Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici


le 31 janvier 2014
Un travail sérieux, peut-être un peu trop...Le récit perd en vivacité à force de trop vouloir citer ses sources, et pire l'exégese sur les autres ouvrages déjà consacrés à JB B. On aurait en savoir un peu plus sur la periode prerevolutionnaire, mais bon, s'il n'y a pas de sources...
Cependant, à conseiller à tout amateur du 1er empire, et pour mieux connaitre l'histoire de ce magnifique pays qu'est la Suède.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 27 janvier 2012
Pour les uns, c'est un traître, pour les autres, c'est un génie. Imanquablement, la France en a fait un traître dès l'époque napoléonienne, et certains récits de Bernadotte "livrant" les secrets de guerre de Napoléon à l'ennemi sont pénibles à lire, même à plus de 200 ans d'intervalle. Le "Mémorial de Sainte-Hélène" souligne la trahison d'un homme nourri de la main même de l'Empereur...

En tout cas, quel destin que celui de Jean-Baptiste Bernadotte! Quel destin! Fils d'un avoué, il naît à Pau en 1763, se destine à des études de droit qu'il délaisse rapidement, par ennui, préférant l'aventure de l'armée, autrement plus exhaltante pour lui. De soldat du Roi, il gravit les échelons, se fait aimer de ses soldats, puis, à la faveur de la révolution, devient Général. Il occupe différents postes, ambassadeur à Vienne, Ministre de la Guerre. Puis il reçoit le bâton de Maréchal d'Empire, et est fait prince de Ponte Corvo. Ses rapports avec Napoléon sont, dès le début, difficiles; il ne s'illustre guère dans les grandes batailles de l'Empire (Wagram), voire en est absent (Iéna, Eylau). Mais c'est dans l'administration et dans son rôle de gouverneur qu'il se sent le plus à l'aise, développant de réels qualités de gestionnaire, d'abord à Hambourg, puis dans les villes hanséatiques. En disgrâce auprès de l'Empereur, le parti pro-suédois lui propose de devenir prince héritier de Suède, un moyen pour les suédois de ne pas avoir de napoléonide à la tête de leur Etat. Il remporte l'élection, et, à la mort de Charles XIII, devient roi de Suède en 1818, puis roi de Norvège la même année. Une destinée hors du commun, celle d'un soldat devenu Roi, et dont les héritiers règnent encore aujourd'hui!
Son bilan à la tête de ses deux royaumes, Suède et Norvège (la Norvège devenant un royaume à part entière en 1905) est globalement positif, que ce soit au niveau politique, économique, agricole, de l'éducation, etc. Il a acquis une popularité certaine auprès de ses sujets, même s'il n'arrivera jamais à parler le suédois. Enfin, malgré ses inquiétudes lancinantes quant à la question de sa légitimité, mise en doute en particulier par la France de Louis XVIII, son fils Oscar prendra sa succession sans aucune difficulté.

Une biographie de qualité, très dense, très fouillée, très fournie, qui va à l'essentiel, et qui dépouille de nombreuses archives et autres mémoires.
4 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 16 février 2011
Quelle destinée que celle de Jean-Baptiste Bernadotte !

Soldat du roi, général de la Révolution, maréchal de France, prince héritier suédois puis roi de Suède et de Norvège !
Quel parcours !

Il est clair que la légende napoléonienne ne lui donne pas un beau rôle dans l'histoire de l'Empire: jaloux de Bonaparte, pusillanime, opposant au régime, traître ? Cette biographie corrige largement cette image en nous offrant non seulement la vue des biographes multiples qui se sont penchés sur le cas de Jean-Baptiste Bernadotte mais aussi le résultat des derniers éléments de recherche historique en cours tant à l'étranger qu'en France, à l'Université de Toulouse notamment.

J'ai particulièrement apprécié les chapitres consacrés au versant suédois qui éclairent largement le comportement de Bernadotte quant il est Prince Héritier de 1810 à 1818 puis Roi de Suède. Les chapitres consacrés à son règne tant en Suède qu'en Norvège sont particulièrement intéressants. Enfin, l'ouvrage se termine par une analyse des ouvrages qui ont été consacrées à Bernadotte de son vivant jusqu'à nos jours. Une approche historiographique bien intéressante !

Bref, une belle biographie sérieuse et bien complète complétée de cartes, d'un cahier d'illustration N/B et couleurs et d'une bonne bibliographie. Une belle publication des éditions Ellipses !
6 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 12 avril 2011
Bernadotte. Un maréchal d'Empire sur le trône de Suède Je rentrais d'un voyage en Suède et dans cette euphorie de la découverte j'ai souhaité approfondir mes connaissances sur la vie de Bernadotte. Ce livre est bien écrit et très documenté. La recontextualisation permet également de revisiter les événements qui ont jalonné la période révolutionnaire dont on oublie souvent des morceaux. Cette photographie de l'époque révolutionnaire a en plus le mérite d'être différente puisqu'elle s'attarde plus sur le côté militaire et institutionnel que sur le côté politique. Naturellement, on apprend beaucoup sur l'histoire de la Suède sous le règne de Bernadotte. Bref, si vous êtes intéressé par l'époque révolutionnaire, l'Empire, et la Suède, c'est un livre à lire.
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici