undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
474
3,7 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

-Est-ce que "Inferno" est de la grande littérature? Définitivement non
-Est-ce un livre palpitant, impossible de lâcher et qui nous donne constamment envie de tourner les pages ? Absolument!!!

L'écriture est particulièrement efficace une fois de plus, il manie à merveille le suspens tout au long du récit.
Dan Brown s'est, comme à son habitude, méticuleusement documenté sur ses sujets et sur les lieux qu'il nous fait (re) visiter, bien que parfois une certaine impression de « visite guidée » soit un peu plus présente que dans les 3 tomes précédents.
Dante et sa « Divine comédie », Venise, Florence ou encore Istambul, la surpopulation, la thérapie génique sont traités avec érudition et respect.
Ceci servant de support à une fiction puissante, extraordinairement bien ficelée et suffisamment plausible pour nous faire réfléchir sur des sujets très importants de notre époque sous un angle totalement inédit.

Les personnages sont comme à l'habitude intéressants mais sans grande profondeur.

Une tendance également à s'étaler au milieu du livre. Le classique jeu de piste parsemé d'énigmes intéressantes et de symbologie passionnante se fait un peu trop linéaire, chaque énigme résolue permet de découvrir la suivante de manière trop répétitive à mon goût.
J'aurais effectivement préféré des énigmes sur plusieurs niveaux avec un peu plus de complexité dans la construction. En habitué du genre j'en deviens un peu difficile...
Après 2/3 de lecture mon classement de préférences est alors le suivant : Anges et démons Da Vinci Code Inferno Le Symbole perdu.

C'était sans compter avec l'excellente fin, intelligente, inédite et ouverte qui me fait revoir mon classement.

Bref : Du très bon Dan Brown (mais n'attendez pas autre chose que cela).
22 commentaires| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2016
Je n'entrerai pas dans les détails, ce livre est passionnant de la première à la dernière page. Extrêmement documenté, il n'est absolument pas le récit d'un voyage touristique comme d'aucuns le prétendent, mais un récit retors, malin, apte à nous faire réfléchir sur l'avenir de l'humanité.

Je rejoins tout à fait le raisonnement du bio-terroriste quant au devenir de l'humanité si nous persistons dans les fourvoiements actuels.

Lorsque je lis un roman ou visionne un film, outre la qualité du sujet et le style de l'auteur ou du réalisateur, ce qui m'importe c'est de ne pas m'ennuyer et d'être manipulé jusqu'à entrer de plain pied dans l'histoire. Pour ce qui concerne Dan BROWN, j'ai rarement été déçu sur ces plans, moins encore dans "Inferno" que dans d'autres ouvrages du même auteur.

Tout dans cette histoire, basée sur "l'enfer de Dante" interpelle le lecteur, des descriptions sublimes aux retournements de situations inattendus et parfaitement maîtrisés.

Certains dénoncent un manichéisme pourtant absent, comme les cathos avaient éreinté le superbe "Da Vinci Code", d'une façon plutôt "flatteuse" en oubliant son statut de roman pour ne retenir que la vision étriquée et obscurantiste dictée par leur religion.

J'aime beaucoup Dan BROWN ; peu d'auteurs prennent la peine de se documenter autant avant d'écrire, peu parviennent à tenir en haleine le lecteur comme il sait le faire à travers des sujets fondamentaux, traitant de la science, du progrès et de leurs répercutions sur notre avenir immédiat ou à court terme.

Je ne suis pas très étonné par certains commentaires, sachant que 70% de mes contemporains soutiennent les "bonnets roses", ces empoisonneurs de la nature et des consommateurs qui produisent des aliments qu'ils ne consomment pas, sachant leur toxicité.

Lorsque la science aboutit à des aberrations telles que créer des maladies (véridique) pour s'enrichir en vendant, à prix d'or, des médicaments censés les enrayer, on peut légitimement douter du genre humain. Comme disait un autre de mes auteurs préférés : "les pires inventions de l'homme sont Dieu et la monnaie" : l'interdiction faite par les religions de l'usage du préservatif auprès des populations, africaines notamment, en passant par la pédophilie de nombre de ses représentants ne plaident pas en leur faveur. Qui aurait imaginé la poursuite des guerres de religions au vingt-et-unième siècle ?

Merci à cet auteur et aux quelques autres qui ont le courage de mettre en exergue les fourvoiements de notre société, éveillant notre conscience, à travers des récits passionnants et haletants.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2013
Très déçu ,manqué d'épine dorsale,une course un peu longue,la fin relève un peu l'ensemble bien que tarabiscotée
La description de Florence est correcte sans être brillante,je crois même avoir releve une petite erreur
Pour ce qui d'Istanbul ,le choix du réservoir souterrain est trop prévisible
Un livre a ne pas recommander
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2014
dans ce livre qui fait la part belle a une visite de florence, j'ai adoré retrouver le professeur langdon, sans vouloir déflorer le livre l'auteur met en exergue le problème de la surpopulation et comment en venir a bout maintenant je n'en dirait pas plus on va me traiter de spoiler ^^ bonne lecture a tous ^^
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2013
D'accord avec toute les critiques : Intrigue pauvre, style de guide touristique mais qui a relevé l'eugénisme sournois du héros réputé grand humaniste qui s'accommode finalement de la conclusion ?
22 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2014
un très bon livre, de la trampe de da vinci; et Inferno va vous toucher.
Dan Brown est sans équivalence pour mélanger ainsi avec un tel talent Histoire et Science. poursuite et enigme à résoudre palpitants; toujours des rebondissements inattendus; le sujet, hélas ô combien d'actualité, est abordé et traité avec délicatesse, thèse et anti-thèse. une façon de réhabiliter Malthus, visionnaire parmi d'autres, aux côtés du géant Dante (à relire absolument). il fallait oser. Ce livre fait réfléchir et comprendre que tout est lié à ce problème d'envergure aux répercussions tellement visibles... que le monde semble aveugle et entretient coûte que coûte la cécité. Car l'humanité est "LE Problème" que je crains être sans solutions. c'est ma réflexion depuis si longtemps.
Heureusement il y a Florence et la Renaissance, quel délice !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2013
très motivée après le Da Vinci Code ...j'attendais avec impatiente d'entamer cette nouvelle lecture ..il s'agit en fait d'une course poursuite pendant tout le bouquin , agrémentée de quelques commentaires digne d'un guide touristique..même si l'idée du bouquin interpelle ..je suis déçue , et franchement je me suis forcée pour aller jusqu'au bout ...
11 commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2013
On est encore dans l'univers à la complexité inutile et contradictoire de Dan Brown.

Ce style avec jeu de pistes en toile de fond, et une taille volumineuse qui donne l'illusion de lire du sérieux, est le contexte idéal pour les recours faciles de Dan Brown, consistant à laisser une question sans réponse, à faire changer de camp (avec des justifications tirées par les cheveux) des alliés ou des adversaires, ou à faire dire à un personnage "On vous a menti !" sans comprendre pour quelle raison.

Vers la fin de l'ouvrage on se retrouve avec une histoire tellement bricolée que les personnages deviennent des pantins vides de contenu sous les ficelles d’un auteur qui se mêle les pattes dans ses tentatives désespérées de rendre un peu cohérent la narration, souvent avec des rustines littéraires.

Les personnages sont vides de contenu. Pas la moindre description psychologique, la moindre émotion, excepté un "cet homme je l'aimerai toujours" parachuté au milieu de l'histoire. Ce livre a tout l'air d'un scénario de bande dessinée, les images en moins.

Finalement comme ligne directrice la thèse pseudo scientifique sur les dangers de la surpopulation que le méchant de service cherche à contrarier avec un acte terroriste. Ceci en faisant totale abstraction de la vraisemblable autorégulation des systèmes, exposée par l'approche systémique dont Edgard Morin, Joël de Rosnay et Daniel Durand sont leurs plus hauts représentants.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2014
Si Dan Brown nous a habitué à des thrillers énigmatiques, celui là l'est peut-être un peu trop !
Fan de Brown depuis Da Vinci Code mais surtout depuis l'énorme Anges & Démons, j'avoue avoir eu l'impression ici de lire un mélange entre un album documentaire, un Tom Clancy et un guide du routard.

Mon sentiment est partagé, il s'agit là d'un très bon ouvrage nous vantant la beauté de Florence, de Venise mais pour ce qui est du dénouement et de l'intrigue en général, je reste plus dubitatif...
Par contre, je conseille à TOUS les potentielles lecteurs d'acheter La Divine Comédie de Dante avant tout, pour comprendre le roman, la lire n'est pas si inutile que cela...

Les fans de Brown vont apprécier, les néophytes en revanche n'accrocheront peut-être pas...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2014
Dan Brown nous propose une fiction très documentée, prétexte d'une réflexion sur les perspectives de l'humanité dans la lignée de Malthus. Quelques scènes sont un peu longues et les ressorts classiques chez cet auteur, des indices envoyant sur d'autres indices, etc. Le livre est vraiment intéressant et prenant même si la stratégie imaginée par le "prophète" sensé être fou peut se déduire avant le dénouement. Certains y reconnaîtront l'illustration d'un très beau mode 8 selon la théorie de Graves (élève de Mastlow), cela suffit à justifier le temps qu'on consacre à sa lecture. Bref, frissons, découverte, notamment de quelques secrets de Florence, écriture facile, réflexions, suspens, à recommander !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici