undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
60
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce livre est tout simplement magnifique. Susie, adolescente de 14 ans, violée et assassinée, raconte, de son paradis, la vie (la survie) de sa famille, de ses amis après sa perte. On voit donc chaque membres évoluer différemment en tentant de surmonter ce terrible décès.Cette évolution concerne également Susie qui, même décédée, grandit, mûrit. Elle qui a quitté brutalement la vie en étant une enfant, devient une adulte.
Ce livre est emprunt d'une grande tristesse, mais peu à peu, cette dernière s'efface et les émotions se multiplient. Ce récit alterne entre la vie des gens que Susie observe et les souvenirs de la jeunes fille, ainsi que ses réflexions sur la vie et la mort.
C'est ce qui fait que l'on ne peut se détacher de ce récit car les sauts dans le temps sont nombreux et on ne s'ennuie jamais. Enfin, quand vous le quitterez, vous n'aurez qu'une envie, croquer la vie à pleines dents.
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2006
A l’aube de cette rentrée littéraire, un roman "made in U.S.A." s'est imposé sur les étals des libraires comme aux chevets des lecteurs : celui d'Alice Sebold, intitulé « La nostalgie de l'ange ». L'ange dans cette histoire, c'est Susie, une ado violée, puis découpée en morceaux par son psychopathe de voisin. La nostalgie, c'est ce qu'elle ressent lorsqu'elle tourne les yeux vers la Terre, depuis son Paradis, là-haut, où elle s'ennuie ferme. A la grande surprise des éditeurs, le roman a déjà été traduit dans trente pays et s’est vendu à plus de trois millions d'exemplaires dans le monde.

Si l’idée de départ est loin d’être rose - Susie, une adolescente de 14 ans, est violée puis assassinée -, le résultat est, lui, magnifique. La jeune fille observe, depuis son paradis, la vie de sa famille et de ses amis après la tragédie. Un père anéanti, une mère déboussolée, une sœur inconsolée. Et tout ce petit monde doit apprendre à surmonter son horreur, sa douleur, et sa peine pour réapprendre à vivre. Mais ils ne sont pas les seuls : Susie, elle aussi, doit faire la paix avec elle-même afin de trouver ses marques dans ce nouvel univers et devenir un ange serein et apaisé. Entre ce qu’elle regarde, ce dont elle se souvient, et les réflexions que le monde lui inspire, la jeune fille nous fait partager toute une palette d’émotions, depuis la peine et le déni, jusqu’à la joie et la sérénité, en passant par la peur et l’émerveillement.

Si l’on pouvait redouter de cette histoire qu’elle soit, comme souvent, cruelle et amère, ou, comme il arrive aussi, mièvre et larmoyante, la surprise est totale. En effet, Annie Sebold est parvenue à composer un savant dosage de ces ingrédients, sans violence outrancière ni sentimentalisme déplacé. Avec humour même, elle aborde le travail de deuil d’une manière très sensible et élégante. Bien sûr, la lecture est parfois éprouvante en raison du sujet certes douloureux, mais l’émotion omniprésente ne vise qu’à nous apprendre à nous tourner vers la vie, à regarder sereinement vers l’avenir sans nous appesantir sur les épreuves du passé. Le seul petit bémol que je pourrais relever malgré tout serait le style un peu terne, bien que fluide et facilement abordable. C’est en somme un premier ouvrage étonnant et sincère qui traite de manière pudique et originale un thème qui l’est nettement moins.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2004
j'ai trouve ce livre magnifique, je l'ai devore. l'horreur du viol de la separation, de l'abandon, la dynamique familiale apres un deuil, comment survivre apres une telle tragedie...la claustrophobie des petites villes de l'Amerique profonde, le desir d'une mere pour se reconstruire, la vengeance du pere, le racisme et le prejudice, tout y est... enveloppe dans l'atmosphere des annees 70s et vu de la haut, au dessus des nuages par celle qui est au centre de la tragedie... le paradis est bien vu... peut etre la traduction francaise a -t-elle vole une partie du charme de ce livre... mais chaque mot et chaque paragraphe est important et revele un nouveau secret.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2005
Le début est un peu dur à lire, mais j'ai trouvé cette histoire magnifique. Alice Sebold à une façon de raconter toute cette histoire c'est incroyable.
Susie à été violé puis tué. Du haut de son paradis, elle veille sur sa famille, elle les suit tout au long de leur vie. Les sentiments des parents après la disparition de leur fille, la solitude que ressent sa mère et la sensation d'incompréhension que connait le père, cette soeur qui se retrouve alors toute seule. A qui dévoiler ses petites histoires de fille maintenant? Et un frère trop petit encore pour comprendre ce qui se passe. Alice raconte l'évolution de ces personnages tout au long de leur vie.
"Elle observe, au bord du ciel, pendant des années, la blessure des siens, d'abord béante, puis sa lente cicatrisation...
Habité d'une invincible nostalgie, l'ange pourra enfin quitter ce monde dans la paix" (dernière page de couverture)
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2010
ça part d'une très belle idée de départ, mais le roman n'évolue pas au fil des pages. C'est dommage, j'en attendais plus.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2011
je conseille vivement, écriture et point de vue du narrateur originaux, terriblement dramatique.

pas vu le film qui en a été tiré, peur d'être déçue tellement ce roman est atypique.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2010
C'est un roman surprenant que "la nostalgie de l'ange". C'est un mélange d'émotions qui nous transporte vers un voyage initiatique au frontière du fantastique. On commence avec l'horreur du meurtre d'une adolescente (Susie), et à partir de là, nous sommes emportés dans cette histoire . La jeune fille se retrouve entre deux mondes , entre la vie et la mort, et est ainsi le témoin du chagrin de ses proches .Nous partageons les émotions de Susie, ses souvenirs, et nous observons avec elle comment sa famille réussit à reprendre le dessus après son décès. Nous assistons avec elle à l'évolution laborieuse de l'enquete sur le meurtre dont elle a été victime. Ce livre , c'est l'histoire d'une mort dure, violente, racontée avec une certaine douceur, la légèreté des mots d'un adolescente qui prend conscience peu à peu qu'elle doit dire adieu à tout ce qu'elle était. C'est aussi l'histoire de la destruction d'une famille causée par la perte d'un de ses membres, et sa reconstruction longue et difficile. Parce que malgré tout , la vie continue, pleine d'espoirs, pour ceux qui restent...
C'est un livre à avoir absolument pour les amateurs d'histoires qui sortent des sentiers battus.
A noter que le film, "lovely bones", a su rester fidèle au roman,sans toutefois l'égaler, et qu'il est à voir aussi si l'on a aprécié le bouquin.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une jeune-fille de 14 ans, Susie, raconte depuis son paradis, son viol, son assassinat, l'enquête piétinante pour trouver son meurtrier mais aussi « l'après » vécu par les membres de sa famille et amis proches.

Une histoire poignante qui sans tomber dans un voyeurisme malsain, nous montre que lorsqu'un tel drame arrive, ce n'est pas une seule victime qu'il fait, mais plusieurs.
Sans fureur, sans haine, sans juger, Susie regrette, constate, explique...
Elle nous fait voir la douleur qui sépare peu à peu les membres de sa famille et surtout ses parents.
Projettés dans des univers parallèles, chacun d'eux essaient à sa façon de survivre au drame, les uns à côté des autres sans parvenir à s'entraider et s'apporter le réconfort dont ils ont besoin.
Elle nous fait percevoir la souffrance qui les ronge, leur enlève leurs forces, leur énergie, leur volonté.
Seule la grand-mère, d'une force de caractère extraordinaire et malgré son propre chagrin, arrive grâce à son franc-parler et son "exubérance", à les maintenir à flot et leur éviter de sombrer davantage.
Avec impuissance aussi, Susie observe son meurtrier, impassible et machiavélique, qui imperturbablement poursuit impunément ses noirs desseins...

Même s'il est vrai que l'écriture n'est pas des plus habiles et que l'on peut être surpris par les derniers chapitres choisis par l'auteur, on prend conscience à travers ce livre à quel point il peut être difficile d'effectuer un travail de deuil quand le corps du disparu n'est jamais retrouvé et quand trop de vide plane autour d'un meurtre. Et puis surtout, que dans de telles histoires, les frères et sœurs parce qu'ils ont leur vie à construire, même si la cicatrice reste présente, parviennent à faire avec, alors que les parents, eux, ne s'en remettent jamais.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2013
Livre remarquablement bin écrit (et traduit !). Je ne voulais pas le lire au début car les histoires d'ange, ce n'est pas trop ma tasse de thé car je ne suis pas croyante. Et bien je ne regrette pas d'avoir tenté. Le livre ne verse jamais dans la grosse tragédie ou les détails gores du viol. La narratrice, pleine d'innocence, nous fait ressentir toute la douleur de sa famille. Un très beau livre, vraiment.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Susie est violée et assassinée à 14 ans en rentrant de l'école. De son Paradis elle va suivre la vie de sa famille face au deuil. La douleur est différente pour chacun. Son père va devenir obsèdé par le meurtrier, c'était à lui de protéger sa fille, il s'en veut énormément. La mère n'arrive pas à supporter la douleur et préfère ne plus y penser. Sa soeur va tout faire pour vivre sa vie à fond, et son petit frère de quatre ans ne comprend pas pourquoi Susie ne revient pas.
Un beau livre qui m'a touché, Susie est une héroine courageuse. La douleur de la famille est palpable et j'aime le fait que les gens sont différent face à la douleur de perdre un proche.
Le reproche que je lui fait c'est qu'il est peut etre un peu long, le moment dans le paradis ne sont pas très pertinent.
Ce livre a été adapter en film par Peter Jackson.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,41 €
6,80 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici