undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 RentreeLitteraire Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
31
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 janvier 2006
Vraiment un livre bouleversant et émouvant. J'ai été vraiment touché par le courage de toutes ces femmes "soviétiques" (en cette période) qui ont contibué si activement pour libérer leur
pays et finalement le monde... C'est un véritable hymne a la femme et a son courage. A la lecture de ce livre on peut vraiment croire que la femme est l'avenir de l'homme et du genre humain. Une reflexion aussi sur l'absurdité des guerres.
0Commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2004
C'est la deuxième fois que je lis cet auteur, et j'en sors toujours hallucinée. Les témoignages recueillis par Svetlana Alexievitch sur l'engagement des femmes soviétiques pendant la seconde guerre mondiale sont tout simplement à couper le souffle. On sait que les russes ont payé un très lourd tribut durant ce conflit, et si vous vous promenez dans les rues des villes russes, vous constaterez que les hommes agés y sont rares. Ils ont pour la plupart péri pendant ce conflit, mais l'éclairage de l'auteur sur l'engagement des femmes, de la cuisinière, à la brancardière, au tireur d'élite, est inédit. La souffrance de cette génération a été tout simplement tue et occultée par le régime soviétique une fois le conflit terminé.
Coucher sur le papier ces tranches de vie, très douloureuses, de ces femmes est la seule façon de les garder intactes, alors que ces témoins s'éteignent une à une. L'habileté de la journaliste à ordonner des témoignages et en faire sortir la quintessence n'a d'égale que la simplicité avec laquelle ces femmes se racontent. Pour la plupart très jeunes à l'époque, elles se sont visiblement rué sur les champs de bataille. Une très émouvante leçon de courage. Je le recommande de surcroit à tous les étudiants russophones, ainsi qu'à toute personne désireuse d'approfondir sa connaissance de la civilisation russe et de l'époque soviétique.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2013
toutes ces voix féminines presque encore enfantines nous rappellent que la guerre est une horreur qui n'épargne personne. Ces courageuses empéchées d'échapper à l'emprise de leur époque livrent un témoignage poignant et impitoyable. leurs paroles recueillies ici sont un magnifique et précieux témoignage
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2014
Très bon livre sur la guerre à l'Est, vue par des femmes soviétiques (Russes, Biélorusses et Ukrainiennes). Des témoignages très intéressants, parfois bouleversants, mais qui ne sont qu'une goutte d'eau dans l'immensité de ce qui s'est passé réellement là. Dommage que, pour les besoins de faire un livre court, ces témoignages ont été volontairement tronqués par l'auteur, afin d'en garder l'essentiel, car on aurait aimé en savoir plus sur chacune de ces femmes, connaître leur histoire complète, sans compter ce que l'auteur n'a pas pu, ou pas voulu inclure dans ce livre...
Mon seul bémol concerne la mise en page: il aurait fallu bien séparer ce qui concerne l'auteur (ses réflexions sur le livre, sur ses déplacements en URSS et sur les femmes interrogées) des témoignages proprement dits, en mettant, par exemple, ce qui concerne l'auteur en italique, car on s'y perd parfois à séparer ces deux aspects du livre.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet ouvrage n'est pas un livre sur la Seconde Guerre mondiale mais un ensemble de témoignages de femmes qui ont fait cette guerre.
La femme russe en 1940 prend les armes, elles se retrouvent dans des corps combattants comme tireur d'élite, pilote, sapeur, conductrice de tank et de camions, brancardière, tirailleur, fantassin mais aussi des fonctions à proximité du front comme messagère, infirmière, médecin, mécanicienne et enfin des tâches genre cuisinière, lingère, hygiéniste, ouvrière, paysanne ... et enfin toutes les partisanes qui sont l'équivalent de notre résistance mais avec une forte connotation politique. Ce qui m'a fortement étonné de la part de l'auteur dans son introduction sur la femme dans la guerre à travers le temps, c'est son omission des femmes combattantes russes lors de la GG- seules femmes au front en tant que soldats lors de cette guerre- le fameux `bataillon de la mort' avec comme commandant Mme Botchkareva.
L'auteur a mis 17 ans pour récolter ses témoignages et en 2003, elle décide de les mettre en forme et de les publier. Ces dates sont primordiales, les témoignages ont été récoltés dans les années 80-90, les mémoires sont intactes mais le mur de Berlin n'est pas tombé, on sent bien que certaines femmes ne disent pas tout. Des femmes qui étaient très jeunes en 40- 17 ans parfois- se racontent, les témoignages sont poignants et parfois insoutenables, souvent elles ont plus de 60 ans quand elles parlent pour la première fois : après la guerre, elles se sont souvent avec difficultés, réinsérées dans la vie civile- infirmière, docteur, laborantine, ouvrière, mère au foyer, etc , mais la guerre les a poursuivi dans leurs cauchemars, le regard souvent désapprobateur des autres, leur corps invalidé ou leur esprit malade...
Ce que je ne savais pas, c'est que les nombreux prisonniers soviétiques, de retour chez eux après la guerre, on été pour la plupart envoyé en camps de rééducation par le travail, pour les punir d'avoir été fait prisonnier et suspecté d'être contaminé par le monde occidental non communiste.
La femme dans la guerre c'est tout autre chose que l'homme, avant d'avoir lu ce livre, je n'y avais jamais pensé. La proximité des hommes, les dangers du viol ou autres sévices sexuels aussi bien par les siens que par les Allemands, les sentiments d'amour et maternels, les rapprochements corporels, les grossesses parfois, la pudeur à préserver dans ce monde d'hommes et fait pour l'homme, l'hygiène plus difficile lors des règles par ex...
Un livre coup de poing très fort, l'auteur a la « spécialité » de faire parler les témoins- j'avais lu aussi "La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse - car elle sait écouter sans juger, avec impartialité et aussi car elle a gardé intacte sa mentalité de russe, ce peuple qui sait si bien se résigner sous l'autorité- dixit l'auteur.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Que des témoignages de très grande valeur, les femmes étaient très présentes dans l'armée rouge et les entendre nous donne une autre vision de la guerre, hors des carcans politiques. Le sacrifice du peuple Russe raconté par ses héroïnes. Très émouvant, inéstimable
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2013
j'ai aimé ce livre parce qu'il est fait de témoignages écrits par des femmes , c'est une vision differente de celle des hommes, cest plus dans l'émotion.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous avez lu sur la première guerre mondiale Genevoix et Remarque, sur la deuxième Gary, Primo Levi, Wiesel, Grossman. Si vous avez lu Paroles de Poilus, vous avez déjà eu une vision plus intime, plus sensible de la guerre.
Avec Svetlana Alexievitch vous allez découvrir d’une part l’engagement méconnu de centaines de milliers de femmes dans l’Armée Rouge, pas seulement infirmière mais aussi tireur d’élite ou chef de section du génie, avec un courage hors du commun né d’une éducation qui a donné à cette génération à la fois la conviction que les femmes peuvent être autant que les hommes et aussi que l’Union soviétique mérite qu’on meurt pour elle. Svetlana Alexievitch nous fait découvrir ces épopées personnelles par témoignages brefs, regroupés par thématiques.
Vous allez ainsi découvrir un autre regard sur la guerre, une autre forme d’humanité, de sensibilité face à l’horreur. Des voix bouleversantes, parfois encore enfantines avec leurs tresses, des consciences qui luttent pour garder et retrouver leur féminité et leur élégance par-delà la boucherie.
On regrettera seulement que la brièveté de ce récit, la censure soviétique et l’autocensure de l’auteur ne permette pas d’évoquer certains sujets ou de façon très allusive, comme les exactions de l’Armée Rouge en Allemagne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2014
Très beau livre sur le combat des femmes russe pendant la guerre mais aussi très dur à certain passage. C'est un livre qu'il faut absolument lire car ile ne parle pas de stratégie mais de la dure vie de ces combattantes courageuses qui font honneur à ce peuple Russe qui à tant souffert pendant cette guerre et même après.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2014
Un autre très grand livre de Svetlana Alexievitch! Même si on n'est pas très intéressé par la Russie actuelle, le talent de l'auteur nous emmène dans une Russie post soviétique que l'on ne soupçonnait pas (ce qui était mon cas). Quel talent!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus