici Acheter Fire En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
14
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:4,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 août 2010
Une construction remarquable, avec au début un flash back dans un passé antérieur aux personnages (comme souvent dans les meilleures histoires de Lovecraft), et une scène d'horreur finale (dans la crypte...) comme il y en a peu même chez lui.

Surprenant qu'on puisse s'étonner, comme je l'ai lu ici, que le lecteur ait deviné la vérité bien avant les personnages. Mais c'est précisément cela la définition du suspense : ce n'est pas quand on ne sait pas ce qui va se passer, mais quand on a deviné la chose horrible que le personnage principal ignore encore et qui va lui arriver.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2011
Une des meilleures nouvelle pour commencer avec Lovecraft. Elle aborde nombre des thèmes qui lui sont chers sans verser dans la mythologie "chtulhienne" qui laisse certains lecteurs assez froids. De la dimension d'un court roman (environ 180 pages) la nouvelle garde la forme d'une enquête assez construite.
On commence sur le dénouement : le jeune Charles Dexter Ward était devenu fou. Il semble s'être volatilisé de son asile psychiatrique. Sa fenêtre est grande ouverte (mais il n'aurait pu sauter car à plus de 20 mètres du sol) et une odeur nauséabonde et de la poudre. Tout avait commencé alors qu'il enquêtait sur un de ses ancêtre...
33 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2016
Cette nouvelle fait partie des grands textes de HP Lovecraft. Elle est un reflet intéressant des névroses de son auteur qui use de paraboles et de métaphores efficaces pour nous livrer une oeuvre des plus sombres. C'est un vrai régal. Cependant, je n'aurais qu'un petit regret concernant l'objet que j'ai reçu; la couverture. Elle n'est pas celle qui figure sur cette page Amazon. Sur l'exemplaire que j'ai reçu, il s'agit d'une illustration de R Guérineau, auteur de bande dessinée, qui semble faire passer ce récit de Lovecraft pour un livre destiné à la jeunesse. Elle ne rend pas du tout hommage à la noirceur de l'oeuvre contrairement à celle qui figure sur l'annonce. Ce n'est qu'un petit détail, certes, mais il a néanmoins attiré mon attention.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2014
que dire?!!!si se n est que se livre je le chercher depuis longtemps,je recommande se livre au fan qui comme moi aime le fantastique,et le monde incroyable de h.p lovecraft,et je recommande par ailleur le meme vendeur ,tres soigner,tres serieux!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2013
L'affaire Charles Dexter Ward est le premier recueil que j'ai lu avec "Dagon", et il m'a laissé un souvenir impérissable. J'adore les nouvelles de HPL - et les textes courts en général. Mais on peut voir à cet essai que HPL se serait largement senti à l'aise avec des "novels", comme on dit aux States.

L'histoire est très bien composée, avec des chapitres décrivant la lente évolution de CDW vers l'assimilation à son ancêtre sorcier, au point qu'il est remplacé par ce dernier. L'ensemble est parcouru d'une description très réaliste de la Nouvelle Angleterre du XVIII° siècle qu'il maîtrisait à fond, ajoutant autant de réalisme qu'il le faut à un récit autant policier que fantastique. L'art de HPL s'exprime aussi par le non dit, par la manière dont le récit va se résoudre. Qui est son étrange allié qui le débarrassera des complices de Curwen ? Le final peut sembler un peu court, mais HPL n'a jamais été prolixe dans les conversations.

En outre, le récit emprunte au policier, mais s'inspire notablement de l'ésotérisme, depuis la mention de Nécronomocon jusqu'à l'épigramme de Borellus. Le texte s'inspire également de la philosophie toute littéraire de HPL où la notion de profoneur (temporelle, mais aussi physique du docteur Willet le mène au 7° cercle de l'enfer)Le passage où il éclaire l'un des cachots pour y découvrir un montre mal reconstitué à partir de ses cendres est l'apogée du récit, et non le final.

Enfin, on peut convevoir le récit de HPL comme une métaphore : le jeune Charles Dexter Ward est semblable à ce que Lovecraft est. Joseph Curwen est ce que HPL aurait aimé être : un individu redoutable, puissant, inspirant l'effroi à tout le monde.

Bref, L'affaire Charles Dexter WARD est le récit où HPL s'est le plus identifié au héros, et reste par ailleurs une exellente "Nowels', alors qu'il n'en a écrit que deux dans sa carrière (l'autre étant "La recherche de Kadath')
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2014
Il faut être concentré, entrer dans le style. Au début j'ai abandonné. De plus, comment peut-on écrire un tel roman sur du papier toilette sombre et en essayant de mettre 3000 mots par pages ? Je ne comprends pas "J'ai lu" ?. Très désagréable. J'ai alors, vu les dithyrambes psalmadiées ci et là, tenté ma chance sur "l'abomination de Dunwich", bien plus facile à lire et à pénétrer textuellement.Ensuite, enchanté, je me suis remis sur le roman. Mélange de Stoker et de Poe, c'est un très grand écrivain. Très bien écrit dans un style de début de siècle dernier. Il sait tenir l'angoisse et le mystère. On devine des choses, on croit les deviner plutôt. Mais ce n'est jamais exactement comme prévu. L'histoire a tout son long des relents méphitiques bien agréables au fond d'un canapé sous une lumière faible.Certains passages sont captivants, certaines horreurs , abominations bien décrites. On peut rester un peu en reste sur la manière de conclure mais cela est personnel. Très bonne découverte.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2010
Dès la première page, Charles Dexter Ward, personnage central de cette histoire, est présenté au lecteur comme souffrant de troubles mentaux. Mais comment et pourquoi a-t-il succombé aux affres de la folie. Voilà ce que propose de révéler ce récit sulfureux aux accents hitchcockiens.
C'est le premier livre de Lovecraft que j'ai lu et j'ai beaucoup aimé l'atmosphère mystérieuse et macabre qui règne au fil des pages.Ce roman se lit d'une traite non seulement parce qu'il est court (125 pages) mais surtout,parce qu'il est impossible de le lâcher tant l'intrigue est captivante. La fin n'était peut-être pas tout à fait à la hauteur de mes espérances mais l'ensemble est plus que réussi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2010
Enfant, j'avais découvert ce livre dans la bibliothèque de mes parents. Intrigué par la couverture et le résumé fait au dos, je me suis empressé de le lire dans mon lit à la lueur d'une lampe de chevet. L'effet produit fut indescriptible et toute l'oeuvre de Lovecraft trôna rapidement sur mes étagères, à côté de ce livre.
Tout comme le Dracula de Bram Stoker, L'affaire Charles Dexter Ward a forgé mon goût pour l'horreur et le mystère. Un souvenir incroyable !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2006
La bibliographie de Lovecraft est constituée d'une soixantaine de nouvelles, de presque 100 000 lettres (!), mais d'un seul roman. Ce roman.
On voit bien, hélas, que Lovecraft n'est pas habitué à ce format. Son style classique et rigoureux sied bien au nouvelles où l'action est concentrée, où les personnages n'ont pas besoin d'être trop développés, mais ici Lovecraft en s'adonnant au roman fait trop de surplace en début d'histoire. Il essaie d'épaissir son caractère principal en vue de nous tenir en haleine mais il n'y arrive pas, la psychologie n'est pas vraiment le fort de Lovecraft. Là où il excelle c'est dans la description de scènes d'horreur avec des créatures ignobles, il y en a, et elles sont efficaces, mais trop diluées à cause du format. La tension ne monte jamais, l'intrigue aurait très bien pu faire l'objet d'une nouvelle en zappant toutes les descriptions inutiles, de même, il y a peu d'avancée dans la mythologie de Cthulhu.
Ce que l'on peut retenir de positif, c'est que Lovecraft n'a écrit qu'un seul roman, et que le reste de son oeuvre gigantesque soit constituée de nouvelle, où le style est l'émotion horrifique est présent. Ici, il n'y a que le style.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2014
Parfait,
Très bon libre, j'ai beaucoup apprécier:)
J'encouragerais mon entourage de lire les livres de Lovecraft car ils sont vraiment bon :)
merci beaucoup
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,80 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici