undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-3 sur 3 commentaires(4 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 23 juillet 2004
Dans un monde ou l'économie est partout, il me semblait utile d'approfondir ma connaissance de la discipline par le biais des auteurs qui ont contribué à son développement.
En 95 pages, Bernard Maris nous explique comment le vécu de l'individu a conditionné la naissance de ses théories.
Avant d'être économiste, Keynes était un érudit, mathématicien, homme de lettre, professeur mais aussi homme de terrain, curieux, vivant, intéressé à son environnement.
Au fil des pages il nous brosse le portrait d'un visionnaire qui va bien au-delà de la théorie de la relance économique à laquelle on résume souvent sa pensée.
Il évoque un homme dont la théorie économique était subordonnée à une vision politique, à une vision de société. L'économie comme moyen de parvenir au bien être commun et non pas l'économie pour et par elle-même avec comme seule fin et vision,une profession dogmatique de l'accumulation.
Il évoque, par exemple, l'apport Freudien à la théorie Keynésienne. Nous explique comment il usa de la psychanalyse pour exciper du caractère irrationnel du modèle économique, déniant, par la même, aux économistes (dont il faisait partie) leur capacité de prévision.
En somme, ce livre nous transporte dans l'univers d'un homme qui savait que les conceptions purement comptables de l'économie ne pourraient jamais satisfaire au bonheur commun.
Un livre terriblement d'actualité qui nous permet de prendre un peu de recul sur le modèle dans lequel notre société entre de plein pied.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A préférer de loin à l'ouvrage de Alain Minc ("Une sorte de diable : Les vies de John Maynard Keynes") qui se promène dans ses champs d'interprétations narcissiques éloignés, très souvent, du sujet.

Bernard Maris est en effet un véritable keynesien, professeur d'économie et auteur brillant de la "Lettre aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles" et de "Anti-manuel d'économie" commentés sur Amazon.

J'aime l'entrée en matière du livre : "Qu'aurait-il pensé de la 'globalisation' des économies ? Probablement peu de bien (...)".

Ceux qui n'aiment pas Keynes peuvent, certainement, se reconnaître dans la cible de l'économiste : "Euthanasier le rentier" ..., le rentier, cet anti-entrepreneur qui s'enrichit de "l'exploitation de la rareté du capital".

L'exposé de la pensée de Keynes est rigoureux et sa vie bien expliquée. Cet ouvrage s'adresse à tout public.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2015
Encore un homme libre qui a perdu la vie avec ses camarades et que nous ne pourrons oublier cette ouvrage est à recommander
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus