undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 janvier 2010
Même si les idées présentées sont passionnantes, j'ai eu plusieurs fois l'impression qu'une plus grande précision et une démarche argumentative plus approfondie auraient été nécessaire. La polémique entre Hobbes et Boyle sur l'existence du vide est remarquablement analysée.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2009
Je ne comprends pas que ce livre ne soit pas plus connu. Il devrait selon moi figurer au programme de philo en terminale. D'ailleurs, il commence par une relecture de l'histoire moderne de la philosophie extrêmement intéressante. Ce livre résoud les apories de la philosophie moderne et surtout redonne de l'espoir pour l'action et pour de nouveaux champs de recherches en sciences humaines. Selon moi, B. Latour est à placer sur un pied d'égalité avec les plus grands penseurs du XIXème siècle.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2013
pour initiés !
je croyais avoir compris à peu près ce qu'est l'épistémologie, ce qu'est l"anthropologie, ce qu'est la sociologie...
j'ai beau m"accrocher (j'en suis à la page 146 sur 199, quel courage) je ne comprends plus rien, et surtout pas où l'auteur veut en venir !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2013
Enfin un livre qui dépasse les clivages disciplinaires, et pose, non le problème épistémologique des sciences "molles" contre les "dures", mais le problème de l'épistémologie, si elle persiste à différencier objets de science et subjectivité ou production sociale. C'est notre façon de penser qui est en décalage avec une réalité de plus en plus criante: les "hybrides" de nature et de culture prolifèrent, sans que nous ayons les moyens de les penser...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)