Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
15
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:10,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 décembre 2015
Un livre essentiel si vous souhaitez vendre un produit.
On y apprend beaucoup de choses à travers ce livre.
À avoir dans sa bibliothèque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2013
Intéressant quant aux courants qui ont présidé, aux USA, à la mise en place de ce modèle de formatage des esprits ; néanmoins,, en l'achetant, j'espérais trouver une méthode visant à faciliter la créativité en matière de rédaction d'histoires...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2011
Christian Salmon est écrivain et chercheur au CNRS sur les arts et le langage.

Ce livre nous initie au 'storytelling', l'art de tenir un discours narratif dans le but de convaincre un auditoire. L'approche est d'abord expérimentale. A partir du rejet des marques observé dans les années 1990, l'auteur nous invite à suivre la démarche 'marketing' suivie pour les ré-habiliter auprès des consommateurs jusqu'à nous amener à ce qui apparait comme une dernière mode : le storytelling. Il nous livre ensuite une critique de ces nouveaux récits qui privilégient la forme et les émotions au discours rationnel dans différents champs : l'entreprise, la net-économie, la politique, la deuxième guerre en Irak (2003) puis la propagande politique.

Ce livre est intéressant car il donne des clés de compréhension du monde, ou plutôt pour décrypter intelligemment le monde qui nous entoure et éviter d'être illusionné par des discours pré-fabriqués. L'auteur s'attaque à des domaines très variés : l'effort est louable puisqu'il ne renonce pas à la difficulté, mais inégalement convaincant.

La question inévitable en fin de lecture : quelle sera la prochaine étape ? Le 'story-telling' apparait comme un aboutissement mais l'expérience prouve que toutes les ficelles finissent pas s'user à défaut de casser...
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2014
Ce livre est passionnant pour ceux qui sont intéressés par une approche sociologique du storytelling. Bien entendu, ce n'est pas un ouvrage pratique, mais les exemples fournis sont bien analysés. Du haut niveau !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2016
Ce travail est celui d'un sociologue. Il permet donc à tout un chacun de s'éclairer sur ce qui fait avancer notre monde tout en éclairant aussi encore plus finempent les marketeurs qui voudrons affiner encore leur efficacité narrative ...

Autant le travail du scientifique est affuté autant, on peut se demander si finalement on ne nous laisse pas avec l'idée que le storytelling c'est mal car surtout un outil de manipulation.

Je trouve qu'il manque à ce travail remarquable une meilleure connaissance des aspects psychologiques profonds liés au storytelling. A cet égard, je recommande l'ouvrage suivant que je commenterai quand je l'aurai terminé:
http://www.amazon.fr/minutes-pour-r%C3%A9ussir-votre-pr%C3%A9sentation/dp/221256368X/ref=sr_1_1/279-5155421-6042415?ie=UTF8&qid=1455993357&sr=8-1&keywords=18+minutes+pour+r%C3%A9ussir+votre+pr%C3%A9sentation
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2016
Un livre incroyablement bien fait. D'abord l'auteur explique de façon précise et pédagogique les concepts clefs du storytelling, la genèse de la discipline, les besoins associés, les méthodes.
L'auteur est un chercheur au CRNS spécialiste du sujet cela se ressent dès le début du livre c'est très argumenté. Après l'auteurs donnent des exemples assez édifiant. On est à la fois à la limite de la communication, du marketing et de la manipulation.
L'importance à la lecture du livre c'est de comprendre justement les limites entre ces trois dimensions pour éviter toute dérive. Les exemples reprenant des faits connus de tous : le 11 septembre 2001, les campagnes de Nicolas Sarkozi, Enron nous permettent d'apprendre par l'exemple. A lire (c'est un livre de poche). A partir du moment où je l'ai commencé je n'ai pu m'arrêter avant d'avoir fini de lire ce livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2008
cher néo voici le code de la matrice, 29 janvier 2008
Par Dneoueix "chekdaflo" - Voir tous mes commentaires

Vous trouvez que le champ culturel est envahie par la futilité? Vous vous demandez pourquoi votre manager ne semble pas comprendre ce que vous dites? Vous voulez savoir pourquoi, après toutes ces années, les films racontent toujours la même histoire ou presque? Où sont passées l'éthique? et la politique? Et puis ces deux tours qui tombe quand même...

Ici pas de lapin blanc(voir matrix) mais l'audace(?) d'un écrivain à nous présenter ce qui tiend vraissemblablement lieux de ciment à cette "conscience collective" qu'on avait jusqu'alors du mal à se représenter.

SLAVOJ ZIZEK (subjectivité à venir) s'y est essayé en reprenant LACAN, PAUL WATZLAWICK avec "l'invention de la réalité" nous montrais comment la psychanalise avait renoncé à nous dire qui nous étions vraiement, mais avec CHRISTIAN SALMON l'aphorisme: "le monde est ce que nous en faisons" prend une épaisseure encore plus familière.

Oui nous sommes manipulés et oui il existe bien un pouvoir identifié pour s'en occuper.

Sa lecture nécessite sans aucuns doutes quelques convictions acquises tant phylosophiques que pragmatiques sur le monde dans lequel nous vivons, mais cette synthèse vulgarisée est foudroyante tant elle s'inscrit dans la réflexion présente, à savoir que le présent ne laisse que peut de place à la rélexion, pour exemple SALMON nous dit que Jack Bauer(de la série 24heures ouioui) à été cité par un membre de la cour suprème des états-unis pour légitimer la torture, ou encore que l'industrie cinématogrphique hollywoodienne et l'administration Bush travaillaient ensemble au lendemain des événements du 11 septembre.

Bref au moment ou j'écris ce commentaire je n'ai pas encore fini l'ouvrage mais il synthétise déjà tellement les réflexions que je peux avoir devant un blockbuster américain ou qu'on me dit que le prix du gaz va augmenter qu'il me paraît urgent d'écrire ici qu'il est indispensable d'avoir lu ce livre si l'on veut prétendre vivre le temps présent... tel jack bauer(?) Ah oui une petite ouverture(qui n'en sera pas une) pour le protocole: combien de temps le champ interrelationel social ou culturel souffrira-t-il un tel parasitage avant de perdre tout sens ou de se voir réapproprier?
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2015
Annonce l'obscurantisme sinistre qui attend nos enfants et contre lequel il devront se révolter avec des armes. Le Moyen-Äge aura été une partie de plaisir à côté...

La preuve que l'efficacité sans scrupules est une horreur économique. Ou que « science sans conscience n'est que ruine de l'âme » ça on le savait mais qu'elle mène aussi à celle de l'humanité au profit des escrocs !

Car le storytelling, n'est en réalité que de l'abus de confiance au service de l'escroquerie : raconter des histoires pour tromper.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2009
J'avais entendu parlé de ce livre à la radio ! Six mois après j'achète. Je croyais trouver une étude sur le storrytelling (sa manière d'agir sur les individus) et je trouve un descriptif de cette mode aux Etats-Unis et en FRance. Quasiment aucun exemple. Bref on reste sur sa faim !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2012
À une époque où il est communément admis que les règles (des marchés, de la communication, de la publicité... même de la politique !) vont de soi et sont souvent assimilées à des phénomènes naturels inévitables, il est salvateur de rencontrer le point de vue d'un auteur, spécialiste du langage, nous expliquant que non, ces règles sont imaginées par des individus, et la plupart du temps récupérées au service d'une stratégie. Avant la mode du "politiquement correct", on n'hésitait pas à parler de propagande et d'idéologie. Merci Monsieur Salmon de consacrer votre temps à nous éclairer si brillamment.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)