undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

  • Bruce
  • Commentaires client

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
16
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cette biographie de Bruce Springsteen est de grande qualité : Peter Ames Carlin a effectué un travail de recherche assez phénoménal, regroupant beaucoup d'avis, d'interviews de proches de l'artiste (tous les membres du E Street Band - à l'exception de Patti Scialfa mais j'y reviendrai- ont participé), de membres de son équipe, sa grade rapprochée, sa famille. Bruce lui même a accepté de parler à l'auteur, sans que cette bio ne soit pourtant à l'unique gloire du American Hero.
Enfin un ouvrage qui dévoile clairement les zones d'ombre de cet artiste hors normes : une tendance aux accès d'humeur, une sécheresse vis-à-vis de ses musiciens E Streeters, un côté très instable, une tendance dépressive... Rien de très neuf pour qui suit activement la carrière et les différents entretiens accordés par Springsteen, mais c'est la première fois que l'on peut les lire dans une biographie. La célèbre bio de Dave Marsh, Two Hearts, étant elle plus un panégyrique du Boss qu'une vraie étude critique.
L'ouvrage se lit facilement, est très documenté, notamment sur les "jeunes" années de Springsteen. La narration n'est pas toujours chronologique ou linéaire, ce qui apporte un vrai souffle en termes de lecture.
La préface d'Antoine De Caunes - l'un des rares spécialistes de Springsteen en France - est gage de qualité.

J'ai tout de même quelques regrets, que je partage ici :

1) Je reste un peu sur ma faim en ce qui concerne Doug Springsteen, le père de Bruce. Quelques chansons suffisent à dire l'ampleur de le non compréhension qui a existé pendant très longtemps entre les deux, et l'on peut d'ailleurs légitimement penser que la tendance dépressive de Bruce est si ce n'est héréditaire, du moins fortement influencée par la propre attitude de son père. Père qui a combattu pendant la Seconde Guerre Mondiale, dès l'âge de 18 ans. Un évènement majeur dans sa vie, qui a donc certainement influencé ses rapports avec sa famille. Or, Peter Ames Carlin en parle sur deux lignes. C'est tout. Sans faire de psychologie à deux centimes, l'on peut regretter qu'il n'ait pas creusé davantage.

2) Cette absence notable de Patti Scialfa. Certes, il est bien noté qu'elle a gentiment décliné toute participation directe dans la rédaction de ce livre : soit. Mais d'autres ont eu la parole grâce à des tierces personnes, pourquoi pas elle? Elle a quand même un rôle prépondérant dans la musique de Bruce (qu'on le veuille ou non, là n'est pas la question), c'est l'une des personnes les plus influentes dans sa vie, et une musicienne accomplie, du même paysage musical que lui dès le départ. Sans chercher des détails sur leur vie de couple, il me semble qu'elle aurait mérité plus de recherches sur le plan musical et son intégration dans le E Street Band par exemple.

3) La dernière partie, la plus récente, me semble un peu bâclée. Et pourtant, il y en a des choses à dire sur les dernières années, tant Bruce Springsteen est prolixe, et présent sur les scènes du monde entier. Comme je l'ai déjà lu, un deuxième tome aurait été tout à fait envisageable.

En résumé, je recommande chaudement cette biographie de Springsteen, qui me semble présenter l'homme sans trop de fards, et surtout qui explique la mécanique Springsteen.

Son influence sur le monde de la musique est malheureusement très sous-estimée en France et peut-être que cet ouvrage permettra de rendre l'artiste plus visible.
En tous les cas, cette biographie est, selon moi, LA biographie de référence actuellement.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2014
ce bouquin se lit comme un roman d'aventure!oui, l'aventure d'un petit américain moyen accroché à son rêve musical! si il ne faut garder qu'un souvenir de springsteen,se sera son amour inconditionnelle de la musique , de SA musique! a travers ce livre , on voit bien que rien ne sera comme avant ,a partir du moment ou bruce s' intéressera à la musique.même si on connait la fin du livre (gloire,amour et...reconnaissance mondiale), on est captivé par l’ascension de cet homme dans un univers ,qui comme en politique, ne laisse accéder au firmament que les meilleurs ,c'est à dire les tueurs....et oui,springsteen est un tueur à sa manière , car tout au long de son parcours musical ,il n'aura cesse de montrer au monde que, grâce à son talent ,sa fougue,son endurance physique (concert de 4 heures et plus), il sera une des plus grandes personnalités du monde rock !d'ou l’intérêt de ce livre ,car on ne fait pas d'omelette sans casser les œufs, et pour arriver a ce qu'il est maintenant , il a souvent sacrifié des amis sur l’hôtel de la gloire ..et ce livre laisse voir les bons et mauvais cotés de cet homme que rien arrête pour arrivé à son but ultime:qu'il soit reconnu pour et par sa musique!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai été un peu surpris par les critiques extraordinairement élogieuses accordées à ce bouquin.
Il est quand même plutôt consensuel et frôle souvent l'hagiographie, histoire de ne pas déplaire aux acheteurs... oups, pardon... aux fans (dont je suis).
Il est bien écrit, Peter Ames Carlin a fait du bon travail, d'accord, mais ce n'est pas encore le portrait ultime de Springsteen que les vieux admirateurs attendent depuis des années.
Pourquoi?
Tout simplement, parce que le musicien s'exprime peu dans ces pages. Ses états d'âmes sont toujours rapportés indirectement, par le biais de témoignages et d'articles de presse.
Et l'absence totale de son épouse, Patti Scialfa, crée un vide énorme (un gouffre !) dans cette histoire.
On voit tout ce que veulent bien montrer les responsables de la communication du Boss, les anciens amis qui ne l'ont pas vu depuis longtemps ou qui n'ont pas envie de se brouiller avec lui, les simples témoins qui n'ont pas forcément toujours compris à quoi ils avaient assisté.
On sait tout sur les détails factuels: les arrivées et départs des collaborateurs, les engueulades, les procès, etc.
Mais on n'apprend quasiment rien sur les problèmes au quotidien de l'une des rock stars les plus humaines.
C'est tout juste si ses tendances dépressives sont évoquées.
Du bout des lèvres.
Evidemment, ses relations problématiques avec son père sont (bien) traitées, ainsi, par exemple, que son amour pour la junk food dans ses jeunes années.
Mais, c'est un peu léger pour se faire une bonne idée de l'homme en lui-même.
C'est d'autant plus dommage que l'artiste, le premier, reconnaît que son quotidien et ses passions motivent son travail.
Bref, il manque encore la biographie "autorisée" à laquelle Springsteen prêtera honnêtement son concours, tout en permettant à son épouse (voire sa première femme) de s'exprimer.
D'ici là, ce "Bruce" n'est déjà pas si mal pour en savoir plus sur sa carrière et vaut déjà beaucoup mieux que certains torchons dégoulinants publiés par des noms plus ou moins prestigieux.
C'est sans doute la meilleure bio du prodige du New Jersey à l'heure actuelle.
Mais elle n'est pas parfaite.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
...je reste un peu dubitatif concernant cette bio: l'auteur avait il réellement besoin de rentrer dans autant de détails concernant certains points comme: les grands parents, la valse de producteurs (inintéressante tellement elle est fouillée)
J'avoue que j'ai été parfois "gavé" de précisions superflues, dont je ne comprend toujours pas pourquoi elles ont été relatées, sinon pour noircir des pages?
Mon commentaire semblera severe, mais je suis un inconditionnel du boss, donc, exigeant !
Je regrette aussi le manque cruel de photos et de docs originaux....
Pour conclure, cela se rapproche plus du travail d'historien austere que de la bio d'un fan à l'esprit rock n' roll...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2013
Livre que je conseille exclusivement aux fans, car il recèle une multitude de détails qui peuvent vite lasser un non connaisseur.
C'est l'ouvrage le plus complet sur la vie du Boss.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2013
En tant que fan depuis ses débuts j'ai été comblé par toutes les annecdotes relatant sa jeunesse.
A conseiller à toute personne fan ou pas.
Super livre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2014
J'ai lu ce livre en quelques jours avec un plaisir immense.

Il se lit comme un roman et on apprend beaucoup de choses sur ce géant de la musique et cet homme à la hauteur de la légende.
Quelle droiture et quel talent pour un parcours si difficile pour arriver où il en est aujourd'hui.

Sans jamais se trahir, Bruce nous montre la part plus intime de ce chanteur et sa relation avec ses proches et le E -street band.

Pas un facile le Boss mais un homme bien , ça c'est sûr.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2013
Grande fan de Bruce Springsteen, j'attendais avec impatience cette "2éme Bible" sur notre Rockeur ...
Supers Moments de lecture, révélations et nous voilà encore une fois au cœur de la vie de Freehold ...

Par contre surprise désagréable il manque 49 pages dans le milieu du livre !!!
(288 /337) qq moments cruciaux de la vie de notre idole ...

Grosse déception !!!!

Cette grosse bévue qui nous attriste terriblement nous les fans !!!!

Salutations
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que d ' élogieux commentaires , surtout aux STATES , pour cette nouvelle bio , écrit par un journaliste américain , Mister CARLIN , habitué à ce genre d ' exercice apparemment , sauf que les gouts des lecteurs franchouillards ne sont pas forcément les mêmes que ceux de la plus grande nation du monde .

Oser comparer ( une vie américaine ) MARC DUFAUD avec( BRUCE ) Peter ames CARLIN , semble trop iconoclaste et surtout très chauvin .
Mais pourquoi ce bouquin attire t ' il les lecteurs de notre douce FRANCE , jusqu' a être exposé sur un présentoir rayon nouveauté d ' une bibliothèque bretonne ( Eh oui ) d ' une modeste commune et se faire réserver pour être lu.

Sommes nous tous FAN du BOSS , pour se précipiter sur cette croustillante biographie ?

Dans cette biographie , hormis le contenu trop presse-people , dénudant , pour le public , une vie privée du BOSS et de ces immanquables difficiles rapports avec DOUG ( son papa ) , aucune évocation de ses relations avec la pétillante rousse Mlle PATTI n 'est évoquée sauf la scène , très ROMEO et JULIETTE du balcon romain .

Le contenu de ce livre n ' apporte rien de sensationnel , sur la vie du BOSS , à part les premiers chapitres , relatant les débuts difficiles de notre BOSS ( Hippie Chevelu) guitariste émérite des CASTILLES puis de STEEL MILL , collectionnant les groupies , se levant tard , et ne mangeant que de la bouffe américaine , bien sur très gastronomique.
Pour les anecdotes de concert , quelle joie d ' apprendre que son technicien guitare se fracture les doigts ou le poignet , en recevant une guitare FENDER TELECASTER modifié ESQUIRE qui pèse son poids , et vaut beaucoup de dollars .( LOL ).

Et puis le coté nécrologique évoquant la mort de CLARENCE CLEMMONS ainsi que le décès de DANNY FEDERICI m ' a paru plus que déplacé , au vue de l émotion contenue avec pudeur , dans tous les interviews données par le boss à ces douloureux sujets.

Lors des deux concerts parisiens de BRUCE ( BERCY et STADE de FRANCE ) la complicité scénique avec STEVE , étant fortement fusionnelle , comment Monsieur CARLIN se délecte de décrire , avec des propos acides , les réflexions er paroles de l ' un pour l ' autre , alors que leur amitié se construit et s ' érode et ne se détruit pas .

Sans chauvinisme , j ' ai apprécié la biographie écrite par notre FRENCH WRITER , alors que celle ci , au style monotone me laisse moins enthousiaste , d ' ou une curiosité s ' émoussant au fil des lignes .
Eh oui Antoine , malgré ton intéressante préface , et ton indéfectible amitié pour le BOSS , la lecture de ce livre , fort documenté , ne m ' a pas enchanté , ni bouleversé .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2013
Livre passionnant, à mettre au même niveau que les bios d'Hugues Barrière, mais grosse frustration au milieu de la lecture : il manque un paquet de pages, mon exemplaire sautant de la page 288 à la page 337 => retour chez Amazon... et nouvelle commande car pas d'échange possible pour ce type de produit.
Je dois donc attendre pour poursuivre ma lecture alors que j'étais en train de le dévorer en deux ou trois jours.
Ce bug chez l'imprimeur ne retire rien à la qualité du livre (pour ce que j'ai pu en lire) mais il m'a semblé utile de le signaler pour permettre à chacun de vérifier avant d'en entreprendre la lecture...
Tout ceci fait que les 5 étoiles que j'aurais sans doute mises sont ramenées à 3.
33 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,40 €
39,95 €
24,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)