Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici MUSSO Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 février 2005
Depuis quelques mois, les médias font état du combat des louables majors contre les méchants pirates. Nous conviendrons que la sémantique du mot pirate ne joue pas en la faveur des personnes poursuivies. Ne faudrait-il pas alors utiliser une autre dénomination, celle qui permettrait d'entrevoir qu'il n'y a point de mafia ni de subversifs mais au contraire de simples utilisateurs qui tentent d'accéder à notre patrimoine culturel ?
Florent Latrive balaie implacablement tous les rouages et arguments fallacieux qui visent à faire croire que l'échange des connaissances tue la création.
Sans pour autant justifier le pillage passif, Latrive nous ouvre des nouveaux horizons, des idées neuves et des méthodes pour concevoir un renouveau de ce que l'on appelle la Créativité.
Avec l'audace et l'inventivité, la fin d'une certaine hypocrisie, les créateurs n'en seraient que moins lésés.
A débattre ...
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce petit ouvrage présente de façon détaillée les tenants et les aboutissants de ce qui est aujourd'hui qualifié de "piratage". Il nous montre ainsi que ce phénomène n'a rien de neuf (des exemples du XVIIIème siècle sont donnés) et qu'à l'époque déjà on essayait de l'étouffer.
Un petit apport de droit est fait afin de définir le cadre légal actuel en vigueur dans le monde et ses différentes variantes.
On trouvera ensuite un argumentaire des utilisations faites par les entreprises de ce cadre et les limites de celui-ci. Ceci conduit en parallèle à une argumentation de l'auteur en faveur d'une mise à disposition de la connaissance et de la culture à toutes les populations sans limitation mais dans un cadre protégeant utilisateurs comme créateurs afin de stimuler la découverte tout en préservant les intérêts de chacun.
Un essai clair, net et carré !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2016
Derrière un titre trompeur ce livre est un exposé très intéressant sur le rapport de force entre défenseurs/détenteurs de droits d'auteurs et ceux qui voudrait user des possibilités offertes par les techniques nouvelles, et que les premiers appellent volontiers "pirates". L'auteur explique pourquoi cette appellation est souvent un abus, et surtout une tentative d'intimidation, et appelle à un usage plus responsable du droit d'auteur. Du coup, s'il est question de "bon usage" ce n'est pas celui de la piraterie dont il est question, mais de celui du droit d'auteur, et partant, de l'accusation de piraterie. C'est un livre bien écrit et bien documenté, que je recommande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2007
On y compend mieux les rouages et surtout les espérances de la piraterie, et nous nous éloignons du cliché du pirate : "informatique = terroriste".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici