Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
115
4,3 sur 5 étoiles
Antigone
Format: Poche|Modifier
Prix:5,95 €+ 17,99 € expédition


50 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 20 avril 2016
Anouilh réussit avec son "Antigone" à réactiver toute la charge émotionnelle de la pièce de Sophocle. Ultime péripétie des affres de la maison de Thèbes, l'affrontement entre Créon et Antigone, entre le pouvoir et la révolte, va refermer tragiquement l'un des mythes les plus célèbres de la mythologie grecque. Un très beau texte.
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
50 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 20 avril 2016
Anouilh réussit avec son "Antigone" à réactiver toute la charge émotionnelle de la pièce de Sophocle. Ultime péripétie des affres de la maison de Thèbes, l'affrontement entre Créon et Antigone, entre le pouvoir et la révolte, va refermer tragiquement l'un des mythes les plus célèbres de la mythologie grecque. Un très beau texte.
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
50 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 20 avril 2016
Anouilh réussit avec son "Antigone" à réactiver toute la charge émotionnelle de la pièce de Sophocle. Ultime péripétie des affres de la maison de Thèbes, l'affrontement entre Créon et Antigone, entre le pouvoir et la révolte, va refermer tragiquement l'un des mythes les plus célèbres de la mythologie grecque. Un très beau texte.
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 17 avril 2009
Dès le lever de rideau, « Antigone » dégage une puissante intensité qui ne cesse de croître avec la succession rapprochée des climax. Ecrite en un seul acte, cette tragédie d'à peine 60 pages étonne par la volonté d'Antigone de ne pas chercher à sauver sa peau. Est-ce sa façon de vibrer, à l'instar de ce que disait Becket dans une autre pièce d'Anouilh: « Il faut jouer sa vie pour se sentir vivre... » ?
Comme Becket, Antigone semble peu attachée à la vie terrestre. Mais si le sacrifice de Becket s'expliquait par son attachement à Dieu, celui d'Antigone pour Polynice, le frère indigne, est plus dur à justifier. Fiancée à Hémon, elle préfère renoncer à cet amour et braver l'interdit du roi Créon. Le père d'Hémon la condamne à mort, car elle a voulu donner une sépulture à son vaurien de frère Polynice qui s'est battu à mort et a tué son autre frère, le bon Etéocle.
« Antigone était faite pour être morte. (...) Polynice n'était qu'un prétexte ». Créon s'explique ainsi le choix d'Antigone, qui ne fait vraiment rien pour échapper à sa condamnation à mort.
Contrairement à d'autres tragédies où l'acharnement du destin repose sur une succession d'éléments contraires, le sort funeste d'Antigone dépend avant tout de son rejet du bonheur et de son mépris des valeurs bourgeoises telles qu'incarnées par la famille royale.
Dans ce sens, Antigone est une parfaite candidate pour la réussite d'une tragédie. Son choix, qui s'apparente à une abdication, rejoint la définition de la tragédie donnée par le choeur dans la pièce : « c'est reposant, la tragédie, parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir, le sale espoir ; (...) Dans le drame, on se débat parce qu'on espère en sortir. »
Se débattre, ce n'est en tout cas pas ce que fait Antigone, elle qui ne dramatise à aucun moment le tragique de sa future mort.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 14 octobre 2014
Beaucoup trop de détails qui ne sont pas nécessaires ! Il faut aimer les histoires de militants et surtout s'y connaîtres entre tous ces différents groupes au Liban; pas facile.
Je n'ai vraiment pas accroché, je l'ai lu car mon fils de 17 ans devait le lire pour le cours de français et je voulais le lire pour voir ce que les profs donnent à lire à nos enfants. Je pense qu'il ne va pas comprendre grand chose à part les grandes lignes.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 2 février 2007
Ah, Antigone ! Le seul livre que j'ai lu et relu et relirai encore. La malédiction qui touche les descendants d'Oedipe, à la suite du destin tragique et inéluctable de celui-ci. La révolte d'Antigone et la question de l'arbitrage entre la justice humaine et le souci d'ordre de la Cité, du dilemme de la conciliation entre justice et liberté (voir à ce sujet l'excellent « Socrate contre Antigone ? : Le problème de l'obéissance à la loi inique en philosophie morale » de Thierry de Vingt-Hanaps).

Je viens de relire une nouvelle fois cette courte pièce de théâtre, cette fois à mes enfants, qui en ont été ravis ; il n'y a pas d'âge pour philosopher...
On admirera en particulier la présentation mémorable du Prologue au début de la pièce, avec les personnages en arrière-plan, scène qui m'avait tout de suite captivé dès ma première lecture.
Je n'en dis pas plus. Vraiment à savourer. C'est LA pièce qui m'a ensuite guidé vers la lecture de l'intégralité des pièces de Jean Anouilh, qui m'ont énormément plues et que j'aurai plaisir également à lire de nouveau un jour (J'avoue ne jamais avoir eu le courage, en revanche, de lire l'original de Sophocle, dont l'écriture me rebute un peu).
Une oeuvre vraiment immortelle.
33 commentaires| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 23 septembre 2016
Jean Anouilh revisite dans ce roman, le mythe d'Oedipe. Le pari est risqué, reprendre une histoire ayant eu un grand succès auparavant et l'adapter dans une version plus contemporaine. C'est ce qu'à fait l'auteur de ce livre. Ce "nouveau" mythe d'Oedipe permet au lecteur de redécouvrir l'histoire sous un nouveau jour, sans pour autant dénaturer l'ancienne.
A lire au plus vite !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 1 avril 2013
Description rapide :

Antigone de Jean Anouilh est une réecriture du mythe d'Antigone de Sophocle.
Cette réecriture se présente sous la forme d'une pièce de théâtre, courte, sans actes ni scènes et facile à lire.

Ma vision :

Je pense que cette pièce de théâtre est idéale pour introduire les enfants (et les adultes) au mythe d'Antigone. Le vocabulaire est simple, les tournures de phrase ne sont absolument pas complexes, tout le contraire de ce qui rend barbant les mythes grecs en règle générale.
Mais même si l'écriture est simple on y trouve de belles métaphores et beaucoup de mots entre les lignes.

En effet, j'ai pu relever de nombreux thèmes tels que la politique, la rebellion (évidemment), l'empathie, l'amour, le courage, la dévotion, le mensonge, la folie, la désillusion ...
Le fait que cette oeuvre aborde ces thèmes la rend, selon moi, une oeuvre formatrice, ce qui la rend d'autant plus idéale pour les jeunes lecteurs.
De plus, cette oeuvre aborde également rapidement le mythe d'Oedipe, le père d'Antigone, ce qui pourrait peut être éveiller la curiosité de certains et ainsi se plonger peut être dans les mythes grecs.

Personnellement, j'ai trouvé parfois Antigone excessive dans ses réactions voire même agaçante mais il ne faut pas oublier que c'est une pièce de théâtre et que le «surjeu» est en quelque sorte nécessaire.

Aperçu :

Créon
« Pour dire oui, il faut suer et retrousser ses manches, empoigner la vie à pleines mains et s'en mettre jusqu'aux coudes. C'est facile de dire non, même si on doit mourir. Il n'y a qu'à ne pas bouger et attendre. Attendre pour vivre, attendre même pour qu'on vous tue. C'est trop lâche. C'est une invention des hommes. Tu imagines un monde où les arbres aussi auraient dit non contre l'instinct de la chasse ou de l'amour ? Les bêtes, elles au moins, sont bonnes et simples et dures. Elles vont, se poussant les unes après les autres, courageusement, sur le même chemin. Et si elles tombent, les autres passent et il peut s'en perdre autant que l'on veut, il en restera toujours une de chaque espèce prête à refaire des petits et à reprendre le même chemin avec le même courage, toute pareille à celles qui sont passées avant. »

Mon avis:

Comme vous l'aurez compris j'ai ADORÉ cette oeuvre pour toutes les raisons précédemment citées.
Une facilité de lecture, malgré le fait que ce soit une pièce de théâtre, qui donne envie de découvrir plus de mythes grecs et de lire plus de réecriture d'Antigone. Le prochain ? Antigone de Bauchau ?

Note :

5/5
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 26 janvier 2015
livrasion rapide et emballage tout à fait adapté
livre de belle qualité, rien à redire
je commande ce livre qui de plus fait parti des classiques
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 27 février 2017
Lu, pas décevant et très bonne pièce de théâtre. Livre arrivé neuf et en bon état.
Mais, à lire plutôt au lycée quand même. Sauf, si on est fan de littérature.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici