undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
10
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une petite annonce du "Chasseur français" va permettre à Eudoxie, veuve de quarante-sept ans, de rencontrer Armand Bouvier, cinquante-six ans, veuf lui aussi, habitant à Meudon, à l'époque une charmante bourgade de campagne (nous sommes en 1935). Armand a un grand fils, Lucien, qui va rapidement tenir une place importante dans la vie d'Eudoxie, d'abord par son absence (il reste dans sa chambre et ne lui adresse pas la parole) puis par sa présence insistante dès lors que son père va décéder un beau jour de 1940, faisant de Lucien l'heureux (?) propriétaire de ce grand pavillon de banlieue. Les relations qui vont se tisser entre ce beau-fils, bizarre et bricoleur de génie (on le qualifierait aujourd'hui d'autiste mais le mot n'est jamais prononcé) et sa belle-mère constituent la matière de ce récit à deux voix. Lucien, que tout le monde considère comme attardé ou, au mieux, atrabilaire, et qui pourtant possède une vision très claire de la réalité, éprouve un attachement indéfectible pour sa belle-mère, qui va au fil du temps s'avérer réciproque et permettre à ces deux être déchirés par la vie (il vaudrait mieux dire par la mort) de trouver un semblant de bonheur. Le vrai bonheur, il est surtout dans l'écriture de Claude Pujade-Renaud. Fluide, raffinée, elle sait nous tenir en haleine jusqu'au dénouement final, inattendu. Une histoire peu banale, mais tellement attachante…
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cette histoire se déroule de 1935 à 1983 dans une banlieue encore campagnarde de la région parisienne.

À quarante-sept ans, Eudoxie, couturière à domicile, après avoir prix pour époux Armand un veuf sexagénaire, s'installe dans le modeste pavillon de Meudon Val Fleury où elle va faire connaissance de son beau-fils Lucien, un jeune homme de trente ans passés, taciturne, sauvage et peut être à moitié fou.

Quelques années après, la guerre qui survient est fatale à Armand la laissant seule en compagnie de Lucien avec qui elle va devoir s'accommoder. Son comportement est de plus en plus étrange, il passe son temps enfermé dans sa chambre, mais Eudoxie, devenue belle mère malgré elle, va tout faire pour essayer de l'apprivoiser.

Petit à petit, ils vont apprendre à se connaître, s'accepter et au final faire route ensemble soudés par une étrange amitié.

C'est un magnifique roman sur le temps qui passe, une relation insolite entre deux individus qui ne se sont pas choisis et que tout sépare. Dans une écriture pleine de charme et d'élégance, Claude Pujade-Renaud dresse le portrait de ses personnages avec beaucoup de tendresse et d'émotion. L'ensemble constitue un roman intense, touchant et qui ne laisse pas indifférent.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2012
Roman qui traite très bien des relations de famille parfois compliquées et...de la vieillesse !
Le personnage principal est attachant (une femme de 50 à 9à ans environ) même si démodé.
Une belle ode aux familles recomposées qui apportent tout autant que les autres des surprises et de la tendresse...
A lire en hiver dans la tiédeur de sa maison...
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2003
Claude Pujade renaud n'en rajoute jamais : l'époque, les hommes et les femmes, tout est simple, vrai, présent. Les rapports entre cette belle(-)mère et ce fils de trente-cinq ans qui lui reste sur les bras sont tracés avec justesse et beauté, c'est d'une traite qu'on peut lire ce roman poignant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une petite annonce du "Chasseur français" va permettre à Eudoxie, veuve de quarante-sept ans, de rencontrer Armand Bouvier, cinquante-six ans, veuf lui aussi, habitant à Meudon, à l'époque une charmante bourgade de campagne (nous sommes en 1935). Armand a un grand fils, Lucien, qui va rapidement tenir une place importante dans la vie d'Eudoxie, d'abord par son absence (il reste dans sa chambre et ne lui adresse pas la parole) puis par sa présence insistante dès lors que son père va décéder un beau jour de 1940, faisant de Lucien l'heureux (?) propriétaire de ce grand pavillon de banlieue. Les relations qui vont se tisser entre ce beau-fils, bizarre et bricoleur de génie (on le qualifierait aujourd'hui d'autiste mais le mot n'est jamais prononcé) et sa belle-mère constituent la matière de ce récit à deux voix. Lucien, que tout le monde considère comme attardé ou, au mieux, atrabilaire, et qui pourtant possède une vision très claire de la réalité, éprouve un attachement indéfectible pour sa belle-mère, qui va au fil du temps s'avérer réciproque et permettre à ces deux être déchirés par la vie (il vaudrait mieux dire par la mort) de trouver un semblant de bonheur. Le vrai bonheur, il est surtout dans l'écriture de Claude Pujade-Renaud. Fluide, raffinée, elle sait nous tenir en haleine jusqu'au dénouement final, inattendu. Une histoire peu banale, mais tellement attachante…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2016
Une histoire étrange... des personnages d'une grande banalité, comme il y en a partout, et pourtant de belles histoires d'amour dans un milieu modeste de banlieue. Attachement pur finalement.
Sûr, ce n'est pas l'amour à l'eau de rose. mais c'est de l'amour vrai, sans ébats, mais avec dignité.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2008
J'ai aimé retrouver de nouveau dans ce roman cette écriture de Pujade-Renaud que j'admire, ce talent qu'elle a de rendre les gestes du quotidien primordiaux. J'avais déjà lu d'elle "Des phrases courtes ma chérie" et ses nouvelles "Vous êtes toute seule ?" Cette histoire-ci est très troublante celle d'une femme toute simple, couturière, deux fois veuve, qui se retrouve en cohabitation avec un homme plus jeune qu'elle, son beau-fils, un homme hanté par des fantômes et à l'attitude parfois très étrange. Eudoxie nous raconte sa vie, l'âge qui rend les pas et les mouvements plus lourds, la difficulté de parfois joindre les deux bouts, mais aussi l'amitié, l'importance qu'une tarte aux pommes peut prendre dans une réconciliation, le bonheur et la simplicité d'être. Entre les narrations d'Eudoxie se glissent quelques phrases, celles de Lucien, son beau-fils, qui parle de ses fantômes et nous fait souvent craindre le pire... Toute la force du roman tient dans ces phrases là, et dans le trouble qui naît parfois entre ces deux êtres, trouble qui ressemblerait presque à de l'amour, limite incestueux. A découvrir !
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2011
C. Pujade-Renaud signe un court roman sans prétention qui raconte l'évolution de la (longue) cohabitation entre une femme, récemment veuve, et son beau-fils trentenaire un peu bizarre. C'est frais, souvent touchant et suffisamment subtil pour ne pas verser dans la mièvrerie. Une vie de gens ordinaires - mais attachants - joliment racontée. L'ouvrage a obtenu le prix Goncourt des lycéens.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juin 2009
c'est un beau récit poignant qui vous emporte dans un univers silencieux mais tout en nuance de sentiments. lecture à recommander.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2012
Histoire très originale. Je n'avais jamais rien lu de tel. Ecriture agréable et livre facile à lire. Sans être le livre du siècle, ce fut un moment très sympathique.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)