undrgrnd HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cliquez ici Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
24
4,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:15,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J’ai beauuuuucoup aimé Gardiens des Cités Perdues, j’ai eu un gros coup de cœur inattendu pour ce roman qui m’a vraiment apporté tout ce que je recherchais en littérature fantasy jeunesse et que je ne retrouvais plus depuis des années. L’auteur nous offre une intrigue prenante, des personnages très attachants et une histoire toute en émotions avec son lot de moments tristes, le tout très bien dosé et joliment écrit.

J’ai enfin retrouvé ce qui me manquait depuis la fin de Harry Potter. Je précise que je ne vais pas faire de comparaison, l’histoire de JK Rowling étant ce qu’elle est, il serait réducteur de comparer les deux sagas. Mais je pense qu’il y a beaucoup de chances pour que les lecteurs de Harry Potter trouvent leur bonheur à la lecture de Gardiens des Cités Perdues. Les personnages sont tous détaillés, nuancés, personne n’est trop parfait ou foncièrement méchant. Il y a un vrai travail sur l’histoire de chacun, qui donne une profondeur aux relations qui se tissent et donc à toute l’histoire. Tous les personnages secondaires sont intéressants, au moins autant que le personnage principal. On a vraiment envie d'en savoir plus sur eux et de continuer à les suivre, et la qualité des dialogues les rend vraiment réels... Je ne sais pas comment l'expliquer. Il y a ce même esprit de communauté que l'ont retrouvait vraiment dans l'univers de JKR qui fait que l'on prend plaisir à lire sur chacun des personnages et j'ai beaucoup apprécié ce point.

Et bien sûr, Sophie est un excellent personnage principal, intelligente, gentille et surtout pas naïve ou effacée. Dès le début du roman, on découvre une jeune fille attachante bien qu’un peu paumée. Et pour cause, elle a douze ans, une mémoire photographique hors norme, elle s’apprête à passer le bac. Elle s'ennuie et n'arrive pas à s'adapter dans une classe où on la voit comme un petit monstre. C'est d'ailleurs ainsi qu'elle se voit elle même, elle qui entend les pensées des gens qui l'entourent depuis qu'elle a cinq ans. Elle se sent donc bien seule, jusqu'au jour où elle rencontre Fitz, un jeune homme d'une quinzaine d'années qui semble pouvoir repousser son pouvoir et surtout, qui le possède lui aussi. Très vite, il lui apprend la vérité. Elle n'est pas humaine et elle doit le suivre.

Elle découvre alors un nouveau monde et nous avec elle, abandonnant son ancienne vie derrière elle. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’auteur ne tombe pas dans le cliché récurent que l’on trouve dans tous les romans jeunesse : Les parents méchants, morts ou absents, qui facilitent grandement le départ à l’aventure du héros. Non, ici Sophie vit une vraie vie de famille dans laquelle elle est heureuse et son départ forcé est déchirant. L’héroïne n’a que douze ans et doit quitter ses parents pour vivre dans un monde où elle ne connait rien ni personne, avec une famille qui n’est pas la sienne. Ce choix de l’auteur lui permet de nous offrir quelques moments extrêmement touchants, qui m’ont mis les larmes aux yeux plusieurs fois (non je mens, j’ai pleuré comme une enfant). Je ne m’attendais pas à être aussi touchée par l’histoire de Sophie et de sa famille d’accueil, qui j’en suis sure, en émouvra plus d’un.

L’intrigue principale est amenée en douceur, ce tome servant surtout à présenter le monde dans lequel Sophie va évoluer. Et quel monde ! J’ai grincé des dents à la lecture du mot « elfe » mais très vite j’ai accepté l’idée tant elle est bien présentée par l’auteur. Et surtout, j’ai adoré l’école où Sophie suivra des cours tous plus intéressants les uns que les autres. J’ai aussi apprécié que Sophie rencontre des difficultés, qu’elle ne soit pas la meilleure dans tout ce qu’elle entreprend, même si elle possède quelques qualités exceptionnelles qui en font un personnage très intéressant. Elle a aussi du mal à s’adapter à sa nouvelle vie de famille, au mode de vie de son peuple d’adoption, à l’attitude de certains qui ne sont pas ravis qu’elle ait rejoint leur univers… Dont des professeurs guère sympathiques qui ne lui facilitent pas les choses.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé me plonger dans ce nouvel univers, bien structuré, crédible et très intéressant. Un sans-faute de la part de l’auteur, qui réussit l’exploit de présenter une histoire mettant en scène une école de magie sans tomber dans le cliché ou le déjà vu, et surtout, en arrivant à se démarquer de la saga incontournable du genre. De plus, le style de l’auteur (ou la traduction) est très agréable, accessible sans être enfantin. Dès huit, neuf ans mais aussi pour les adultes en manque d’émerveillement, de magie et d’une jolie histoire du genre.

La couverture, semblable à celle de la version originale, est très réussie et en adéquation avec le roman. Le format du livre et la qualité du papier sont les mêmes que pour les autres romans de la maison d’édition Lumen, qui n’a déjà plus rien à prouver, et m’ont amplement satisfaite. Même dans l’apparence, je ne trouve rien à redire sur Gardiens des Cités Perdues !

J’ai vraiment hâte d’avoir la suite entre les mains, qui j'espère confirmera mon coup de cœur pour cette saga qui je pense va devenir incontournable ! Je ne serais d'ailleurs pas étonnée qu'elle soit adaptée au cinéma, étant donné l'univers très graphique qu'elle présente. Et je serais ravie d'aller le voir, d'ailleurs. N’hésitez pas à vous lancer, quel que soit votre age, dans l'aventure des Gardiens des Cités Perdues !
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Dans ce livre nous allons suivre les aventures de Sophie, une fillette de 12 ans, ordinaire, qui, depuis l'âge de 5 ans et après avoir fait une chute est dotée d'un don, comme celui d'entendre la pensée des personnes qui l'entourent. C'est une très bonne élève pour son jeune âge, elle est déjà au lycée,et un peu considérée comme un être hors du commun par sa faculté photographique et son âge précoce. Lors d'une visite dans un musée avec le lycée elle rencontre Fitz, un garçon un peu plus âgé qu'elle. Celui-ci va lui apprendre qu'elle n'est pas comme les autres et va l'emmener dans son monde à lui afin de le lui prouver... C'est à partir de ce moment-là, que l'intrigue du livre va prendre forme, l'auteur nous fait découvrir tout doucement qui est en réalité Sophie et cet univers enchanteur qui cachent un terrible secret.

Il s'agit d'un roman du genre Fantasy. Lors de son récit l'auteur nous transporte dans différents mondes. Première destination, le monde des humains où nous allons rencontrer Sophie, l'héroïne de cette histoire. Puis un second personnage Fitz fera irruption afin de nous emmener dans un univers merveilleux et totalement inconnu, univers habité par des Elfes et bien d'autres créatures... Shannon Messenger nous fait découvrir au fur et à mesure ces divers personnages mais aussi ces lieux fantastiques et imaginaires. A la fin du livre on croit connaître Sophie, mais l'écrivain va nous surprendre avec de nouvelles révélations...

Bien que ce livre soit destiné aux jeunes lecteurs, l'écrivain a utilisé un style si fluide qu'elle a réussi avec brio à me transporter dans cet univers qui me rappelle les contes de fées, les elfes et leurs nombreux pouvoirs, les gnomes, toutes ces créatures extraordinaires. J'ai pris beaucoup de plaisir et je me suis régalée avec ce livre. En l'ouvrant j'espérais un peu de légèreté, je voulais me laisser porter par une douce et belle histoire. Pari réussi, dès les premières lignes je suis totalement conquise et sous le charme, je n'arrive pas à interrompre ma lecture...

La couverture a attiré mon regard avec cette couleur Or, cette fillette et ses yeux ronds qui lui donnent cet air émerveillé devant ce qu'elle observe. Une illustration qui pourrait passer pour un dessin animé, un souvenir émergent de notre enfance. Le résumé attise notre envie de nous plonger dans cette histoire...

Ma conclusion, est que plus nous avançons dans ce livre plus nous avons envie de connaître la fin. L'auteur nous fait découvrir des personnages drôles, émouvants, attachants qui apparaitront très vite dans ce récit et qui aideront l'héroïne. Je l'ai lu en 2 jours. Un premier tome qui nous offre une très belle fin et nous promet une belle suite...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 5 juillet 2014
Après avoir découvert Dualed et Widdershins, j’ai commencé à me dire que, décidément, Lumen était un éditeur qui commençait sérieusement à me plaire. La lecture de Gardiens des Cités Perdues ne fait que le confirmer.

Premier roman de Shannon Messenger à paraître en France, ce premier tome (sur trois déjà dispos aux USA), offre un excellent moment de détente. S’adressant à un public plutôt adolescent, il plaira tout autant aux adultes tant l’écriture de l’auteur est fluide et agréable.

Si vous avez lu et aimé Harry Potter, alors ce roman est fait pour vous. Vous y suivrez les aventures de Sophie, une adolescente qui découvre, du jour au lendemain, qu’elle n’est pas humaine. Télépathe depuis ses cinq ans, seule de sa famille à être blonde aux yeux marrons, elle dénote parmi ses pairs. Alors, bizarrement (mais pas tant que ça), quand un parfait étranger lui annonce qu’elle est en réalité une elfe, elle le croit. Mais même parmi les elfes, Sophie va s’en rendre compte : elle est unique.

Très similaire à HP pour son côté école de magie, Gardiens des cités perdues est pourtant très différent et possède sa propre originalité. Qui est Sophie ? Quelles sont ses origines ? De quoi est-elle vraiment capable ? C’est sur ces trois questions que se base l’intrigue de ce tome (et de la série entière finalement). Bourré de mystère, surprenant, ce roman charme rapidement.

J’attire d’ailleurs votre attention sur cette couverture absolument magnifique que possède ce premier tome ! Merci aux éditions Lumen d’avoir gardé la couverture originale. C’est une véritable tuerie. Impossible de résister !

J’attends maintenant avec impatience le second tome qui, je l’espère paraîtra bientôt. En attendant, cette lecture est idéale pour l’été et Gardiens des cités perdues est une pépite à ne rater sous aucun prétexte.
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2016
Que dire! Je suis ravie de retrouver mon plaisir de lire, comme au temps d'Harry Potter. Attention, ils n'ont rien en commun à part nous emmener dans leur aventures. Ce serait même dommage de les comparer. Mais j'ai à nouveau ce goût magique qui m'empêche de lâcher la lecture avant 5h du mat... Quand le livre est fini! Je veux le tome 2 et tout de suite!!! C'est un mélange subtil de magie, d'aventure, d'amour, d'amitié et de suspense. Le tout est raconté avec une charmante innocence d'enfant. L'univers décrit est détaillé et purement féérique. Les personnages sont fouillés et tellement réels dans la difficulté de leur quotidien. On ne peut que s'identifier à Sophie en espérant vivre la même chose. Les rôles secondaires ont également chacun leur propre histoire et en sont tout aussi crédibles et attachants. L'intrigue est bien dosée est nous tient en haleine avec beaucoup de rebondissements.
Bref, c'est un roman où on ne peut que plonger inconditionnellement... Qu'on ait 7 ou 77ans!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On suit les aventures de Sophie, une pré-adolescente de 12 ans qui se sent en marge de ses camarades de classe, ce qui n'a rien d'étonnant, étant la seule télépathe à la ronde et possédant une mémoire photographique. Un jeune homme va venir la chercher et lui apprendre qu'elle n'est pas celle qu'elle imagine être. Sa véritable identité l'attend dans un autre monde et il lui faut intégrer une nouvelle école. Ca vous rappelle quelque chose? Pourtant mis à part ça, l'histoire n'a vraiment aucun rapport avec mon petit sorcier à lunettes préféré. En effet, l'histoire met en place un tout autre type de créature fantastique.

J'ai bien accroché avec le personnage de Sophie. Son jeune âge et son côté stressé me l'ont tout de suite rendue sympathique. Bon certes, j'admets qu'elle a tendance à pleurer souvent mais si j'avais 12 ans et que je vivais ce qu'elle vit, je n'en mènerait pas large non plus. Sur Terre elle était toujours la première de sa classe mais il lui faut désormais tout réapprendre en un temps limité et ce n'est jamais simple pour personne. Elle a par contre un tic dont je me demande où l'auteur a péché ça, elle s'arrache les cils quand elle est inquiète, ça m'a vraiment traumatisé! (Oui je suis une grosse chochotte et moi quand je stresse, je m'arrache les peaux des lèvres donc bon, chacun son truc j'imagine. Mais quand même, les cils!! Bref passons). Parmi les personnages secondaires qui m'ont marqué, je ne citerai parmi les camarades de classe de Sophie que Keefe que j'ai bien apprécié. Les autres aussi, mais je pense que j'ai besoin de voir leur développement dans le tome 2 pour m'attacher plus à eux. Par contre j'ai été complètement marquée par les tuteurs de Sophie: Edaline et Garly. Deux personnages qui ont énormément souffert par le décès de leur fille quelques années plus tôt dans un monde où la mort n'est pas une chose courante. Ils m'ont vraiment bouleversé et les interactions entre le couple et Sophie m'ont fait retenir mon souffle à plusieurs reprises.

L'univers est tellement riche et incroyable que je me suis parfois sentie un peu perdue. Dans les prénoms des personnages, dans les termes utilisés, dans les créatures décrites ou les fonctions des uns et des autres, mon cerveau a parfois un petit peu cafouillé mais je pense que si j'avais lu le livre d'une traite, j'aurai moins ressenti ce phénomène. L'auteur a en tout cas une imagination folle et je pense que ça a dû être un véritable soulagement pour elle de coucher sur le papier tout ce qui se bousculait dans sa tête (en tout cas, pour moi ça aurait été un soulagement!). Le fait de voir intervenir des animaux disparus depuis la surface de la Terre depuis des milliers d'années ainsi que d'autres créatures originales a été un véritable plaisir pour moi. J'ai aussi grandement apprécié retrouver un système scolaire avec une école originale et des cours un petit peu particuliers puisqu'à Foxfire on étudie L'élémentalisme (mettre des tornades et autres en bouteille), l'Univers (étudier l'espace et les étoiles), l'alchimisme, l'étude Multiespèces etc.

En résumé, l'univers fantastique de ce livre est brillamment travaillé et doublé d'une histoire intéressante et de personnages intrigants. Entre quête d'identité, relations familiales et amicales et découverte d'un nouveau monde, je ne savais plus où donner de la tête! C'est un 4.5/5 pour moi!
Elyza du blog elyzalecturesenchantees
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà un roman qui m’avait intrigué à sa sortie il y a de cela un an et demi mais malheureusement avec toutes ces parutions il faut faire des choix. Je l’avais quand même gardé dans un coin de la tête et j’ai donc été plus que joie de le gagner grâce à l’évènement Booktube et la Blogo en Short. A peine reçu, je l’ai mis tout en haut de ma PAL et j’ai profité de mon trajet vers l’Expo Harry Potter (magique <3) pour le commencer. Et je ne l’ai pratiquement plus lâché.

J’ai retrouvé ici tout ce que j’aime dans les romans jeunesses fantastiques. Avec ce premier tome, Shannon Messenger vient se placer tout près de mes auteurs chouchous du genre qui ont marqués mon adolescence et que je dévore toujours avec grand plaisir. Je pense notamment à Phillip Pullman pour La Croisée des Mondes, Pierre Bottero avec La Quête et Les Mondes d’Ewilan, Eoin Colfer avec Artemis Fowl ou encore plus récemment Cassandra Clare et Holly Black avec Magisterium. Je n’oserai pas parler de J.K. Rowling, elle est hors catégorie et inégalable !

Depuis ses 5 ans et une chute sur la tête, Sophie cache de nombreuses choses à sa famille. Une mémoire photographique hallucinante (et dont je suis un brin jalouse) qui lui permet d’être en terminale à l’âge de 12 ans. Mais surtout le pouvoir d’entendre tout ce que les gens pensent. C’est plus fort qu’elle, elle entend toutes leurs pensées ce qui est assez insupportable pour elle physiquement mais aussi psychologiquement. Un véritable calvaire. Jusqu’au jour où Fitz, dont elle ne peut lire les pensées, entre dans sa vie. Fitz qui va complètement changer son monde lui apprenant qu’elle est une elfe destinée à devenir Gardienne. Elle va découvrir un nouveau monde, perdre sa famille qui n’était très certainement pas sa vraie famille, mais en découvrir deux nouvelles prêtes à l’accueillir, intégrer une prestigieuse académie et devoir y faire ses preuves alors qu’elle doit tout réapprendre.

Heureusement, en cours de route elle va se faire des amis fidèles. Ses premiers amis et c’est une mystérieuse relation qu’elle apprend à découvrir. Particulièrement trois garçons qui tous à leur manière ont su conquérir mon cœur. L’adorable Dex, Keefe le meilleur ami bourré d’humour de Fitz (j’adore le caractère de Keefe qui m’aura fait mourir de rire plusieurs fois) mais aussi et surtout Fitz (que j’ai hâte de connaître plus encore) ainsi que sa petite sœur qui a l’âge de Sophie. Sans oubliez les parents de Fitz, ses tuteurs, son médecin (qui va finir par être son médecin attitré si elle continue à finir à l’infirmerie)(comme un certain Harry) et ses mentors. Des personnages que j’ai vraiment tous adorés.

Je l’avoue, un peu bêtement, j’ai eu un peu peur quand j’ai lu l’âge de Sophie qui n’a que 12 ans. Mais comme pour beaucoup d’héroïne, Sophie est plus mature que les adolescentes de son âge. Enfin, plus mature en apparence. Parce que Shannon Messenger a parfaitement réussi à en faire une héroïne crédible en nous rappelant par petite touche la jeunesse de Sophie par des gestes, des pensées qui ne nous la rendent que plus touchante et attachante. Et finalement rien qu’en un tome, nous la voyons grandir et j’ai hâte de la voir gagner de l’âge.

A côté de ses personnages, il y a le monde merveilleux et captivant qu’a réussi à créer l’auteure. Un monde dans lequel nous entrons sans aucune difficulté, plein de subtilités et dont il nous reste beaucoup à découvrir. Un monde où Sophie ne se sent pas non plus complètement chez elle. Elle n’est pas vraiment comme les autres elfes. D’abord, il y a ses yeux. Ensuite il y a ses dons, sa force étourdissante pour son âge, les connaissances qu’elle n’est pas censée avoir sans oublier une certaine aptitude à attirer les ennuis (une cousine éloignée d’Harry peut-être…). Tant d’éléments qui entraînent de nombreuses questions sur ses origines sans oublier le mystère qui entoure sa naissance, ses souvenirs et son passage sur Terre. Une intrigue passionnante, à rebondissements et qui promet le meilleur pour la suite.

A peine fini, j’ai immédiatement commandé le deuxième tome, Exil, qui doit être arrivé à l’heure où vous lisez ces quelques lignes. Le troisième tome, Le Grand Brasier, sort quand à lui en novembre et il fait déjà parti de ma liste de futurs achats ! Un quatrième tome doit bientôt paraître en VO et j’espère qu’il sera rapidement traduit par les éditions Lumen qui nous ont fait découvrir ici une petite perle.

Elfiquement Vôtre,
Melwasul

Blog: Lune et Plume
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2015
[...]

Oui, il est tard et oui, je vais en baver au réveil demain matin. Sauf qu’il faut bien que je vous tape ma chronique un jour ou l’autre, non ? De préférence avant d’en avoir deux sur les bras.

Gardiens des Cités Perdues 1, c’est l’histoire de Sophie, une ado de 12 ans qui n’a rien de normal. Elle possède des capacités cognitives inexpliquées qui font d’elle un petit génie pour les humains… elle mène pourtant une vie normale, jusqu’au jour où Fitz va entrer dans sa vie et agir aussi bien qu’une tornade. De révélations en révélations, la vie de Sophie va changer à jamais… pour passer à une existence des plus mouvementées !

Honnêtement ? Je savais que ce roman allait être de la bombe. Je connaissais un peu les écrits de Shannon Messenger, mais là, en français, directement à ma portée ? C’est pas un coup de cœur, mais juste en-dessous, je crois. Ça fait tellement longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à une lecture ! À me laisser embarquer juste pour me laisser surprendre, à découvrir mes émotions, à être déçue, enjouée… j’avais oublié. Et c’est fantastique d’avoir pu retrouver tout ça !

Le bouquin fait plus de 500 pages mais c’est rien du tout ! Ça défile à une vitesse ahurissante. Je crois que ceci tient au fait que la plume de cette auteure est incroyablement légère et fluide. Même traduite. Il y a un style qui est à la fois innocent et pourtant tellement mature… c’est difficile à décrire. Parce que ça colle très bien pour Sophie, qui a douze ans et parfois les réactions qui vont avec, mais aussi pour des situations d’autres genres ! (elle s’en sort très bien aussi avec des ados plus âgés, comme on peut le voir avec Let the sky fall)

Au niveau des personnages, Sophie m’a réellement emballée. Parfois, je désapprouvais vraiment ses choix, sauf que je n’ai pas su rester indifférente à son histoire, je me suis réellement attachée à elle. J’aimerais la connaître en vrai ! Ce sentiment m’était devenu étranger, aussi… de vouloir rencontrer les personnages dans la réalité. Sophie est pleine de bonne volonté, elle a un cœur pur et même si elle n’est pas parfaite, elle sait déclencher l’engouement.
Quant aux autres personnages, il y a Fitz, que j’aime bien mais dont je ne sais parfois pas trop quoi penser. Il y a Alden, qui déclenche le même sentiment, plus important sur la fin. Il y a Dex, aussi, que j’aime tellement ! C’est le petit comique, avec Keefe ! Et puis, on pourrait parler aussi de Grady et Edaline, qui m’ont vraiment fait mal au cœur, de bien des façons, mais qu’on apprécie quand même…

Je pourrais dresser le portrait de bien des personnages secondaires, encore. Le truc, c’est que tout l’univers est incroyablement bien construit. Parfois, c’est à la limite du loufoque, mais on plonge avec bonheur dans ce monde recherché, élaboré et qui nous fait rêver ! Je ne peux pas trop vous en dire, mais franchement… ça vaut le coup !

Au niveau de l’intrigue ? Purée, ça va de démêlés en démêlés. Et c’est magnifique ! Notre auteure jongle avec des éléments très communs comme les examens que Sophie doit passer à l’école, avec des complots, des incendies mystérieux… et on ne sait jamais ce qui va se produire dans les pages suivantes. Impossible de deviner ! Il peut arriver qu’on fasse des liens, mais de temps en temps, hein ! Sans compter que même les détails insignifiants peuvent prendre une importance majeure et pour l’histoire et pour les lecteurs que nous sommes !

C’est très simple, on ne s’ennuie pas, dans le premier tome de Gardiens des Cités Perdues. Il y a trop à expérimenter, de tous les côtés ! Sans que cela ne fasse trop, bien évidemment… il n’y a pas de surcharge, on a envie d’en savoir plus, on veut tout vivre. Tout apprendre. Aux côtés d’une Sophie imparfaite et qui peut échouer (c’est aussi pour ça qu’on l’aime), c’est juste un pur bonheur. Et puis, j’avoue que parfois, on se dit que les choix présentés ne sont pas forcément… les meilleurs. Sauf que toujours, il y a une notion de morale, de cœur et qu’on ne peut pas passer à côté !

En conclusion, ce premier opus n’est pas un coup de cœur pour moi, quoique, je dirais presque que c’est un petit coup de cœur… il reste cependant sans conteste ma découverte du mois, j’en redemande et vous pouvez être sûrs que je me procurerai la suite rapidement ! C’est de l’excellente littérature, qui jongle avec différents registres, au moyen d’une plume incroyablement rafraîchissante, dans un univers fouillé et fascinant… et avec une Sophie Foster qui saura vous conquérir !
C’est un 19/20 pour moi et foncez le lire !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J’avais toujours eu peur de me lancer dans cette saga à cause de l’âge de l’héroïne. En effet, Sophie n’a que douze ans, et j’avais le sentiment que cela aurait rendu ce livre beaucoup trop jeunesse à mon goût. Pourtant, j’ai été agréablement surprise, car j’ai trouvé qu’au contraire cette jeunesse était vraiment touchante. Et Sophie possède la maturité qu’il fallait à ce livre pour le rendre intéressant, sans que cela ne fasse trop non plus.

Du coup il est très facile de s’attacher à elle. J’ai été touchée par ses sentiments, ses décisions et son ressenti envers ce monde auquel elle appartient mais qu’elle ne découvre que maintenant. Et la plume poétique et toute en douceur de Shannon Messenger a permis de renforcer tout cela sans en faire trop.

En tant que lecteur, on se retrouve aussi émerveillés que Sophie tandis que l’on découvre cet univers elfique sorti tout droit de l’imagination de Shannon Messenger. Et j’ai tout simplement adoré la façon dont elle a réussi à réinterprété les mythes et légendes de notre monde pour les transposer à un monde elfique des plus merveilleux et enchanteur qu’il soit.

Quant à l’intrigue, j’avoue m’être très rapidement prise au jeu. A l’instar de Sophie, j’ai cherché à en découvrir plus sur la situation à laquelle elle est confrontée. Et l’histoire ne manque pas de rebondissements, ni de mystères. Ainsi, j’ai à mon tour essayé de rattacher tous les indices entre eux afin d’en découvrir le fin mot de l’histoire, et j’avoue que j’étais bien loin de l’imagination débordante de l’auteur. Je suis allée de surprise en découverte, pour mon plus grand ravissement, et j’ai plongé à chaque fois encore plus loin dans cet univers qui m’a captivée du début à la fin.

Ainsi, j’étais loin de m’imaginer toute l’intrigue qu’a mise en place Shannon Messenger. Chaque élément est judicieusement trouvé ; chaque détail est judicieusement pensé. Tout a une place bien définie et j’ai été émerveillée de la façon dont tout cela s’emboite si facilement. Et c’est ce qui m’a le plus étonnée, toute cette imprévisibilité qui parait pourtant des plus logique.

Pour conclure : j’en ai pris plein les yeux de la première à la dernière page. Impossible de ne pas s’attacher à Sophie ; impossible aussi de ne pas succomber au monde elfique qu’a créé Shannon Messenger. Tout est merveilleux et n’est que pur ravissement. Je ne m’attendais pas à autant accrocher à l’univers, et, surtout, je ne m’attendais pas à m’attacher autant à Sophie. En bref, que du positif, aucun reproche, j’ai juste adoré, tout simplement.

Blog : Alice Neverland
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2016
J’ai réellement pris plaisir à lire ce livre alors que je ne m’y attendais pas du tout. Il s’agit pour moi d’un très bon livre, avec un univers dans lequel je me suis plongée sans hésitation.

J’ai également accrochée avec les personnages bien que je pense que l’âge de l’héroïne ne correspondant peut être pas vraiment à la réalité ou alors elle est extrêmement mature pour une jeune fille de 12 ans. Dans tous les cas, je n’ai pas eu l’impression de livre un livre « jeunesse ».

Je conseil réellement ce livre à toutes les personnes désireuse de rentrer dans un univers de pouvoirs et de créatures étranges. Je lirai le tome 2 et le tome 3 sans hésitation et rapidement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2015
Un petit livre bien sympathique, que j'ai lu très rapidement. Les personnages sont attachants, on aime de suite ces derniers, surtout Fitz et son franc parlé. Ce monde revisité est haut en couleurs et plein de féerie. j'ai trouvé très amusant de découvrir des cités cachées et des dinosaures aussi haut en couleur.
L'histoire n'est pas en reste, pleine de mystère on se passionne pour les mystères qui entourent la vie de Sophie et surtout son origine.

Il y a aussi une bonne dose d'action.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)