undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles
10
3,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:13,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Echenoz tel qu'en lui-même, c'est à dire inimitable. Avec 7 nouvelles, déjà parues pour la plupart et modifiées ou non par l'auteur. Caprice de la reine ressemble à un échantillon de l'art de miniaturiste d'Echenoz, un apéritif comparé à ses romans, certes toujours brefs mais dont les développements évitent un peu de frustration que l'on peut ressentir ici. Pour notre plus grand bonheur, tout est en place, l'ironie discrète, la précision des détails, le recul narquois de l'écrivain, le banal érigé au rang d'héroïque. Chaque lecteur aura une préférence pour tel ou tel récit selon sa sensibilité. Celui sur Babylone, à travers la "critique" de la vision donnée par Hérodote est réjouissant et érudit. Mais c'est dans son ouverture, avec le portrait du gland homme (non ce n'est pas une coquille) qu'était l'amiral Nelson, et dans sa dernière nouvelle au climat presque fantastique -ou comment un périple vers Le Bourget devient une aventure humaine- que l'auteur nous enchante. Vite lu et savouré, ce livre parenthèse permet d'attendre le prochain avec sérénité. Comment pourrait-on être infidèle à Echenoz ?
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Certes,Jean Echenoz est l'un des grands écrivains d'aujourd'hui,et il a construit depuis 35 ans une oeuvre cohérente,au ton reconnaissable entre tous.Faut-il pour autant porter un égal intérêt à chacune de ses pages?
"Caprice de la reine" est un recueil de textes précédemment publiés dans divers supports,du programme d'opéra à la revue littéraire;et la diversité de ces écrits (ainsi,il faut le reconnaître,que leur intérêt inégal)nous permet d'entrer dans l'atelier de Jean Echenoz:pureté d'un style à la fois dépouillé et précis ,parfois jusqu'à un ton presque parnassien,construction littéraire qui glisse comme incidemment le petit fait qui donne son sens au texte.
"Nelson" est un bijou de concision et le portrait dressé en quelques lignes reste dans les mémoires;"A Babylone"est une analyse superficielle d'Hérodote;"vingt femmes..."est un exercice de style que j'ose trouver laborieux;"génie civil"part d'un excellent point de départ,pour se terminer de façon trop téléphonée."Nitrox" n'a guère d'intérêt,hélas.
Deux textes sortent du lot:"caprice de la reine",brillante description (un modèle d'écriture artiste)d'un hameau dont la reine dévoile son identité à la fin;et "trois sandwiches au Bourget",superbe déambulation ordonnée en Banlieue parisienne dans un registre inattendu pour l'auteur...qui trouve le ton parfaitement juste.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si l'on donne à lire ce recueil de textes sans préciser qu'il est de jean Echenoz, je doute qu'on lui accorde les mêmes qualités ni même que Caprice De La Reine trouve un éditeur.

D'habitude j'aime beaucoup Echenoz, mais ici trop de style tue le style. Ce ne sont pas vraiment des nouvelles. Plutôt des récits, certes variés et très (trop?) descriptifs, avec de rares mais jolies pointes d'humour, mais au final surtout très ennuyeux. Familièrement, on appelle cela de la "parlote".

Peut à la rigueur toucher le germanopratin blasé. Seul point positif: l'avoir emprunté en bibliothèque, l'achat eut été trop douloureux!
33 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Echenoz conserve toujours son style reconnaissable dès la première phrase. Cet opus est un recueil de textes publiés ou utilisés ailleurs (revues, articles, scenari...). J'ai trouvé l'ensemble inégal et assez décousu. Seul le premier texte (Nelson) m'a vraiment "accroché". Au total, un petit livre bien en deça de "Revel", pour ne citer que celui-ci.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2015
Nombreuses fautes de Français, par ex:p. 10: "brandissant un plateau sur quoi frémissent des verres...
La description des statues du jardin du Luxembourg est d'une platitude et d'une pauvreté bien triste
...à oublier !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
Pour découvrir Jean Échenoz en toute modestie.
Un conteur qui ne se prend pas au sérieux sans se moquer de ses lecteurs.
C'est chouette !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2014
Un petit recueil hétéroclite, un peu "fond de tiroir"..
Mais comme toujours un style, un regard à la limite de la désinvolture.
J'ai particulièrement aimé la 1° nouvelle sur Nelson, sorte de héros en pièces détachées, et la dernière:curieux pèlerinage culinaire vers une banlieue en déshérence .. Le Bourget ...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2014
Un condensé de l'écriture d'Echenoz. Intéressant pour ceux qui sont à l'affût de son savoir-faire. Mais les sujets des nouvelles sont ternes. ADB
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2014
"Caprice de la reine" est une somme de sept nouvelles, sans lien les unes avec les autres. Sept textes, sept lieux, sept sujets. Un exquis bouquet de curiosités .
il nous emmène habilement entre le rire et la tristesse, l'étonnement et la désolation. Attention, tout peut basculer d'un mot à l'autre.
Plus il écrit court, plus il est grand écrivain.... Merci Monsieur Echenoz!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
CAPRICE DE LA REINE. La Reine étant, comme toujours chez Echenoz, l'écriture. L'écriture qui dicte ses règles, qui dicte le livre. Vive la Reine !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)