undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
28
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:24,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Il en est de Jasper Jones comme de ces bons crus que l'on ne connaît pas et dont quelques uns parlent.
Dégusté à l'aveugle, on en hume le bouquet, puis on le porte en bouche pour une première approche.
On regarde sa robe, évaluant le sérieux de sa composition, puis l'on replonge avec plus d'attention sur les différentes notes qui composent l'assemblage.
Et le plaisir venant, l'on vide le flacon en tutoyant l'ivresse qui fait dire à la fin combien il est dommage d'être arrivé au terme. Déjà ?!

Et l'on quitte l'aventure de ce premier roman d'un jeune auteur australien, en donnant rendez-vous à son prochain ouvrage, la tête pleine d'images, avec le sentiment plaisant d'un retour en enfance, quand on se régalait des pérégrinations de Tom Sawyer et d'Huckleberry Finn.
Adulte néanmoins, on se laisse surprendre et portons intérêt à ce triste secret qui sera dévoilé au terme de ce livre.
Un secret très actuel, trop actuel et si lourd à porter.

Derrière l'histoire se cache un sombre tableau de moeurs et une satire sociale sans l'air d'y toucher.
Et les coups de fusain décrivent sans vergogne le racisme, l'adultère, les rumeurs, les pressions familiales autant que sociétales, les abus en tout genre, l'amour, le désespoir, les actes irréparables.

Vous l'aurez donc compris, il s'agit là d'une bonne littérature à ne pas délaisser.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
l'Australie, une petite ville coquette avec ses gazons bien tondus.
Pourtant on est ébloui par sa lumière, on est assommé par sa chaleur. Le héros est un adolescent. Il est peu sûr de lui, chétif, maladroit. Et le voilà tout à coup chargé du secret de son ami qui lui pèse. Il est projeté sans le vouloir dans un monde où la "responsabilité" prend tout son sens. Il ne sait pas comment se dépétrer de "ce qu'il sait" sans basculer dans une spirale infernale. Il est paniqué à l'idée que le projecteur risque de se braquer sur lui à tout moment... Pour s'en sortir il lui faut trouver la vérité . Mais comment faire quand on n'est qu'un jeune homme gauche terrifié par le moindre insecte? Le lecteur porte le poid du secret, il grandit avec le héros, avec lui il prend de la hauteur au dessus de la petite ville où le mal rôde. Il s'ouvre au monde, comprend que les secrets peuvent s'emboiter comme des poupées russes... à lire absolument!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Une histoire qui aurait pu être intéressante tant le titre est accrocheur. Malheureusement, je n'ai pas pu le terminer... J'ai pourtant persisté... Les évènements se déroulent avec lenteur dans une petite ville, accablée de chaleur, où rien ne se passe...avec rapidité ! C'est un roman "mou" et "sans vigueur", et c'est bien dommage car l'histoire par elle-même était intrigante.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Le secret de Jasper Jones est un très bon livre qui se lit bien (petite mention à la traduction, en passant).

Le roman se passe dans une petite ville d'Australie aux environs de Noël (donc, en Australie, en été). Une nuit, Charlie est réveillé par un bruit à sa fenêtre... Jasper Jones (le "mauvais garçon" de la ville) veut son aide. Et je n'en raconterais pas plus. Il y a du suspense pendant tout le livre, et je ne voudrais pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs.

Au niveau du style, ça me rappelle un peu Tom Sawyer/Huckleberry Finn. D'ailleurs l'auteur fait référence à Mark Twain plusieurs fois au cours du livre, donc je suppose que ce n'est pas innocent. L'histoire est - tout bien considéré - assez macabre, mais ce n'est pas le sentiment qu'il s'en dégage. Comment trouver les mots qui vous persuaderont de lire ce livre ?

Peut-être que tout ce que j'ai à dire, c'est que je l'ai lu en deux jours ? Pendant lesquels je travaillais ?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce livre est presque comme une carte postale envoyée depuis l'Australie. L'ambiance de ce pays magnifique est admirablement bien retranscrite. L'écriture, juste et posée, permet d'aborder l'histoire sans difficulté.
J'ai retrouvé malgrés tout quelques petites longueurs, des dialogues qui sonnaient un peu creux et qui n'apportaient pas grand chose au déroulement de l'intrigue.
La force justement de cette intrigue c'est de nous attraper, dés le départ du roman, avec ce fameux secret. Et je dois bien l'avouer, il est difficile de s'arréter en route. L'envie de connaitre la fin nous pousse inexorablement à tourner les pages !
Un précédent commentaire faisait un parallèle avec Le Grand Meaulnes. J'ai eu moi aussi ce parallèle en tête.
Le Secret de Jasper Jones est néanmoins moins poetique mais les thèmes forts d'Alain Fournier se retrouvent ici.

En conclusion, un livre fascinant, non exempte de défauts, mais qui permet de se plonger dans l'ambiance unique du bush Australien avec un certain plaisir. Dépaysement garantie pour une lecture agréable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
La quatrième de couv' annonce un secret bien terrible qui 'n'est pas le seul qui lézarde la ville de Corrigan'...

Concrètement, entre le secret de Jasper, page 17, et le secret de Jack-Lionel, page 297, il ne se passe pas grand chose :
on suit le quotidien d'un enfant de 13 ans à qui l'on a confié un secret bien lourd à porter, ses angoisses, ses dilemmes...

Pour autant, l'ensemble est agréablement écrit/traduit, et si le style n'a rien de remarquable, le rythme assez lent peut être agréable... question d'humeur.

L'ensemble est ponctué de quelques dissertations sur (en vrac) la guerre, le racisme, l'adultère, le mensonge... les idées sont généreuses, et pourraient être bénéfiques à des lecteurs adolescents : malheureusement, je ne suis pas sur que le rythme convienne à des ados (manque franchement d'action).

Au final, un roman agréable qui ne laisse pas un souvenir impérissable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce roman, qui présente des enfants engagés dans une aventure dramatique, puisque l'histoire commence par la mort d'une enfant, m'a paru long et ennuyeux. Je n'ai pas aimé les phrases courtes, l'utilisation du présent, ni les dialogues sans fin, alors qu'on attend le déroulement de l'action.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il était une fois dans l'ouest australien. Un été moite où des secrets inavouables vont remonter à la surface, avec une forte odeur d'égout, dans cette petite ville de Corrigan, bien sage en apparence, corsetée dans ses préjugés, confite dans son souci de respectabilité. Bon sang, mais c'est bien sûr, on dirait le sud ... des Etats-Unis, les paysages du bush remplaçant sans effort ceux du Mississipi.

Deuxième roman de Craig Silvey, jeune prodige australien de 28 ans, Le secret de Jasper Jones est davantage qu'un hommage aux auteurs américains, en général, et à Mark Twain, en particulier. L'oeuvre de ce dernier l'a inspiré fortement pour créer un climat délétère autour de son héros de 13 ans, sorte de Huckleberry Finn local, avec un peu moins de culot et de vivacité d'esprit que l'original.

Le livre utilise une intrigue de polar pour sa mise en place, mais le récit se révèle plutôt psychologique, dans la tête de son personnage principal, Charlie, bouleversé par des découvertes qui dépassent son entendement : la mort, l'inceste, le racisme, l'adultère ..., et aussi, et surtout, chronique d'une ville qui ne supporte pas les têtes qui dépassent.
Dans un genre très classique, le roman d'apprentissage, Craig Silvey se montre très doué, poussant le bouchon fort loin avec une désinvolture et une tranquillité désarmantes alors que le pire se produit. Les portraits, d'une précision clinique, des "amis" de son jeune héros, l'un à moitié aborigène, l'autre d'origine vietnamienne, et tous les deux marginaux et victimes de l'intolérance des bien-pensants, permettent à Silvey de décrire avec acuité le sentiment de transgression qu'éprouve Charlie, entre excitation et épouvante. Même son idylle naissante avec la plus belle fille de l'école a un côté non conventionnel et le romantisme qui s'en exhale sent un peu la vase.

On peut reprocher au livre au moins deux choses. Primo, de nous mener en bateau : Charlie, à 13 ans, analyse les événements avec une telle maturité qu'il ressemble davantage à un adulte. C'est d'ailleurs le décalage avec son comportement, qui est lui celui d'un garçon de son âge, qui crée un effet grotesque et parfois même hilarant. Secundo, ce côté "à la manière de", en décalque de Mark Twain, a quelque chose d'excessif dans le sens où cela dépasse largement le stade du simple clin d'oeil.
A ces réserves près, Le secret de Jasper Jones est un roman brillant, d'un style excessivement sobre, qui ménage ses effets jusqu'à un suspense terrible, et dont le caractère malsain, voire sordide, s'efface derrière la maîtrise d'une écriture calme et presque douce, y compris dans les scènes d'horreur. Craig Silvey est un conteur dont on pressent qu'il a encore bien des histoires dans sa besace à nous offrir. Vivement !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce roman, à la lecture facile et dont l'intrigue tient le lecteur en haleine, peut être classé dans plusieurs genres différents. C'est, évidemment, un roman à suspense. Le premier mystère, qui ouvre le récit, permet de mettre à jour, progressivement, les secrets que cachent bon nombre de personnages.
C'est aussi la description d'une société où règnent les préjugés et le racisme ordinaire, où l'autre, le différent, ne peut être que responsable de tous les maux, où l'on préfère exclure et stigmatiser plutôt qu'interroger et comprendre.
C'est également un roman d'initiation, mettant en scène des adolescents qui découvrent les réalités du monde adulte, et qui devront faire cohabiter leurs rêves d'enfants et leurs découvertes. Les deux personnages principaux, le narrateur Charlie et Jasper, font penser aux personnages du "Grand Meaulnes". Tout comme Augustin Meaulnes, Jasper, adolescent marginal et plus mature, arrivera brutalement, avec ses problèmes et ses rêves, dans la vie de Charlie, le narrateur, jeune adolescent timide, naïf, vivant surtout à travers les fictions de ses lectures et l'énergie de son unique ami, et viendra tout bouleverser avant de disparaître.
Un roman où le lecteur cherche un chemin, un peu comme dans le bush du livre.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Le secret de Jasper Jones est de ces livres qu'on lit en moins de deux, vous savez, quand il est une heure du mat' et que vous ne parvenez pas à le poser parce que ... allez, encore un chapitre.

Premièrement, il est très prenant. Ca démarre fort et pas dans la dentelle, car cette nuit là, le secret que confie Jasper Jones, jeune métis aborigène, à Charlie, un garçon de 13 ans cultivé mais qui a du mal à s'intégrer dans cet univers de brutalité, n'est pas joli joli. Alors tout de suite, on a envie d'en savoir plus, de comprendre, de découvrir la clé du mystère.

Ensuite, même si les personnages principaux sont des gamins ou de jeunes ados, l'intrigue est loin d'être enfantine. Le ton est dur, le langage souvent cru, les faits décrits de façon volontairement réaliste. Alors tout de suite ça prend aux tripes, on éprouve du dégoût et de l'horreur à la lecture de certains passages.

Rien ne nous est épargné, la violence et la perversité des rapports humains, le choc des cultures, les sévices corporels, la mort, l'intolérance politique, le racisme, le mensonge, heureusement contrebalancés par l'amitié, le pardon et l'amour, seules lumières dans les ténèbres de cette petite ville du bush australien, rongée par les secrets.

Bref, un premier excellent roman de la part de cet auteur tout jeune qui, à mon avis, ira loin.

NB : J'ai découvert ce livre grâce au programme testeurs d'Amazon, et je suis ravie aujourd'hui de vous le recommander chaudement. Bonne lecture.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici